Encyclopédie Wikimonde

Beirut (musique)

Aller à : navigation, rechercher

Erreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas. Beirut est une mélodie composée en 1993 par le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf, alors âgé de treize ans. En juillet 2006, Ibrahim Maalouf décide de rejouer Beirut. En 2011, il en fait le douzième titre de son album Diagnostic.

Historique

Ibrahim Maalouf compose ce morceau en 1993 en se baladant pour la première fois dans les rues de Beyrouth. En découvrant la ville et sa Place des Martyrs, Ibrahim armé de son Walkman découvre aussi Led Zeppelin[1]. Il ne veut pas oublier ce moment unique et décide de l'immortaliser en photo et en musique. En 2006, le compositeur renommé qu'il est devenu décide de rejouer Beirut pour en faire sa « manière de résister contre les guerres, les cicatrices et les souffrances »[1].

Anecdotes

  • C'est le titre bonus (10 min 43 s) de l'album Diagnostic
  • La mélodie est dédiée à tous ceux qui aiment le Liban[2]
  • Dans l'album Diagnostic, la mélodie initiale n'est jouée qu'une seule fois. Le reste de la chanson peut alors faire penser à de l'improvisation enivrante, alors que les dernières minutes sont clairement influencées par le rock et le hard rock.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Livret de l'album Diagnostic de 2011, pages 6-7
  2. Livret de l'album Diagnostic de 2011, page 9

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).