Encyclopédie Wikimonde

Bibles éditées par les Témoins de Jéhovah

Aller à : navigation, rechercher

La Société Watchtower, l'entité dirigeante de l'organisation des Témoins de Jéhovah, a édité et imprimé plusieurs versions de Bible au cours de son histoire.

Dès le premier numéro de La Tour de garde en 1879, la littérature de la Société Watchtower a fait référence à différentes traductions de la Bible qu'elle a citées. Bien qu'en 1896 le mot Bible a été officiellement introduit dans le nom de l'association déclarée dont se servaient les Étudiants de la Bible (et plus tard les Témoins de Jéhovah) pour accomplir leur œuvre, déjà à partir de 1890 la Société Watchtower a édité des Bibles et en 1926 qu'elle en a imprimé des versions sur ses propres presses.

Bibles éditées par la Société Watchtower

  • Dès 1890, les Étudiants de la Bible ont obtenu l'autorisation d'imprimer aux États-Unis la deuxième édition de son New Testament Newly Translated and Critically Emphasised du traducteur anglais Joseph Rotherham. Sur la page de titre de chaque exemplaire apparaissait le nom "Watch Tower Bible and Tract Society, Allegheny, Pennsylvania". Cette traduction a été choisie en raison de sa littéralité.
  • En 1901, la Société Watchtower a pris des dispositions en vue de produire une édition spéciale de la Bible Holman à parallèles, qui comportait en marge un index comportant des sujets, des versets bibliques ainsi que des références tirées des publications des Étudiants de la Bible parues entre 1895 et 1901. Cette Bible reproduisait le texte de la King James Version et de la Revised Version de l'Ancien et du Nouveau Testament. Les 5 000 exemplaires de l'édition intégrale ont été diffusés avant 1903. Il y avait aussi une concordance détaillée qui renseignait le lecteur sur les différents sens des termes originaux[1],[2].
  • En 1902, la Société Watchtower a fait l'acquisition des clichés et droits exclusifs d'édition et de publication de The Emphatic Diaglott, version des Écritures grecques chrétiennes en anglais achevée en 1864 par le traducteur britannique Benjamin Wilson, de Geneva, dans l'Illinois, aux États-Unis, et qui reproduisait le texte grec de J. J. Griesbach (édition de 1796-1806), avec une traduction interlinéaire en anglais et, à droite, la version même de Wilson avec ses signes d'accentuation particuliers. À partir de 1903, de nouveaux exemplaires ont été réalisés[3],[4].
  • En 1907, le mouvement religieux a publié l' Édition des Étudiants de la Bible contenant une version originale de la King James Version, avec des notes marginales et un appendice. L'appendice, qui a fini par compter 550 pages, s'intitulait Manuel des instructeurs bibliques de Bérée et fut aussi produit séparément sous forme de livre. Ce manuel commentait brièvement de nombreux versets bibliques et renvoyait à La Tour de garde et aux autres publications de la Société Watchtower. Il y avait aussi un résumé de points doctrinaux avec des versets clés, ainsi qu'un index par sujets, des explications de versets difficiles, une liste des passages apocryphes, un index biblique, une chronologie comparative et 12 cartes[5].

Toutes ces Bibles ont été commandées aux imprimeurs et aux relieurs par lots de 5 000 à 10 000 exemplaires. De ce fait, ces Bibles avait parfois un coût inférieur de 65 % au prix publié.

Bibles imprimées par la Société Watchtower

À partir de 1926, la Société Watchtower a commencé à imprimer et relier elle-même la Bible dans sa propre imprimerie.

Premières Bibles

Fichier:Kjv.png
Les Témoins de Jéhovah se sont servis de la King James version

En décembre 1926, The Emphatic Diaglott, dont les clichés avaient été acquis en 1902, a été la première Bible produite dans l'imprimerie de la Société Watchtower, dans Concord Street, à Brooklyn. Elle a été imprimée sur une presse à plat.

La Société Watchtower a entrepris l'impression de la Bible complète dès 1942, année où elle a acquis les clichés de la King James Version avec références marginales à la Société A. Holman de Philadelphie, en Pennsylvanie. Le 18 septembre 1942, à l'Assemblée théocratique du monde nouveau tenue à Cleveland, le président de la Société a annoncé la parution de cette première Bible complète imprimée sur les presses de la Société Watchtower, à Brooklyn. Cette Bible complète a été traduite non pas à partir de la Vulgate latine, mais par des érudits capables de comparer les versions précédentes aux textes originaux hébreu, araméen et grec. Une concordance préparée par plus de 150 collaborateurs fidèles du mouvement a aussi été ajoutée, et cette édition a été imprimée pour la première fois sur une presse rotative. En date de 1992, on en avait produit 1 858 368[6].

Après plusieurs mois de négociations en 1944, la Société Watchtower a acquis le droit de préparer un jeu de clichés de l’ American Standard Version, une version anglaise de 1901 restituant le nom de Dieu dans plus de 6 870 endroits dans l'Ancien Testament,.à partir de ceux que possédait l'entreprise Thomas Nelson et fils, de New York. La Société Watch Tower a acquis le droit d'utiliser les clichés de l’ American Standard Version tout entière pour l'impression de cette Bible sur ses propres presses. Le 10 août 1944, à l'assemblée de Buffalo (État de New York), reliée par téléphone aux 17 autres assemblées tenues simultanément, le président de la Société Watchtower a présenté l'édition de l’ American Standard Version sortie des presses de la Société Watchtower. L'appendice comprenait une importante section "Concordance des mots, noms et expressions bibliques". En 1958, on a publié une édition de poche de cette même Bible. Au cours des 48 années suivantes, 1 039 482 exemplaires ont été produits[6].

En 1951, la Société Watchtower est entrée en possession du manuscrit inédit alors de Steven Byington, de Ballard Vale (Massachusetts), qui avait également traduit la Bible en anglais courant en replaçant le nom divin, et a acquis l'exclusivité de sa publication en 1961. Cette traduction complète a été imprimée en 1972. En 1992, son tirage atteignait 262 573 exemplaires.

En 1972, la Société Watchtower a imprimé la traduction de Steven Byington de The Bible in Living English, qui indiquait 'Jéhovah' comme nom de Dieu.

Traduction du Monde nouveau

À partir de 1950, les Témoins de Jéhovah ont commencé à éditer la version de Bible connue sous le nom de Traduction du Monde Nouveau des Saintes Écritures. Cette Bible, toujours utilisée par le mouvement religieux, est actuellement publiée en 80 langues et elle a atteint un tirage de 165 000 000 d'exemplaires selon le site officiel de l'organisation.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes et sources

  • Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile, 1997, pp. 320-326
  • Les Témoins de Jéhovah - Prédicateurs du Royaume de Dieu, 1993, pp. 605-615

Références

  1. La Tour de Garde, 15 décembre 1990, p. 28
  2. Les Témoins de Jéhovah - Prédicateurs du Royaume de Dieu, 1993, pp. 605,606
  3. La Tour de Garde, 15 janvier 2001, p. 30
  4. Les Témoins de Jéhovah - Prédicateurs du Royaume de Dieu, 1993, p. 606
  5. La Tour de Garde, 15 janvier 2001, p.30
  6. 6,0 et 6,1 Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile, 1997, pp; 320-326

Cet article « Bibles éditées par les Témoins de Jéhovah » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).