Encyclopédie Wikimonde

Bamyan media

Aller à : navigation, rechercher

Bamyan media est une organisation non-gouvernementale internationale créée par Anna Elliot en 2008 avec le soutien d'Ashoka[1]. L'ONG produit des émissions de télévision pour promouvoir l'entrepreneuriat social. Inspiré des émissions américaines comme 'Dragons Den', 'American Idol' et The Apprentice, le concept se trouve à la frontière de la téléréalité et de l'edutainment. Les émissions de Bamyan media mettent à l'épreuve des entrepreneurs débutants pour remporter le financement de leur projet à travers des défis collectifs et individuels[2]. Anna Elliot la fondatrice de l'ONG a remporté le Global Fellowship Echoing Green pour l'entrepreneuriat social suite à la première diffusion de l'émission en Afghanistan.

Dream and Achieve en Afghanistan

L'ONG a réalisé la première émission de téléréalité Dream and Achieve[3] (Fikr wa Talash) en 2008[4] en Afghanistan sur la chaîne de télévision privée Tolo TV afin d'encourager la population à se lancer dans l'entrepreneuriat[5]. Après une période de casting, 20 candidats ont présenté leur projet devant un jury composé d'experts et d'entrepreneurs afghans. Le jury et les téléspectateurs ont été invités à voter chaque semaine pour éliminer les candidats. L'agence des États-Unis pour le développement international (USAID)[6], la banque afghane Bank-e- Millie Afghan(BMA)[7], l'université américaine d'Afghanistan et Roshan, le principal opérateur de téléphonie mobile du pays ont été les principaux sponsors de l'émission qui a été suivie par près de sept millions de téléspectateurs[8].

Le Projet (El Mashroua) en Égypte

En 2013, le concept a été adapté en Égypte sur la chaîne nationale El Nahar sous le nom « El Mashrou3 » ('le Projet' en arabe)[9]. La première saison de treize épisodes a mis en compétition quatorze jeunes égyptiens par le biais de défis individuels et collectifs[10]. L'émission a été regardée par environ 4 millions de téléspectateurs[11]. La gagnante, Tina Boules, a remporté la somme de de 350 000 livres égyptiennes pour développer sa startup Taqa Solutions[12], spécialisée dans le recyclage des déchets agricoles et l'exploitation du biogaz[13].

Le succès populaire de l'émission a permis le lancement d'une deuxième saison en 2014. Les effets de l'émission[14] ont fait l'objet d'une étude d'impact intitulée « Évaluation du programme de téléréalité Egyptien El Mashrou3 de Bayman Media »[15] réalisée par des chercheurs de la Paris School of Economics et de l'ENSAE appartenant au réseau international J-PAL (Laboratoire d'Action contre la Pauvreté)[16]. Le concept a également attiré l'attention de l'Organisation internationale du travail et la Banque mondiale qui ont lancé une étude[17] sur l'émission dans le cadre de leur programme en faveur de l'emploi des jeunes[18].

La finale de l'émission Le Projet en Égypte

Références

  1. (en) « How Anna Elliot's Bamyan Media Used Reality TV to Help Entrepreneurs in Afghanistan », sur Fast Company, (consulté le 7 juin 2016)
  2. « Les startuppeurs, nouvelles stars de la télé-réalité », sur La Tribune (consulté le 19 juin 2016)
  3. « Reality TV show stirs business spirit in Afghanistan », Reuters,‎ (lire en ligne)
  4. « Reality show fires up entrepreneurial zeal in ravaged Afghanistan | IOL », sur www.iol.co.za (consulté le 11 juin 2016)
  5. « “Fikr-Wa-Talash” – Reality T.V. meets social entrepreneurship | Youth-LeadeR », sur www.global1.youth-leader.org (consulté le 7 juin 2016)
  6. « AFGHAN ENTREPRENEURS “DREAM AND ACHIEVE” », sur www.usaid.gov (consulté le 7 juin 2016)
  7. « Reality TV show stirs business spirit in Afghanistan », Reuters,‎ (lire en ligne)
  8. Lora Kolodny, « Bringing a Reality TV Business Competition to Afghanistan », sur You’re the Boss Blog (consulté le 7 juin 2016)
  9. « [Idée d'ailleurs] Une téléréalité sur des entrepreneurs en Égypte », sur http://www.chefdentreprise.com/ (consulté le 19 juin 2016)
  10. « Quand la télé-réalité s'empare du social business », sur LExpress.fr (consulté le 7 juin 2016)
  11. lefigaro.fr, « En Egypte, téléréalité rime avec création d'entreprise », sur Le Figaro (consulté le 7 juin 2016)
  12. wamda, « Building Egypt’s biogas market » (http://www.wamda.com/memakersge/2015/08/building-egypts-biogas-market), sur Wamda MEMakers GE (consulté le 7 juin 2016)
  13. « Entrepreneurship grows in Egypt's flailing economy » (http://www.dailymail.co.uk/wires/ap/article-2575392/Entrepreneurship-grows-Egypts-flailing-economy.html#ixzz4BrBpx0eN), sur Mail Online (consulté le 19 juin 2016)
  14. « Entrepreneurship grows in Egypt’s flailing economy » (http://www.timesofisrael.com/entrepreneurship-grows-in-egypts-flailing-economy/), sur The Times of Israel (consulté le 19 juin 2016)
  15. « Scientific evaluations - Paris School of Economics » (http://www.parisschoolofeconomics.eu/en/expertise-and-evaluation/contracts/scientific-evaluations/), sur www.parisschoolofeconomics.eu (consulté le 11 juin 2016)
  16. « Les effets d’une émission de divertissement éducatif sur l’esprit d’entreprise, en Egypte » (https://www.povertyactionlab.org/fr/evaluation/l%E2%80%99impact-dactivit%C3%A9s-ludo-%C3%A9ducatives-sur-l%E2%80%99entrepreneuriat-en-%C3%A9gypte), sur www.povertyactionlab.org
  17. « AEA RCT Registry » (https://www.socialscienceregistry.org/trials/370), sur www.socialscienceregistry.org (consulté le 11 juin 2016)
  18. (en) « The ILO announces winners of “Fund for Evaluation in Employment 2013” » (http://www.ilo.org/employment/areas/youth-employment/WCMS_241841/lang--en/index.htm), sur www.ilo.org, (consulté le 11 juin 2016)


Cet article « Bamyan media » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).