Encyclopédie Wikimonde

Balba

Aller à : navigation, rechercher

Balba
Personnage de fiction apparaissant dans
Murena.

Origine Numide
Décès Les Épines
Sexe Masculin
Cheveux Rasé
Yeux Noir
Activité Gladiateur
Entourage Britannicus
Lucius Murena
Evix
Ennemi de Massam
Néron

Créé par Philippe Delaby et Jean Dufaux
Séries Murena
Première apparition La Pourpre et l'Or (1997)
Dernière apparition Les Épines (2013)

Balba est un gladiateur dans la bande dessinée Murena, de Philippe Delaby et Jean Dufaux.

Biographie fictive

Balba apparaît pour la première fois dans La Pourpre et l'Or. Il se bat dans une arène de gladiateur et lutte âprement pour sa survie. Finalement, Balba est le dernier à rester en vie. Les combats se sont déroulés sous les yeux de l'empereur Claude qui décide de le gracier. En guise de remerciement, Balba lui adresse un regard de défi. Alors que la garde de Claude s'apprête à le tuer pour son insolence, le jeune Britannicus, louant la bravoure du condamné, supplie son père de lui laisser la vie sauve. Claude épargne et cède le gladiateur à son fils. Ainsi, Balba est très reconnaissant envers son nouveau maître. L'assassinat de Claude commandité par Agrippine voit la venue au pouvoir du jeune Néron alors que le défunt empereur voulait faire de Britannicus son successeur.

Balba rejoint l'école de gladiateur de Bacchus Sorrocos dans afin d'avoir le « goût de tuer »[b 1]. Il y fait la rencontre d'un gladiateur qui sera son ennemi juré, Massam[b 2]. La mort de Britannicus au cours d'un banquet l'attriste et il ne cherche plus qu'à venger le jeune héritier, persuadé que Néron est l'investigateur de sa mort.

Au début du tome La Meilleure des mères, Balba assiste aux funérailles de Britannicus sous une pluie torrentielle empêchant les soldats de mettre son bûcher à feu. Le numide se saisit alors d'une torche qui parvient à embraser la dépouille. De retour à l'école de gladiateur de Soroctos, Balba entre vite en concurrence avec Massam, semblant être le seul capable de pouvoir battre l'impitoyable tueur. Il se lie à Proyas, jeune gladiateur grec, et progresse rapidement. Au cours d'un combat contre Massam, Proyas perd la vie sous les yeux impuissants de Balba[c 1]. Ce dernier s'engage par la suite dans un combat qui le verra triompher de Massam, lui plantant son trident dans sa main[b 3]. Par la suite, Balba rencontre le protagoniste de la saga, Lucius Murena, lui aussi avide de vengeance. Les deux hommes deviennent rapidement complices. Accompagnant Murena dans la villa de Pallas afin de le tuer, il assiste à un carnage, Pallas et les siens ayant été massacrés. Maintenant convaincu que Neron est l'invistagateur de ce meurtre, il quitte Murena sur ces mots : « Quand je serai prêt, tu me trouveras à tes côtés. »[c 2]

Lors du tome suivant, Ceux qui vont mourir..., Balba venge Murena en tuant au cours d'un combat à mort dans l'arène Draxius, homme de main d'Agrippine et assassin de Lollia Paulina, mère de Murena[d 1].

Balba revient au premier plan dans La Déese noire. Il désire honorer la mémoire de Britannicus et apporter la vérité sur son héritage au monde entier. Pour cela, Balba n'hésite pas à aider Évix, une gauloise participant à une course équestre où elle défaira l'empereur Néron. Il retrouve Murena en se rendant en pleine nuit chez Pétrone qui l'héberge et lui explique sa situation.

Dans Le Sang des bêtes, Balba tend un piège à Massam dans les égouts de Rome pour le tuer. Vite pris de court par son adversaire, Balba doit la vie à Évix qui l'aide avant qu'il porte un coup qu'il croit fatal à son ennemi. Désormais fidèle à Murena, Balba le suit en Gaule, où se retrouve aussi Évix, dans Le Sang des bêtes. Murena est à la recherche d'Acté, sa maîtresse dont il est épris, amener de force dans cette région par Néron. Un soulèvement contre l'Empire, instauré par le druide Cervarix, se déroule et Balba doit de nouveau prendre les armes aux côtés de Murena. Il assiste impuissant à la mort d'Acté.

Au début du tome suivant, Vie des feux, on apprend que Balba est épris d'Évix et lui offre une somme d'argent pour survivre. Néanmoins, il constate avec surprise qu'elle mène le reste de l'armée de Cervarix au combat. Balba suit Murena qui décide de revenir à Rome[1]. De retour dans la capitale, il est hébergé en secret avec Murena par la vestale Rubria, sachant que ce dernier est en opposition avec l'empereur. Pour trouver de l'argent afin de rembourser leur hôte, Balba décide de lutter contre un pugiliste connu du nom de Pollius. Malmené tout le combat, il finit par mettre son adversaire à terre.

On revoit Balba à la fin du tome Revanche des cendres, il est la recherche de Murena après le grand incendie de Rome.

Balba fait sa dernière apparition dans Les Épines. On le voit dans une taverne où Le Besogneux paye des tueurs à gages pour se débarrasser de Massam, devenu encombrant. Surprenant la conversation, Balba se propose, sans argent en retour, de s'occuper du gladiateur. Il le retrouve pour un ultime combat dans une arène. Balba prend le dessus et finit par tuer Massam d'un coup de trident dans la gorge. Mais ce dernier avait demandé à son esclave de lâcher sa panthère noir en plein combat avant le duel. L'animal blesse gravement Balba qui est sauvé par Ruffalo, venu aussi pour tuer Massam. Ce dernier le ramène dans sa domus où se trouve Murena et des soins lui sont apportés. Il meurt de ses blessures devant son ami Lucius Murena.

Description

Physique

Balba est un homme noir, originaire de la Nubie. Grand de taille, il a une carrure imposante. Sa musculature fait de lui un adversaire dur à battre durant les combats en corps à corps.

Il est chauve, rasé de près au début de la saga avant de laisser pousser la barbe au fil des tomes.

Personnalité

Balba est un homme généreux. Contraint de tuer en tant que gladiateur afin de survivre, il ne prend aucun plaisir à occire son prochain.

Personnage entier, Balba est fidèle à ses proches et ses principes. Il est près à mourir pour ceux qu'il aime.

Notes et références

Références

  1. Romain Brethes, « "Murena" : des planches de feu et de sang », sur lepoint.fr,

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  1. Murena 2006, p. 25
  2. Murena 2006, p. 26
  3. Murena 2006, p. 33
  1. Murena 2006, p. 30
  2. Murena 2006, p. 36
  1. Murena 2007, p. 27

Annexe

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).