Encyclopédie Wikimonde

BTSA Développement, Animation des Territoires Ruraux

Aller à : navigation, rechercher

Le BTSA Développement, Animation des Territoires Ruraux est un diplôme de niveau III au RNCP, obtenu à l'issue d'une formation dispensée sur deux années par l'enseignement agricole en France.

Généralités

Le BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) Développement, Animation des Territoires Ruraux, anciennement BTSA SER (Services en Espace Rural[1]) forme des futurs diplômés à la conception et la gestion de projets en espace rural. Ces projets peuvent être de l'ordre de plusieurs domaines tels que la valorisation du patrimoine, le tourisme, l'animation du milieu rural, la culture, les loisirs, l'aide à la personne, la diversification agricole, le développement durable et l'environnement.

La formation est orientée sur une bonne connaissance des acteurs du territoire, des réseaux et des politiques publiques mais aussi sur la gestion de projet, l'apprentissage de la gestion économique et humaine des structures en lien avec l'offre de service en milieu rural ou des actions de développement.

La formation

La formation, sur une durée de 2 ans, est composée d'un enseignement général (français, informatique, économie générale, mathématiques, éducation physique et sportive, langues vivantes, histoire et géographie, documentation, communication) et d'un enseignement professionnel (statistiques, mercatique, gestion juridique et financière, méthodologie de projet, communication professionnelle, connaissance des acteurs et des territoires)[2].

Le BTSA DATR comporte un module spécifiquement destiné à accompagner les étudiants dans le développement de leur projet professionnel. Les étudiants devront réaliser un stage de 12 semaines dans une structure en milieu rural dont le rapport sera présenté à l'épreuve terminale, ainsi qu'un stage de 4 semaines à l'étranger.

La pédagogie

La pédagogie alterne entre des phases d'apprentissage en classe et des phases sur le terrain afin de mettre en pratique les connaissances.Lors de la première année les étudiants réalisent un diagnostic de territoire sur un thème précis (économie, culture, tourisme, agriculture...) et rencontrent un certain nombre d'acteurs qui ont mis en place des projets en territoires ruraux[3].

En deuxième année, les étudiants conduisent plusieurs projets, notamment le PIC (Projet d'Initiative et de Communication) où les étudiants choisissent eux-mêmes le projet qu'ils souhaitent mener.

L'obtention du diplôme

Le dispositif d'évaluation porte sur deux épreuves nationales terminales qui comptent pour 50 % du total des coefficients et sur cinq épreuves avec des modalités différentes selon que le candidat est en contrôle certificatif en cours de formation (CCF) ou non (hors CCF). Ces 5 autres épreuves représentent 50 % du total des coefficients[4].

Présentation des deux épreuves nationales (50 % des coefficients)

L'une est basée sur les capacités générales (épreuve E1 : "expression française et culture socio-économique" de nature écrite) et l'autre sur les capacités professionnelles (épreuve E7 : "épreuve intégrative à caractère technique, scientifique et professionnel").

Présentation des cinq épreuves (50 % des coefficients)

Pour les établissements mettant en œuvre le contrôle certificatif en cours de formation (CCF), l'équipe pédagogique organise les contrôles conformément à la grille d’évaluation définie contractuellement avec le jury et aux règles permettant d’assurer la cohérence du dispositif. Pour obtenir le diplôme le candidat devra avoir obtenu une moyenne supérieure ou égale à 9 sur 20 à l'ensemble des épreuves terminales nationales et justifier d'une moyenne supérieure ou égale à 10 calculée sur le total des points (points de la totalité des épreuves et points au-dessus de 10 de la note d'éducation physique et sportive et de la moyenne des modules d'initiative locale : ces points supplémentaires sont multipliés par 3).

A l'issue du cursus

Après le BTSA DATR, l'étudiant peut entrer dans la vie active dans un grand nombre de champs d'activités tel que le tourisme, l'agriculture, l'environnement, les loisirs, la culture, le développement durable, l'aide à la personne, le sport... ou encore poursuivre ses études (en licence professionnelle notamment).

Le titulaire de ce BTSA peut être employé dans une collectivité territoriale ou une structure de prestation de services (association, syndicat, entreprise...) pour laquelle il travaillera comme responsable/organisateur d'événements, animateur ou aussi conseiller en formation, chargé d'insertion professionnelle[5]. Les activités pratiquées dans le BTSA DATR sont liées à l'animation et au développement des territoires ruraux et visent les exploitations agricoles, les entreprises rurales ainsi que les usagers[6].

Accès à la formation

Le BTSA DATR recrute un grand nombre d'étudiants ayant obtenu un bac général Économie et Social, de Bac professionnels Services aux personnes et aux territoires, de Bac professionnels Services de proximité et vie locale, de bac technologiques Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant.

Lieux pour suivre cette formation

Il y a 41 lieux en France pour suivre cette formation dont 8 en apprentissage.

Notes et références

  1. « Technicien supérieur agricole des services en espace rural, un nouveau diplôme », TRI,‎ (lire en ligne)
  2. « BTSA Développement, animation des territoires ruraux (DATR) », sur onisep.fr (consulté le 8 novembre 2019)
  3. « Les BTS DATR partent enquêter pour le nombril du Monde », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 8 novembre 2019)
  4. « RÉFÉRENTIEL DE DIPLÔME Brevet de Technicien Supérieur Agricole « Développement, animation des territoires ruraux » », sur Ministère de l’agriculture de l’agroalimentaire et de la forêt,
  5. « Un BTS animation des territoires ruraux créé à La Bagotière », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  6. « Un nouveau BTS pour le lycée Les Horizons », sur lemans.maville.com, Ouest France, (consulté le 8 novembre 2019)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).