Encyclopédie Wikimonde

Babyloan

Aller à : navigation, rechercher

Babyloan (Abc Microfinance)
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=logo de Babyloan]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Babyloan|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 2008
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Arnaud Poissonnier et Aurélie Duthoit
Forme juridique société par actions simplifiée
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Les petits prêts font les grandes histoires
Siège social Malakoff
Drapeau de France France
Direction Arnaud Poissonnier
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Économie sociale et solidaire, Financement participatif
Produits Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.babyloan.org
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Babyloan[1] est une entreprise de l'économie sociale (Économie sociale et solidaire ou ESS) créée en 2008 par Arnaud Poissonnier et Aurélie Duthoit. Le site babyloan.org est une plateforme de financement participatif qui permet aux particuliers de prêter de l'argent pour financer des projets de micro-entrepreneurs à l'international.

Babyloan répond aux critères du Social business, un modèle économique théorisé par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la paix en 2006.

Historique

Arnaud Poissonnier, ex-banquier et ancien gestionnaire de fortune converti à la cause du microcrédit[2], a créé avec Aurélie Duthoit Babyloan en 2008 sous la forme d'une entreprise sociale[3]. L'entrepreneur s'est inspiré de l'ONG américaine Kiva pour créer Babyloan en France.

Sur le site www.babyloan.org, les internautes peuvent prêter à partir de dix euros à un micro-entrepreneur dans l'un des quinze pays dans lesquels l'entreprise a noué un partenariat avec une Institution de microfinance[4]. À la différence de Kiva, qui est une ONG, Babyloan ne peut recevoir de dons. Son modèle économique est donc basé à la fois sur les contributions payées à chaque prêt par les internautes (ex : 4 euros pour un prêt de 50 euros) et les partenariats avec les entreprises, comme Alstom, le Crédit Agricole ou encore la Maif[5].

En mars 2009, Babyloan obtient le label Finansol[6] qui distingue les produits d'épargne solidaire des autres produits d'épargne auprès du grand public. La même année, Babyloan obtient l'agrément "entreprise solidaire" délivré par l'État[7].

En juin 2010, le Sénat adopte la loi en faveur du microcrédit[8]. Cette loi permet aux Français de prêter de l'argent à des associations de microcrédit françaises telles que l'ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique). Dès lors Babyloan et l'ADIE deviennent partenaires et les « Babyloaniens » (nom donné aux internautes prêteurs sur Babyloan.org) peuvent désormais prêter de l'argent à des porteurs de projets français.

En 2014, la Caisse des dépôts et consignations entre au capital de Babyloan à hauteur de 8 % [9],[10].

Depuis la création de la plateforme, Babyloan revendique le financement de plus de 25 000 projets de micro-entrepreneurs et un cumul de prêts solidaires de 10 millions d'euros. La communauté des Babyloaniens compte actuellement plus de 35 000 membres[11].

Avec ses partenaires locaux, les Institutions de Microfinance, Babyloan est présent dans dix-huit pays différents[12].

Fonctionnement

Babyloan permet aux internautes de prêter de l'argent à des micro-entrepreneurs en situation d'exclusion bancaire. Les prêts sont affectés au projet choisi par l'internaute.

Babyloan a un rôle d'intermédiaire entre les particuliers (appelés Babyloaniens) et les Institutions de microfinance (IMF) auprès desquelles les micro-entrepreneurs souscrivent un prêt[13]. L'argent dont ont besoin les micro-entrepreneurs leur est avancé par les IMF, les prêts des internautes permettent donc le refinancement des projets.

Les prêts des internautes sont dits « solidaires » car ils ne sont pas rémunérés[14].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel
  • www.maclassesolidaire.org (http://www.maclassesolidaire.org)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).