Encyclopédie Wikimonde

Benjamin Guifo

Aller à : navigation, rechercher

Benjamen Guifo Fotso est un écrivain camerounais.

Biographie

Benjamen Guifo encore connu sous le pseudonyme de Prince Ben voit le jour après les années 1980 à Mbalmayo, une petite ville située dans la région du Centre au Cameroun. Très jeune déjà, il était passionné par la lecture; et à douze ans le jeune Ben écrivait de la poésie et des réflexions personnelles.

Il vit actuellement au Cameroun et ne garde pas sa langue dans la poche quand il faut remettre en question le gouvernement en place, ou les hommes et les événements qui font l'actualité. Ce diplômé ès Études Bilingues option techniques de communication, est auteur de plusieurs écrits (recueils, nouvelles, essais, articles, etc). Il est également expert en communication.

Il a travaillé dans les secteurs de la banque, de la micro-finance, du journalisme, de la traduction et de l'enseignement. Il est consultant en communication et chercheur en cultures et civilisations modernes et traditionnelles en Afrique. Il participe à plusieurs projets à travers le monde et est membre des associations internationales telles que le IATEFL (International Association of Teachers of English as a Foreign Language, Business English Specific Interest Group (BESIG), Media and Communication Network, Le Franc-parler, l'Espace Francophone pour la Recherche Développement et l'Innovaton (EFRARD), la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF), Special Schools and Academies Trust, Global Gateway Information Centre. Benjamen GUIFO a reçu le prix Great Schools and Intrusctors de la Dave Volek's Business English en mars 2010 au Canada.

Il a été le représentant et le correspondant du Magazine Français PAROLES DE JEUNES au Cameroun, sera nommé Directeur de Publication en 2013. Depuis Novembre 2010 il est le président de l'association CAT-ESL (Cameroonian Association of Teachers of English as a Second Language).

C'est après les années 2010 que Benjamen GUIFO émerge dans son pays le Cameroun et devient très rapidement un des jeunes leaders de la société civile camerounaise les plus appréciés. Il fonde le Mouvement Lumière et Justice en abrégé MLJ qu'il préside. Il s'agit d'un Mouvement dont le but est de dénoncer toute injustice, discrimination, exclusion, et de prôner le respect des droits de l'homme qu'il soit riche ou pauvre. Le MLJ sous son impulsion se jettera dans la bataille des coupures intempestives d'électricité au Cameroun à travers les manifestations et autres actions de plaidoyers contre l'entreprise. Le Mouvement sera également présent sur plusieurs autres problèmes sociaux, politiques et culturels.

Il est membre fondateur et actuellement grand conseiller de l'association panafricaine Africa Yok dont la mission est de redonner à l'Afrique un visage reluisant.²

Il a créé le Groupe Lanforal (Languages For All) dans les années 2000 pour selon lui refléchir et proposer des solutions sur les questions liées aux langues et aux problèmes de communication en Afrique en général et au Cameroun en particulier. Il a animé plusieurs conférences sur les questions du développement, de la culture, de la jeunesse, de l'interculturel, etc.

Ses publications témoignent de ses préoccupations permanentes à savoir : l'abandon des cultures africaines, la fuite des cerveaux, la bureaucratie, la "polifric", la vie sur terre, la vraie éducation des enfants. Il est très lu et apprécié dans les espaces tels que La guerre des mots, Je poeme,Espace francophone et bien d'autres. Prince Ben reste un auteur assez prolixe et très disponible.

Ses textes connaissent un grand succès au Canada et en France. Son recueil intitulé Mots pour Maux se présente comme Une arme pour la libération des plus pauvres, et sa dernière œuvre Au-delà des mots a un ton assez engagé et une dimension transcontinentale.

Œuvres

  • Au-delà des mots, recueil de poèmes, éditions Edilivre, Paris, novembre 2012
  • Mots pour maux, recueil de poèmes, Préface de daniel Tongning, éditions Edilivre, Paris, décembre 2012

Cet article « Benjamin Guifo » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).