Encyclopédie Wikimonde

Bernard Le Moine

Aller à : navigation, rechercher
Bernard Le Moine
Description de l'image Abbé Bernard Le Moine - 1992.jpg.
Naissance
à Rennes (France)
Décès (à 60 ans)
à Rennes
Nationalité Drapeau de France Français
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Prêtre diocésain
Activité principale
Conseiller ecclésiastique de la FSCF (1993-1999)
Autres activités
Aumônier du secteur hospitalier de Rennes

Bernard Le Moine né à Rennes le 14 mars 1942, ordonné le 6 février 1967 en la cathédrale Saint-Pierre de Rennes et mort le 10 mai 2002 est un prêtre du diocèse de Rennes. Aumônier national de la Fédération sportive et culturelle de France de 1993 à 1999, il assure ensuite l'aumônerie des services de santé dans son diocèse d'origine jusqu'à son décès.

Biographie

Second d'une fratrie de 3 enfants, il suit l'enseignement primaire des frères des écoles chrétiennes de Saint Jean-Baptiste de La Salle à la Tour d'Auvergne de Rennes et entre au petit séminaire de Châteaugiron en 1954. Il passe alors tous ses loisirs au patronage de la Tour d'Auvergne[H 1] où il devient moniteur du centre aéré et des colonies de vacances. Il entre au grand séminaire de Rennes en 1961 et est ordonné en la cathédrale Saint-Pierre de Rennes le 6 février 1967.

Apostolat rennais

Il est un des derniers vicaires instituteurs à Maxent puis est nommé successivement à Saint-Brice-en-Coglès en 1969 et en 1972 à Sainte-Croix de Vitré où il assure également l'aumônerie du lycée Bertrand d'Argentré, celle des scouts et guides de France[H 1] et garde les buts de l'équipe de handball de La Vitréenne, affiliée à l'Union française des œuvres laïques d'éducation physique (UFOLEP). En 1976 il est nommé aumônier permanent des scouts et guides de France d'Ille-et-Vilaine ainsi que du lycée Émile Zola. Il rejoint alors l'équipe de basket-ball de l'Avenir de Rennes. Il est nommé curé de la paroisse Saint-Augustin de Rennes en 1986[1].

La Fédération sportive et culturelle de France

En 1972, l'Union française des centres de vacances et de loisirs (UFCV) qui assure jusqu'ici la formation aux brevets d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA) des nombreux séminaristes et prêtres diocésains prend ostensiblement comme référence théorique le personnalisme communautaire d'Emmanuel Mounier fortement réorienté vers le socialisme. La Fédération sportive et culturelle de France (FSCF) est alors fortement sollicitée pour prendre le relais dans ce domaine[J3 1]. Elle accepte la tâche et structure une première commission technique le 28 décembre[J2 1].

Bernard Le Moine est immédiatement recruté par son collègue René Dersoir[2] pour diriger les premières sessions de formation de la FSCF. Il s'efforce de créer alors un tronc commun de formation commune FSCF/Scoutisme. La FSCF obtenant en 1978 l'habilitation générale à délivrer les diplômes concernés[J3 2], il est promu responsable de l'organisation et du développement de la formation BAFA/brevet d'aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) sur la Ligue de Bretagne en 1979. Il intègre alors la commission fédérale Centres de vacances et de loisirs (CVL).

En 1993, il quitte la paroisse Saint Augustin de Rennes[3] pour répondre à un appel à l'aumônerie de la FSCF[2],[4] où il succède à René Dersoir et Gilles Mallet[2],[J2 2],[5] tout en conservant les fonctions locales d'aumônier de l'Avenir de Rennes et de l'Union départementale d'Ille-et-Vilaine. Il seconde Clément Schertzinger élu la même année à la présidence et contribue à l'organisation des grands évènements qui marquent la célébration du 100e anniversaire de la fédération[J2 3] : colloque international à l'UNESCO, colloque universitaire de Brest[H 2], master Miko au palais omnisports de Paris-Bercy (POPB) de Bercy[J3 3].

Fin du ministère

Bernard Le Moine quitte la fonction en 1999[2],[6],[4] et, de retour dans son diocèse d'origine[7], y cumule ses engagements locaux à la FSCF[H 3] avec l'aumônerie de la santé[8] : centre hospitalier universitaire (CHU), CHP, cliniques. Il décède brutalement d'un accident vasculaire cérébral le 10 mai 2002 et est inhumé au cimetière de Guégon (56).

Notes et références

Notes


Références

  • Références Harvsp diverses :
  • Autres références :
  1. Fiche de l'abbé Bernard Le Moine, archives de la FSCF, consultée le 13 février 2013
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Archives nationales du monde du travail : Fédération sportive et culturelle de France (FSCF) 1898-2002 et du Rayon sportif féminin (RSF) 1936-1984, Archives nationalesservice interministériel des Archives de Franceministère de la Culture et de la Communication, , 56 p., p. pp. 43, 46 
    cf. page 43 : « 1987 : Gilles Mallet et René Dersoir sont nommés aumôniers de la Fédération »
    cf. page 46 : « Annexe 3 – chronologie des aumôniers de la FSCF : 1993 – 1999 : abbé Bernard Le Moine »
  3. Paroisse Saint-Augustin de Rennes, Église catholique en France, conférence des évêques de France, , partie Une communauté ouverte sur l'avenir 
    « En 1993, au départ de Bernard Le Moine [...] »
  4. 4,0 et 4,1 Église et sport : la pastorale du sport en France [lire en ligne], partie père Bernard Le Moine, aumônier national de la FSCF (1993-1999) 
  5. Fédération sportive et culturelle de France, « Le nouvel aumônier fédéral », Les Jeunes, no 2419,‎ , p. 12
  6. Fédération sportive et culturelle de France, « Coulisses…les "épinglés" », Les Jeunes, no 2466,‎ , p. 13
  7. Comité catholique contre la faim et pour le développement, délégation CCFD du Calvados, [lire en ligne], partie membres de la délégation diocésaine : [...] Bernard Le Moine 
  8. Fédération sportive et culturelle de France ; Focolari ; Guides de France ; Mouvement eucharistique des jeunes ; Jeunesse Mariale ; Scouts de France, Amour, sida, sexualité: des mouvements chrétiens de jeunes prennent la parole, Montrouge, éditions Nouvelle Cité, , 158 p. (ISBN 2853133311 et 9782853133319) (notice BnF no FRBNF36983609), partie « Venez vous-mêmes à l'écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu ! », « Bernard Le Moine », p. 56 

Bibliographie

  • Catherine Bertrand, « Vivre, dire, célébrer », France catholique, no 2663,‎
  • Jean-Marie Jouaret, Petite histoire partielle et partiale de la Fédération sportive et culturelle de France (1948-1998), t. 1, Paris, FSCF (à compte d'auteur, imp. Déja-Glmc), (ISBN 2-9528387-0-4) (notice BnF no FRBNF41363915) 
  • Jean-Marie Jouaret, Petite histoire partielle et partiale de la Fédération sportive et culturelle de France (1948-1998), t. 2, Paris, FSCF (à compte d'auteur, imp. Déja-Glmc), (ISBN 978-2-9528387-0-2) (notice BnF no FRBNF41363915)  Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jean-Marie Jouaret, La fédération des sections sportives des patronages catholiques de France (1898-1998), Paris, L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-55969-1) (notice BnF no FRBNF42598758)  Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Yvon Tranvouez, Sport, culture et religion, les patronages catholiques (1898-1998), Brest, Presses de l'université de Bretagne occidentale, (ISBN 2-901737-39-0) (notice BnF no FRBNF37084091 (http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb370840913.public))  Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • [128899] Quimper et Léon : l'Église en Finistère, Bibliothèque Quimper diocésaine, , article originellement publié en octobre 1997 dans le no 111 de Haltes [lire en ligne], partie Bulletin diocésain, « Le projet éducatif de la FSCF », p. 241-242 

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).