Encyclopédie Wikimonde

Benjamin Massieu

Aller à : navigation, rechercher
Benjamin Massieu
Naissance
Caen
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Benjamin Massieu, né à Caen le 25 janvier 1990, est un historien français étudiant l'histoire militaire du XXe siècle. Spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et particulièrement de l'histoire militaire de la France libre et de la Libération, il est notamment l'auteur d'une biographie de Philippe Kieffer publiée en 2013 aux Éditions Pierre de Taillac[1] récompensée par la médaille[2] de l'Académie de Marine, la mention du jury du Prix Littéraire de la Résistance et le prix Marine & Océans.

Biographie

Passionné par l'histoire de la Seconde Guerre mondiale depuis l'enfance, il commence à fréquenter les cérémonies commémoratives à partir de l'âge de 16 ans et y rencontre les vétérans du Commando Kieffer.[3].

En 2011, il entame un master recherche en Histoire à l'Université de Caen. Il s'y consacre à l'écriture de la biographie de Philippe Kieffer, fondateur des commandos marine, sous la direction de Michel Boivin. Il retrace ainsi le parcours de cette figure médiatique du Débarquement encore mal connue des historiens. La même année, le journaliste Jean-Dominique Merchet, alors directeur-adjoint de l'hebdomadaire Marianne , impressionné par ses premières découvertes, l'encourage à publier son travail et le dirige vers un jeune éditeur spécialisé dans l'histoire militaire, Pierre de Taillac[4]. L'ouvrage sort en novembre 2013[5], préfacé par l'amiral Christophe Prazuck et bénéficie d'un lancement officiel à l'hôtel de la Marine à Paris le 15 octobre 2013[6] en présence de nombreuses personnalités dont les familles Kieffer et Trépel, Léon Gautier et Hubert Faure (vétérans du Commando Kieffer) et des amiraux Coupry et Gillier.

Ce premier livre est par la suite récompensé par la médaille[2] de l'Académie de Marine, la mention du jury du Prix Littéraire de la Résistance 2014 et le prix "Marine et Océans" décerné par l'ACORAM.

En mai 2014, il publie Les Gendarmes dans la Bataille de Normandie, ouvrage mémoriel réalisé à l'occasion du 70e anniversaire du Débarquement.

En octobre 2014 paraît son troisième ouvrage. Les Demoiselles aux pompons rouges raconte, grâce à une iconographie inédite, l'épopée de la brigade Ronarc'h sur le front de l'Yser en 1914 et est préfacé par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense[7].

En juin 2018, il épaule dans la publication et préface les mémoires de Paul Leterrier, dernier survivant des fusiliers marins ayant pris part à la bataille de Bir Hakeim.

En avril 2019, il publie un nouvel ouvrage sur un sujet inédit, Les Français du Jour J, qui révèle que plus de 3000 Français ont pris part aux opérations du 6 juin 1944 en Normandie (parachutistes, marins, aviateurs et commandos). Ce livre est le premier volume d'une étude consacrée à la participation française au Débarquement et à la bataille de Normandie.

Publications

  • Philippe Kieffer - Chef des commandos de la France libre, préface de l'amiral Prazuck, Éditions Pierre de Taillac, octobre 2013, 288 pages (réédition avec annexes dont biographie de Charles Trépel - 320 pages - mai 2014).
  • Les Gendarmes dans la Bataille de Normandie, SDG, mai 2014, 120 pages.
  • Les Demoiselles aux pompons rouges - La résistance héroïque des fusiliers marins à Dixmude, préface de Jean-Yves Le Drian, Éditions Pierre de Taillac, octobre 2014, 160 pages.
  • J'étais fusilier marin à Bir Hakeim de Paul Leterrier (préface de Benjamin Massieu), Éditions Pierre de Taillac, juin 2018, 190 pages.
  • Les Français du Jour J, Éditions Pierre de Taillac, avril 2019, 320 pages.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).