Encyclopédie Wikimonde

Bernard Junod

Aller à : navigation, rechercher
Bernard Junod
Naissance (41 ans)
Montreux (Vaud, Suisse)
Distinctions
Quenelle d'or 2012
Auteur
Langue d’écriture français

Bernard (Pierre Edmond) Junod, né le 12 novembre 1977 à Montreux, Vaud, est un enseignant, dramaturge, politicien vaudois.

Biographie

Bernard Junod a une formation d'enseignant au sein de l'enseignement primaire. Il est l'auteur d'une pièce de théâtre La douleur : tragi-comédie en 4 actes (ISBN 2884310266), pièce qu'il a lue lors de la manifestation Lectures dans la ville organisée par la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne le 23 avril 2003, à l'occasion de la Journée mondiale de la lecture. En novembre 2000, il participe à la dernière évolution du Petit Broujniet Illustré, exemplaire toujours en vigueur.

En 2011 il se lance en politique en se présentant aux élections pour l'accession à la municipalité sous la bannière « Nous-Vous » du « particip'présent », parti qu'il a fondé. Il n'est pas élu mais récolte 294 voix[1],[2].

Il a été candidat aux Élections fédérales suisses de 2011 au sein du parti Mouvement citoyen vaudois[3],[4], apparenté au Mouvement citoyens genevois (MCG) du Mouvement citoyen romand MCR. Il obtient 800 voix[5] puis à l'élection pour le Grand Conseil du canton de Vaud où il obtient 249 voix[6].

En 2011, la CICAD (Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation) dénonce Bernard Junod qui a posé, lors d'un voyage que la CICAD organise annuellement, avec un emballage vide de nasi goreng devant l'entrée du camp de concentration d'Auschwitz et qui a mis la photo en ligne sur son profil Facebook[7]. Fin 2011, il est licencié de son poste d'enseignant pour ce qu'il estime être un prétexte et annonce introduire un recours contre la décision[8],[9].

En 2012, le comique Dieudonné lui remettra une quenelle d'or pour ces faits en soutien[10]. Bernard Junod est aussi connu depuis plusieurs années sous le pseudonyme de Tim Vincent. Depuis 2013, Bernard Junod est journaliste et grand reporter indépendant au sein de l'association des journalistes de presse indépendants IFNM[11].

Le Dimanche 22 septembre 2013 son passage à la RTS est remarqué et lui vaut une forte notoriété.

Bibliographie

  • Bernard Junod, La Douleur, éditions du Madrier,préface de Peter Ustinov, 2002, ISBN 2-8843-1026-6

Sources

Références

  1. Résultat Lausanne 2011
  2. Elections au Conseil d'Etat vaudois
  3. Bernard Junod, Mouvement citoyen vaudois
  4. Immigration: le MCVD avait tiré la sonette d'alarme
  5. Arrondissement électoral : VAUD - Election au Conseil national du 23 octobre 2011
  6. Election du Grand Conseil du 11 mars 2012 - Sous-arrondissement électoral: Lausanne-Ville
  7. Le Temps (quotidien suisse), Dérapage d'un enseignant vaudois à Auschwitz, 28 novembre 2011, par Alexis Favre, p.8
  8. Sa mauvaise farce lui coûte son job, 20 minutes, 30 novembre 2011
  9. Auschwitz: le cliché douteux d'un prof vaudois suscite la polémique, 25.11.2011 (http://www.tdg.ch/actu/suisse/auschwitz-cliche-douteux-prof-vaudois-suscite-polemique-2011-11-25) sur le site de la Tribune de Genève
  10. «Ce gag m'a déjà fait perdre quatre boulots!» (http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/26982280)
  11. IFNM, independent journalist press association (http://www.ifnm.org/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).