Encyclopédie Wikimonde

Bernard Gautier

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Bernard Gautier, né le 06 juin 1959, est un homme d'affaires français. Il est le n° 2 du groupe Wendel et membre du directoire depuis le 31 mai 2005[1] .Il est également membre du Comité de gestion et du Comité d'investissement.

Formation

Il a suivi une formation d'ingénieur auprès de Supélec[2], ainsi qu'un cursus d'économie au sein de l'Université Paris Sorbonne[3].

Il est le Président-fondateur du Forum Supelec[4]. Ancien Président de la Confédération Nationale des junior entreprises[5] (de 1981 à 1982)[6].

Parcours professionnel

En 1983, il intègre en tant que consultant le cabinet de conseil en organisation, Arthur Andersen Consulting[7], devenu Accenture[réf. nécessaire]. Devenu manager en 1985, il le quitte en 1989.

Il intègre en 1989 la société Bain et Cie[2]. Il en devient vice-président et associé en 1994[6]. En 1999, il devient Senior Partner et membre de l'International Board of Director au niveau mondial de la compagnie[8]. Il y anime la pratique internationale Telecom, Media & Technologies.

Il décide de rejoindre la société Atlas Venture en 2001[3], en tant que General Partner, responsable du secteur communication au sein du bureau de Paris[9] qu'il va diriger[10].

Il est notamment le représentant d’Atlas chez Sporever, en sa qualité de spécialiste médias (TV, presse magazine et presse quotidienne internationale), Telecom et Private Equity. Sporever est un site sportif créé par Patrick Chêne. Il est  introduit en bourse et ensuite revendu après avoir changé de nom en « sport365 »[11].

Bernard Gautier rejoint le groupe Wendel en 2003[12] .Il est nommé directeur des participations et du développement[13], ancien poste que Nicolas Ver Hulst[14] occupait au sein de la CGIP.

Dès sa prise de fonction, il réalise l'achat d'Editis[15], et s'occupe de sa gestion en tant que vice-président du conseil jusqu'à sa revente en 2008[16] avec un retour sur investissement à hauteur de trois fois et demi l’investissement initial un peu plus de trois ans plus tard.

En 2005, il est nommé au sein du premier Directoire du groupe Wendel, au côté de Jean-Bernard Lafonta qui le préside. Pour la première fois dans l'histoire de plus de 300 ans du groupe, Ils sont les deux seuls[17] dirigeants à ne pas être membres de la famille Wendel[7].

Bernard Gautier est derrière l'achat de Stahl par le Groupe Wendel en 2006[18], qui va être restructuré en 2010[19] et qui acquiert ensuite successivement les filiales concurrentes de Clariant[20] en 2014 puis de BASF en 2017[21].

En 2006, il coordonne l'achat de Deutsch aux États-Unis par le Groupe Wendel (société de connecteurs électriques de hautes fiabilité pour moteurs d’avions, gros engins, camions, Harley Davidson ainsi que Formule 1). Bernard Gautier en est nommé Vice-Chairman[22]. Deutsch est développé puis sera revendu, en 2012, en faisant un bénéfice important[23].

Ces deux acquisitions marquent notamment le début du tournant stratégique en 2006 du vieux groupe Franco français centenaire vers l’international, défendu par Bernard Gautier.

Le groupe se développe également en zone germanophone puis en Asie[24] avec l’ouverture des bureaux de Tokyo puis de Singapour[25].

Le groupe Wendel choisit ensuite en 2011 un nouveau tournant géographique et stratégique en allant se développer en Afrique[26]. Bernard Gautier promeut l'acquisition d'IHS TOWERS (en)[27] qui permet au groupe Wendel de devenir un investisseur leader en Afrique et il en devient l'un des administrateurs les plus influents.

En 2013, suite à l'acquisition de CSP par le Groupe Wendel, il devient président de la Holding de CSP technologies[28].

Fin octobre 2017, il devient président du conseil de surveillance de Constantia Flexible[29].

En septembre 2017, le Groupe Wendel annonce le départ de Frédéric Lemoine[30] de son poste de Président du Directoire du Groupe, Bernard Gautier est lui confirmé dans ses fonctions[31]. Suite à cette succession compliquée, il demeure numéro 2 du groupe aux côtés du nouveau Président André François-Poncet[32].

Bernard Gautier participe tous les ans au WEF de Davos[33]

Les affaires judiciaires de la famille WENDEL

En 2008, l’une des administratrices de la holding, Sophie Boegner, a porté plainte contre X pour «abus de biens sociaux et recel»[34]. En 2009, le groupe engagé dans la chère prise de contrôle de Saint Gobain sombre dans la crise[35]. Le président du directoire, Jean-Bernard Lafonta, est remplacé par Frédéric Lemoine. Bernard Gautier demeure membre du directoire.

Ernest-Antoine Seillière devient président du Conseil de surveillance. Sophie Boegner conteste cette nomination et démontre une nouvelle fois une crise profonde au sein de la famille. Cette crise fait l'objet d'un récit de deux journalistes de l'hebdomadaire Le Point, Sophie Coignard et Romain Gubert[36].

Les procédures engagées par Sophie Boegner[37] aboutissent toutes à un échec. Il est en de même de celles de l'ancien directeur administratif et financier très contesté, Arnaud Desclèves[38].

Seuls le volet fiscal et volet  pénal du dossier dit Solfur[39], ouvert en 2012, demeurent au chapitre judiciaire. Bernard Gautier comme une douzaine de dirigeants et managers est dans l'attente des jugements.

 Membre des conseils d'administration

  • En cours : Administrateur de Stahl, chairman de Constantia, administrateur et membre du comité des nominations de IHS, administrateur de Cromology, Président de CSP holding, Président de Winvest Conseil (AIFM luxembourgeois qui gère tous les investissements non coté de Wendel). Président de Winvest International SICAR, Président du Conseil de Surveillance de Oranje Nassau Group,  Oranje Nassau Développement SICAR, Expansion 17 SICAR, Golbal performance SICAR.
  • Terminés : Vice Chairman d’Editis, Vice Chairman de Deutsch, Administrateur et membre du comité des rémunérations et nominations de Saint Gobain, administrateur de Wheelabrator

Autre

Premier prix de piano au conservatoire national de Marseille

Il fait ses classes préparatoires au Prytanée nationale militaire de la Flèche, lycée militaire.

Passionné d'œnologie, il est Chevalier de la confrérie du Tastevin[40]

Membre du collège investisseurs de Paris Europlace[41]

En 1982, Bernard Gautier crée un magazine mensuel pour étudiants : CACTUS.

Notes et références

  1. « Wendel Administration », sur wendelgroup.com
  2. 2,0 et 2,1 « Bain & Compagny Bernard GAUTIER », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 « Orateur - Bernard GAUTIER - L'École de Paris du management », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  4. Les Echos, « Sommaire Les Echos du 13/11/2000 », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  5. « Wendel zone bourse », sur zonebourse.com
  6. 6,0 et 6,1 « CAPITAL-RISQUE », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  7. 7,0 et 7,1 « Jean-Bernard Lafonta Bernard Gautier », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  8. « ecobook », sur ecobook.eu
  9. « Atlas Venture, ou comment investir 1 milliard de dollars », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/30/04/2001/LesEchos/18394-547-ECH_atlas-venture--ou-comment-investir-1-milliard-de-dollars.htm))
  10. « Wendel à la conquête de l'international », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  11. « Onlysport », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/14/01/2002/LesEchos/18571-557-ECH_onlysport.htm))
  12. (en) Reuters Editorial, « Officer Profile | Quotes | Reuters.co.in », sur IN (consulté le 14 janvier 2018)
  13. « Bernard Gautier », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/26/09/2003/LesEchos/18997-053-ECH_bernard-gautier.htm))
  14. « La CGIP à la recherche d'un nouveau grand métier », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/10/05/1994/LesEchos/16642-023-ECH_la-cgip-a-la-recherche-d-un-nouveau-grand-metier.htm))
  15. « Effervescence autour de la vente du groupe Editis », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/22/03/2004/LesEchos/19120-137-ECH_effervescence-autour-de-la-vente-du-groupe-editis.htm))
  16. « Editis > Actualités > Wendel a cédé Editis au groupe Planeta », sur www.editis.com (consulté le 14 janvier 2018)
  17. Michel Albouy et Mohamed Thraya, « Fusions-acquisitions et bénéfices privés : le cas Wendel », Management & Avenir, no 81,‎ , p. 101–121 (ISSN 1768-5958, DOI 10.3917/mav.081.0101, lire en ligne)
  18. « Wendel group Stahl », sur http://www.wendelgroup.com/fr/societe/stahl
  19. « WENDEL ANNOUNCES THAT IT HOLDS A 92% STAKE IN STAHL AND HAS COMPLETED A SUCCESSFUL FINANCIAL RESTRUCTURING WITH UNANIMOUS LENDER », EuroInvestor, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  20. La Libre.be, « Clariant finalise la vente de ses activités de cuir à Stahl (Wendel) », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  21. « Wendel fait entrer BASF dans le capital de Stahl », La Tribune, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  22. Blue Shield Publishing, inc, « Edecideur 5.01 | Décideur : M Bernard GAUTIER Administrateur de DEUTSCH GROUP 488626748 » (http://edecideur.com/leader/488626748-0596236-m-bernard-gautier-deutsch-group-1-rue-ampere-95300-pontoise.html), sur edecideur.com (consulté le 14 janvier 2018)
  23. « Wendel veut monter en puissance hors d'Europe , Portraits | Capital Finance » (https://capitalfinance.lesechos.fr/acteurs/portraits/wendel-veut-monter-en-puissance-hors-d-europe-14020.php), sur capitalfinance.lesechos.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  24. « Wendel veut investir jusqu'à 4 milliards d'ici à 2020 », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/02/12/2016/LesEchos/22331-114-ECH_wendel-veut-investir-jusqu-a-4-milliards-d-ici-a-2020.htm))
  25. « Wendel Singapore Pte. Ltd.: Private Company Information - Bloomberg » (https://www.bloomberg.com/research/stocks/private/snapshot.asp?privcapId=313965604), sur www.bloomberg.com (consulté le 14 janvier 2018)
  26. « Wendel rachète le Sodexo africain », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/20/09/2016/LesEchos/22280-081-ECH_wendel-rachete-le-sodexo-africain.htm))
  27. « Wendel IHS » (http://www.wendelgroup.com/fr/societe/ihs), sur wendelgroup.com
  28. (en-US) « Product Protection Solutions, Polymer Product Packaging, Solid Dose Packaging, Pharmaceutical Packaging - CSP Technologies » (http://www.csptechnologies.com/about-us/), sur www.csptechnologies.com (consulté le 14 janvier 2018)
  29. « Wendel Constantia » (http://www.wendelgroup.com/fr/societe/constantia-flexibles), sur wendelgroup.com
  30. Le JDD, « La société d'investissement Wendel change de tête », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne (http://www.lejdd.fr/economie/la-societe-dinvestissement-wendel-change-de-tetes-3465008))
  31. « Wendel: le président du directoire va quitter le groupe », La Tribune, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/wendel-le-president-du-directoire-va-quitter-le-groupe-749442.html))
  32. « André-François Poncet va prendre les rênes de Wendel », lesechos.fr,‎ (lire en ligne (https://www.lesechos.fr/finance-marches/ma/030798003039-andre-francois-poncet-va-prendre-les-renes-de-wendel-2130784.php))
  33. B.Gautier, « BLOG - Pourquoi participer au Forum de Davos est bien plus riche que chic », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne (https://www.huffingtonpost.fr/bernard-gautier/pourquoi-participer-au-forum-de-davos-est-bien-plus-riche-que-chic_a_23339706/))
  34. « Les réunions de la famille De Wendel, ces cousinades qui virent au pugilat » (https://www.20minutes.fr/economie/692377-20110323-economie-les-reunions-famille-wendel-cousinades-virent-pugilat), sur www.20minutes.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  35. Carole Monaco et Christiane Bughin, « L' activisme des investisseurs institutionnels sur la gouvernance et le mode de gestion des entreprises. Le cas de Wendel au sein du groupe Saint-Gobain, The activism of institutional holdings on the governance and the corporate strategic orientations : the case of Wendel in Saint-Gobain Group », Gestion 2000, vol. me 28, no 6,‎ , p. 27–47 (ISSN 0773-0543, DOI 10.3917/g2000.286.0027 (http://dx.doi.org/10.3917%2Fg2000.286.0027), lire en ligne (https://www.cairn.info/revue-gestion-2000-2011-6-page-27.htm?1=1&DocId=65118&hits=3444+3443+))
  36. Franck Johannès, « La légende dorée de la famille Wendel », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne (https://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/29/la-legende-doree-de-la-famille-wendel_4624996_3232.html))
  37. « Affaire Wendel : vers un soulagement judiciaire pour Ernest-Antoine Seillière », L'Opinion,‎ (lire en ligne (https://www.lopinion.fr/edition/economie/affaire-wendel-vers-soulagement-judiciaire-ernest-antoine-seilliere-4343))
  38. « Affaire Wendel: les ex-dirigeants remportent une bataille », Challenges, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne (https://www.challenges.fr/economie/affaire-wendel-les-ex-dirigeants-remportent-une-bataille_28872))
  39. Le Point, magazine, « Fraude fiscale d'ex-dirigeants de Wendel: Seillière renvoyé en procès », Le Point,‎ (lire en ligne (http://www.lepoint.fr/societe/fraude-fiscale-d-ex-dirigeants-de-wendel-seilliere-renvoye-en-proces-02-12-2016-2087515_23.php))
  40. « 11 e ŒNOVIDEO. d Images EXPOSITION INTERNATIONALE DE PHOTOGRAPHIES SUR LA VIGNE ET LE VIN. Terroirs 29 MAI 29 MA FRONTIGNAN - PDF » (http://docplayer.fr/26978595-11-e-oenovideo-d-images-exposition-internationale-de-photographies-sur-la-vigne-et-le-vin-terroirs-29-mai-29-ma-frontignan.html), sur docplayer.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  41. « Collèges Investisseurs institutionnels | Paris Europlace » (http://www.paris-europlace.com/fr/college-investisseurs-institutionnels), sur www.paris-europlace.com (consulté le 14 janvier 2018)


Cet article « Bernard Gautier » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).