Encyclopédie Wikimonde

Baleinev Festival

Aller à : navigation, rechercher

Baleinev Festival
Image illustrative de l'article Baleinev Festival
La grande scène du festival en 2007

Genre Rock, pop rock, jazz, metal, electro, house, reggaetón, musique régionale
Lieu HEIG-VD, Yverdon-les-Bains Drapeau de la Suisse Suisse
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 566 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Période Mai
Capacité 4000 spectateurs
Date de création 1992
Organisateurs Association Baleinev

Le Baleinev Festival est un festival de musique qui se déroule au mois de mai sur le site de l'école d'ingénieurs d'Yverdon-les-Bains. Le festival constitue l'évènement musical annuel le plus important du district du Jura-Nord vaudois.

Cette manifestation d'un jour attire chaque année un public de 2500 à 4400 festivaliers ; avec cinq à six scènes proposant des styles musicaux variés allant du rock, metal, à l'electro en passant par de la house music, reggaetón, jazz, ainsi que les groupes de la région d'Yverdon-les-Bains et de la HEIG-VD.

Présentation de l'association Baleinev

L'association à but non lucratif Baleinev est constituée de 25 étudiants de la Haute école d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) qui, au fil de ses 21 ans d'existence, a su acquérir maturité et savoir-faire. Son comité œuvre bénévolement et grâce à son énergie, organise chaque printemps le festival de renommée en Romandie.

Leur mission est de promouvoir la scène musicale régionale et internationale, en présentant un vaste choix de styles de musique lors de concerts de qualité à un prix abordable.

Depuis 2012, l'association s'investit d'avantage dans la vie du campus et organise des divers évènements réservés aux élèves.

D'où vient le nom Baleinev ?

Einev était le nom de l'école lors de la création du festival. Baleinev était donc le Bal de l'Einev.

Historique des éditions

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • 1992 : création de l'association Baleinev après l'organisation d'un bal ayant rassemblé plus de 550 personnes. En plus d'une disco, le groupe lausannois Sakaryn était présent pour animer la soirée.
  • 1993 : pour sa première édition publique, le bal voit se produire trois groupes aux styles rock pop et jazz. Le succès est inespéré. Devant le nombre de personnes qui se sont déplacées pour l'occasion il apparaît indispensable d'agrandir la surface des locaux utilisés.
  • 1994 et 1995 : un nouveau palier est franchi avec la venue de plus de 1500 personnes. Les deux scènes, rock et disco, offrent une surface de plus de deux fois supérieure aux années précédentes et un piano bar précurseur d'une future scène jazz fait son apparition.
  • 1996 : continuant son expansion, Baleinev met en place une troisième scène et augmente encore la diversité des styles musicaux joués en recevant parmi 6 autres groupes, Disfunktion et leurs puissantes compositions funk.
  • 1997 : Baleinev, toujours à la recherche de nouveaux talents, reçoit sur la grande scène le groupe Core aujourd'hui connu sous le nom de Core 22 et de renommée internationale. Le groupe Cinnamon Funky Market inaugure une scène jazz réaménagée pour l'occasion.
  • 1998 : le petit bal d'étudiants, dans son ascension fulgurante, ouvrira cette année pas moins de deux nouvelles scènes et élargira ainsi sa palette de styles en introduisant de la musique celtique avec le groupe Jack in the Green et latino avec DJ El Menea. MXD et Difficult to Cure enflamment la grande scène pendant que Pancake et Jazz Quartet se produisent sur la scène Jazz.
  • 1999 : afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de profiter des concerts de la grande scène, cette dernière déménage dans la grande salle de conférence de l'eivd (Aula). Les groupes Sleeppers, Ness, Shovel et Tchaï se produiront sur ce qui restera la plus grande scène jamais construite à Baleinev. Toutefois, demandant une trop lourde infrastructure, l'expérience ne sera pas reconduite mais marquera à jamais les esprits des très nombreux fêtards.
  • 2000 : un nouveau concept de grande scène est mis en place : dorénavant, celle-ci sera située en plein air dans la cour intérieur ede l'école offrant une surface de 1 500 m2 et pouvant aisément accueillir 3000 personnes. S'y produiront notamment : Skirt, Chitty Chitty Bang Bang et les Moonraisers. Un orage viendra rafraîchir les plus échaudés au début d'une soirée qui se poursuivra sous un ciel perturbé uniquement par un faisceau de lumière prenant naissance sur les toits de Baleinev.
  • 2001 : record d'affluence battu pour les dix ans de Baleinev, plus de 4'000 personnes étaient présentes pour fêter cet anniversaire haut en couleur grâce à un magnifique feu d'artifice. Parmi les artistes, il était possible de rencontrer les groupes Disfunktion, PPA+, Batty Birds ou encore le trio jazz Format à Trois sans oublier DJ Willow créant l'événement sur la scène techno. L'ambiance était survoltée et l'effort particulier réalisé sur les light-shows n'y était certainement pas étranger, en effet, les vidéos-projections d'images envoûtantes sur les scènes techno et disco ainsi que les systèmes lasers sur cette dernière scène ont pour la première fois fait leur apparition.
  • 2002 : cette année encore, Baleinev marque le début de la saison des minis festivals par la diversité des styles musicaux présents mais également par la venue d'artistes de renom tels que Core22 et PMT qui se produisent sur la grande scène. DJ Spoke est la personne attendue de la scène techno. Les amateurs de musique électronique ne vont pas oublier cette soirée de sitôt. Nous retrouvons également Abraxas sur la scène Irish ainsi que Huis Clos et Cinnamon dans notre Jazz Café.
  • 2003 : nouveau record d'affluence avec près de 4400 personnes. Ceux-ci purent assister sur la grande scène aux concerts d'Underschool Element et de Made in Mind, des figures montantes du rock helvétique. Cette édition a confirmé la touche de professionnalisme dans l'organisation. Ceci nous permet d'être optimiste pour les années à venir.
  • 2004 : nouvelle Orientation de la grande scène pour une édition riche en émotions et en rebondissements. Une grande scène chargée en mélodie punk et métal avec les performances des Atomic Shelters, des français de Dark Poetry et pour finir le combo The Nightshade, sans oublier la performance de Small Fry à l'Irish. Une file d'attente interminable a permis au comité d'entrevoir des perspectives d'avenir plus réjouissantes.
  • 2005 :
  • 2006 : bien que le festival ait eu lieu au mois de juin, c'est sous des températures hivernales que cette édition s'est déroulée.
  • 2007 : c'est cette fois-ci avec un temps magnifique que les festivaliers ont pu apprécier les performances musicales du groupe Stevans, Inna Crisis, Climax, Minkus ou encore Grand Bastard Deluxe. Sur la scène techno, Max B. Grant a, quant à lui, fait le bonheur de tous les fans de musique électronique. À la Cave, c'est avec les rythmes celtiques de Galloway et de Cenk que les festivaliers ont terminé leur soirée. Après une édition 2006 difficile, c'est avec satisfaction que le comité voit le Baleinev faire le plein d'amateur de musique.
  • 2008 : malgré une soirée un peu pluvieuse, les 4000 festivaliers présent ont pu profiter des veveysans déjantés de Solange la Frange, ainsi que des performances musicales de Wäks et du rock anglais de The Passengers! Sans oublier les 10 Jurassiens de Ska Nerfs qui ont mis le feu à la cave avec leur Ska festif.
  • 2009 : nouveauté pour la 18e édition, la cave se transforme en salle Reggae et accueille deux sound systems. Pour sa deuxième année au festival, du lourd sur la scène de l'Highlands avec Orion, un tribute band de Metallica et Azgrad. La grande scène et la scène Set' font elles la part belle au rock, tandis que la salle techno s'est vue cette année dotée d'une programmation hardstyle qui a fait danser les festivaliers jusqu'au bout de la nuit.
  • 2010 : malgré une fréquentation en légère baisse par rapport aux années précédentes, les festivaliers ont pu apprécier une programmation résolument rock avec sur la grande scène Colveen, The Delilahs et The Raveners, et sur la scène Set' quatre groupes de rock de la région Lausannoise. Les amateurs de musique électronique ont eux dansé avec entre autres T-Konrieus & Binaryclocking, JJBA'SE, Philippe Rochard, et DJ Benny K.
  • 2011 : pour sa 20e édition le Baleinev se renomme Baleinev2.0, marquant par ce changement de nom une nouvelle version du festival voulue par le comité d'organisation afin de casser la routine dans laquelle s'était encrée le festival. Cette 20e édition voit ainsi l'agencement du site totalement modifié. En effet, la grande scène ainsi que la scène Set' sont déplacées sur le parking de l'école, afin de laisser la place à un meilleur agencement des bars et des stands de nourriture dans la cour. La scène Reggae est elle aussi déplacée en extérieur, et prend place cette année sur le toit de l'école, les Dj's dominant ainsi la foule de plus de quatre mètres. Le comité a également décidé de supprimer la salle Latino après plus de 10ans d'existence, la fréquentation décroissante durant les dernières éditions a obligé le comité a reconsidérer son existence. En plus de tous ces changements une programmation exceptionnelle a été réunie afin de marquer la 20e édition, la grande scène a ainsi accueilli Aloan suivis des neuchâtelois de Moonraisers. La scène Set' faisant elle la part belle au rock suisse avec les genevois de Take Me Home, les tessinois de Firebreath, et Hellevation d'Yverdon. La salle electro accueille elle un set digne des plus grands clubs avec DJ Antoine et Igor Blaska qui ont fait danser les centaines de personnes serrées dans le hall de la HEIG-VD.
  • 2012 : l'année sera marquée par l'annulation du festival, le comité peinant à recruter de nouveaux membres motivés voit ces effectifs réduit à six personnes contre la bonne vingtaine nécessaire à l'organisation en temps normal. Malgré cet effectif plus que réduit, le comité prend la décision de quand même organiser l'édition 2012. Malheureusement devant l'ampleur de la tâche, et en dépit de l'énorme travail déjà accompli pour une équipe si réduite le comité doit prendre la lourde décision d'annuler le festival trois mois seulement avant la tenue de l'édition 2012.

Artistes

2013

  • Grande scène : The Animen (Drapeau de la Suisse Suisse), Balthazar, Fleuve Congo
  • Salle electro : Marabout, Le Crayon, Yuksek, SebastiAn, Koma Dub / DMS, The Phat Crew
  • Scène découverte : La Greule, SOM, MMAD, Victor Moinaux, Le Bunker

2011

  • Grande scène : Moonraisers (Drapeau de la Suisse Suisse), Aloan (Drapeau de la Suisse Suisse)
  • Scène Set : Take Me Home, Firebreath, Hellevation
  • Scène Reggae: Still Searching, 710 Crew
  • Electro : DJ Antoine (Drapeau de la Suisse Suisse), Igor Blaska (Drapeau de la Suisse Suisse), Miss Angie, Jerry joxx
  • Hardstyle : Miss Tess-X, Mr Drux, Dee Strike, Mental Disorder, The Dummiez

2010

  • Grande scène : Colveen, The Delilahs, The Raveners
  • Scène Set : Green Fairy, The Jamborines, Josef of the Fountain, June DeVille
  • La Cave: Still Searching, Magic Tuts
  • Hardstyle : T-Konrieus & Binaryclocking, JJBA'SE, Philippe Rochard, Prophe-C, Opsyde
  • Le Club : DJ Benny K
  • Latino : DJ Rojas

2009

  • Grande scène : MyBand, The Mondrians, Safety Catch
  • Scène Set : Seepack, Pyrotraktor, Fuzzing Trip, Lee Harvey Oswald
  • La Cave: Magic Tuts, Big SOund Factory
  • Highland's : Azgard, Shed Light, Orion (Metallica Tribute Band)
  • Techno : DJ Andy, Dj Cagoole & T-Kondrius, Miss Tess-X, Lady Tom, JJBA'SE, DJ Langsrtöm
  • Le Club : DJ Benny X
  • Latino : DJ Julen
  • Hardstyle : Miss Tess-X, Mr Drux, Dee Strike, Mental Disorder, The Dummiez

2008

  • Grande scène : Rectangle, Wäks, Solange la Frange
  • Scène Set : Artonwall, The Passengers
  • La Cave: Ska Nerfs, Feuerzeug, Martin Goulasch trio
  • Highland's : 1/2 Miles, Neverfall, Silver Dirt, Mary Private Eyes
  • Techno : DJ Cagoole & T-Kondrius, Emo, Blackmail, JJBA*SE
  • Electro : Djerem & Friends
  • Le Club : Headroom Collectif
  • Latino : DJ Rojas

2007

  • Grande scène : Minkus, Grand Bastard Deluxe, Climax
  • Scène Set : Azul Capoeira, Stevans, Inna Crisis
  • La Cave: Fablous, Cenk, Galloway
  • Techno : DJ Janny, Max B. Grant
  • Disco : DJ Blind, DJ Charlin
  • Latino : DJ Julien

2006

  • Grande scène : Neïmo, Patatas Chipas Club (Drapeau de la Suisse Suisse), The Rambling Wheels (Drapeau de la Suisse Suisse)
  • Scène Set : Flink, My Play, Sinless
  • World: Kamilean, Junior Tshaka Trio, Waliser Sound System
  • Disco : DJ Morax, DJ Desiree Paris
  • Latino : DJ Rojas
  • Electro : Danny Wheeler, Soulsource, Bass 4 Unity

2005

  • Grande scène : Twisted, Maja, Kandyss (Drapeau de la Suisse Suisse)
  • Scène Set : Grand Bastard Deluxe (Drapeau de la Suisse Suisse), Crystal Dusk, Tafta (Drapeau de la Suisse Suisse)
  • Jazz : Huis Clos, Tamuera, Mo'Bop
  • Irish : Bezed'h
  • Disco : DJ Lune, DJ Blind
  • Latino : DJ Rojas
  • Techno : DJ Philippe Rochard, DJ Djanny, DJ Vespa 63, DJ Nooma, DJ Loki-7

2004

  • Grande scène : Atomic Shelters, Dark Poetry, The Nightshade
  • Jazz : Less is Groove, Fun Skider, Black Chocolate
  • Irish : Small Fry
  • Disco : DJ Lune
  • Latino : DJ Rojas
  • Techno : She DJ Ladydee Jane, DJ X-Treme, DJ 10-Gusted, DJ Dawn
  • Electro : Flying Red Fish, DJ Jensen, DJ Mesh

2003

  • Grande scène : Made in Minde, Underschool Element (Drapeau de la Suisse Suisse)
  • Petite scène : Outsider, Jerry and the..., Watykan
  • Irish : Elandir, Abraxas
  • Jazz : Papa's Rojas, Subsonic Family, Baysie
  • Disco : DJ Lune
  • Latino : DJ Hugo Royas
  • Techno : DJ Asia, DJ 10-Gusted, DJ Angy Dee, DJ Simple
  • Electro : DJ Univers, Romeo, DJ Coma, DJ Rolla, Sonic Sheep, DuetOfBarons, DJ Ruff
  • Le Bal : Jean-Louis 2000

2002

  • Grande scène : Corre22, Water Lily, PMT (Drapeau de la Suisse Suisse)
  • Petite scène : Explosion de Caca (Drapeau de la Suisse Suisse), Staff, With You
  • Techno : DJ Spoke, DJ Djanny, DJ Loki-7, DJ X-treme
  • House : DJ Scorpio, DJ Daryl, DJ Loki-7, DJ Oli.d, DJ Nice Kid, Djanni
  • Disco : DJ Lune
  • Irish : Abraxas
  • Jazz : Cinnamon, Huis ClosJazz, Quartet
  • Latino : DJ Hugo Royas

2001

  • Grande scène : Disfunktion, PPA+
  • Petite scène : Batty Birds, Alka, Nebraska
  • Techno : DJ Willow, DJ Neodym, DJ Twister, DJ Nenuco, DJ Spirit, DJ Silence
  • Irish : PAO
  • Jazz : Format à Trois
  • Latino : DJ Hugo Royas

2000

  • Grande scène : Chitty Chitty Bang Bang, Skirt, Moonraisers (Drapeau de la Suisse Suisse)
  • Petite scène : Melatonin, Les moustiques battus
  • Techno : DJ Espee, DJ Yan K, DJ Twister, DJ Silence
  • Irish : PAO
  • Jazz : Peter Balazs Trio

1999

  • Grande scène : Sleeppers, Ness, Shovel, Tchaï
  • Petite scène : Kakulima, Zorg (Drapeau de la Suisse Suisse), I Mericani
  • Techno : DJ Jan Lukas, DJ Minos, DJ Neo Dym, DJ Nenuco, DJ Universe, Analog/Destroyed Team
  • Irish : Small Fry
  • Jazz : Triology, Blue Burnets

1998

  • Grande scène : MXD, Difficult To Cure, Drowning Boats
  • Petite scène : Bad little Duck, Subsonic family, Opium
  • Irish : Jack in the Green
  • Jazz : Pancake, Jazz Quartet
  • Latino : DJ El Menea

1997

  • Grande Scène : Core (Core22), Versi Vari, Peter's Monkeys
  • Petite scène : Saman, Ska Machine, Sillyclone
  • Jazz : Alexandre Huber Quartet, Cinnamon Funky Market

1996

  • Grande scène : Disfunktion, The Failures, Mlada Fronta (Drapeau de la France France), Big Business
  • Petite scène : Fait Divers, Champignon !, Cinnamon Funky Market

1995

1994

1993

  • Grande scène : Génocide, Les Dépanneurs, 5e Avenue

1992

  • Grande scène : Sakaryn

Activités annexes

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

À la suite de l'annulation de l'édition de 2012, le comité décide d'organiser une semaine de grillades afin d'éviter une année sans manifestation et également faire parler du festival auprès des nouveaux étudiants et ainsi pallier le manque de renouvellement au sein du comité. L'idée étant de mettre à disposition de tous, dans la cour de l'école, de grills ainsi qu'un bar tenu par les membres du comité tous les midis pendant toute la semaine. La première semaine de grillades se tient pendant l'avant-dernière semaine de cours au mois de juin 2012. Malgré une météo incertaine en début se semaine, les grillades sont un véritable succès et ont enthousiasmé autant les étudiants, que les professeurs ou la direction de la HEIG-VD. À la suite du succès de cette première édition la décision est prise d'organiser une seconde édition au mois de septembre 2012, lors de la deuxième semaine de cours. Une nouvelle fois le succès est au rendez-vous le comité décide donc de poursuivre l'aventure et de faire entrer dans les coutumes de l'école l'organisation en plus du festival, de deux semaines de grillades par années, une au mois de juin et une au mois de septembre.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Cet article « Baleinev Festival » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).