Encyclopédie Wikimonde

Benoît Laval

Aller à : navigation, rechercher

Benoit Laval est un pratiquant régulier de course à pied sous diverses formes et compétiteur de trail. Il est par ailleurs créateur de la société Raidlight et promoteur du concept de Station de Trail.

Biographie

Débuts et formation

Benoit Laval est né le 14 mai 1972. Originaire de la région parisienne et avec des racines corréziennes, il se lance en 1982 à la poursuite de son père marathonien et des copains sur piste : 1000 m, 1500 m, 3000 m steeple.

L'aventure de préparer un sac à dos ultraléger commence au mois d'aout 1993, avec le projet de traverser seul les Pyrénées de l'Atlantique à la Méditerranée en trois semaines en courant.

Dès l'âge de dix ans il court, puis est inscrit à l'ASPTT Paris Île-de-France[1]. Il suit une formation de cinq années d'ingénieur textile à l'ESTIT de Lille. Il fait son service militaire à l'école de Saint-Cyr à Coëtquidan, il devient officier chasseur alpin à Bourg-Saint-Maurice pour courir en montagne et découvrir l'alpinisme et le ski de randonnée.

Installé en Rhône-Alpes, il est chargé d'affaires dans une entreprise stéphanoise qui concevait et fabriquait des sacs à dos, tentes, sacs de couchage pour de grandes marques.

En 1999, il associe sa passion sportive de l'outdoor à sa jeune expérience professionnelle pour créer, en parallèle de son emploi, la marque et l'entreprise Raidlight.

Pratique du trail

Il réalise son premier marathon à l'âge de vingt ans et dès l'année suivante, traverse les Pyrénées sur plus de 500 km[1]. Se rapprochant encore de la montagne, il intègre les Chasseurs alpins à Bourg-Saint-Maurice pour son service militaire. La transition entre les courses sur pistes et celles en pleine nature se fait vers cette époque. À l'aube de l'an 2000, il court régulièrement les trail s[1].

Palmarès

Pratiquant régulier de course à pied sous diverses formes[2] ainsi que de ski, il se classe 9e au Marathon des Sables, 5e en 1999 puis 2e et 4e à la Diagonale des fous. Il gagne l'Annapurna Mandala Trail au Népal et onze fois le Défi de l'Oisans[1] ; cette course de 200 km est d'ailleurs le tout premier trail auquel il participe.

Il enrichit son palmarès sportif en Trail Running, au Grand Raid de la Réunion, au Marathon des Sables, et devient vice-champion de France de Trail en 2009 et est sélectionné en Équipe de France de Trail en 2010.

Il a aussi été Champion de France de Raquette à neige, vainqueur catégorie mixte de la Pierra-Menta en ski-alpinisme, vainqueur du Trophée mondial des Raids-d'Orientation, couru plus de 200 Trails dans plus de 20 pays, et participé aux courses d'ascension par les Escaliers de l'Empire State Building ou de la Tour Eiffel. Il termine 5e au championnat de France des 100 kilomètres, 13e aux 100 km de Millau. Champion du monde de raids d'orientation, trois fois vice-champion de France de raids d'orientation, deux fois champion de France de raquette à neige, 6e à la coupe d'Europe de raquette à neige, et vainqueur de la Pierra Menta en mixte[1]. La presse parle de son activité en 2014[3],[4],[5],[6], et en 2016[7].

Activités professionnelles et publiques

Article détaillé : Raidlight.

Benoit Laval est aussi engagé dans la politique territoriale locale. Conseiller municipal de Saint-Pierre-de-Chartreuse, membre du Conseil Montagne 2040 (organe consultatif du Conseil Régional Rhône-Alpes), il est invité à faire connaitre son expérience de développement des territoires au Sénat en juin 2015.

Il associe ses activités à sa passion de la course à pied, en promouvant l'entrepreneuriat à travers des participations à de multiples Trails en France et à l'étranger. En 2015 à l'Ultra Trail Gobi Race et sur une course de 400 km non-stop dans le désert de Gobi en Chine.

Vie privée

Il est marié, père de 2 enfants.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Entretien avec Benoît Laval – Le spécialiste du trail, 29 mars 2013
  2. Laurent Reviron, « Raidlight, poids lourd du trail ? », Joggeur, Éditions Larivière, no 1,‎ , p. 76 à 81
  3. Patricia Jolly (envoyée spéciale), « Vivre à la montagne : portrait de Benoît Laval », Le Monde.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 26 janvier 2016)
  4. Entretien avec Benoît Laval - Le spécialiste du trail
  5. L'Isérois Benoît Laval au départ de la course la plus dure au monde !
  6. Benoît Laval: Executive Profile & Biography - Businessweek
  7. L'Hebdo de l'éco du 10/01/2016 - L'Hebdo de l'Eco

Voir aussi

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).