Encyclopédie Wikimonde

Biocompensateur électromagnétique

Aller à : navigation, rechercher

Un biocompensateur d'onde électromagnétique est un objet se présentant comme un dispositif permettant d'atténuer les effets néfastes des ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables sur la santé humaine. Aucune expertise scientifique sérieuse n'a cependant été réalisée pour confirmer les effets de ces appareils. La publicité en faveur de l'appareil commercialié par la société Phoenix Evolution a été interdite de parution en France en 2006 par décision du ministère de la Santé[1].

Description

L'objet se présente sous la forme d'une pastille adhésive d'environ 25 mm de diamètre, supposé inclure un dispositif électromagnétique passif. Ce dispositif est décrit par ses promoteurs comme annulant les ondes par opposition de phase, et réduisant la dose de rayonnement appliquée aux tissus proches.

Notes et références

  1. legifrance.gouv.fr, Journal officiel de la République française, Texte 34 sur 126, 15 novembre 2006 : «  Ministère de la Santé et des Solidarités :
    Décision du 20 septembre 2006 interdisant, en application des articles L.5122-15, L.5422-12, L.5422-14 et R.5122-23 à R.5122-26 du code de la santé publique, la publicité pour un objet, appareil ou méthode présenté comme bénéfique pour la santé lorsqu'il n'est pas établi que ledit objet, appareil ou méthode possède les propriétés annoncées [...] »

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).