Encyclopédie Wikimonde

Boilerplate

Aller à : navigation, rechercher

En informatique, un boilerplate est du texte qui peut être réutilisé dans de nouveaux contextes ou dans des applications sans que le texte original soit grandement modifié.

Étymologie

Le mot a pour origine le terme anglais Boiler plate (plaque de chaudière) qui fait référence aux feuilles d'acier utilisées dans la fabrication de chaudières[1].

Dans le domaine de l'impression, le mot apparait au début des années 1900. Dès 1890 les plaques d'impression ont été utilisées pour la reproduction en grande quantité comme les publicités préparées pour la presse typographique et distribuées aux journaux des États-Unis. Jusqu'aux années 1950, des milliers de journaux utilisaient ce type de boilerplate dont le principale fournisseur national était la Western Newspaper Union.

Définitions et traductions

Lorsque les publicités se transforment en communiqués de presse, le mot reste dans l'expression Boilerplate description, terme utilisé par une analyste du discours des entreprises, et qui correspond à la signature de l'entreprise, accompagnée d'une formule la décrivant. La linguiste Fanny Domenech propose dans une analyse de traduire cette expression par « autodescription laudative  »[2].

Le mot est utilisé en langue anglaise dans le domaine du droit, et il recouvre alors l'ensemble des clauses standards incluses dans des contrats[3].

En informatique, il s'agit de texte de code correspondant à des routines pouvant être réutilisé dans de nombreux programmes ou parties de programmes[4]. En matière de méta-analyse du contenu textuel du web pour la constitution de corpus de données, les boilerplates sont jugés indésirables, et de nombreux programmes sont mis en œuvre pour les éliminer : un doctorant les définit comme des données de type liens de navigation, en-têtes et bas de page ou publicité[5]. Ce code peut aussi être utilisé en dehors du cadre business logic pour gérer l'aspect secondaire du programme.

Voir aussi

Références

  1. "boiler plate", Oxford English Dictionary, 2nd Edition (online).
  2. Fanny Domenec, « Monsanto's Claims au Royaume-Uni et aux États-Unis : les communiqués de presse de Monsanto, entre unité générique et hétérogénéité culturelle », ASp no 59, 2011, mis en ligne le 01 mars 2014, En ligne, consulté le 09 août 2015, DOI:10.4000/asp.2243
  3. O Ben-Shahar - « Boilerplate: An Introduction » Michigan Law and Economics Research Paper, 2005 - papers.ssrn.com
  4. (en)definition powerplate
  5. (en)Jan Pomik�alek, « Removing Boilerplate and Duplicate Content from Web Corpora », thèse de doctorat, Faculty of Informatics, Université de Masarykiana, 2011, p. 12, lire en ligne (http://is.muni.cz/th/45523/fi_d/phdthesis.pdf)

Liens externes

  • Étymologie (http://dictionary.reference.com/browse/boilerplate)
  • Exemple de boilerplate (http://www.virtualmuseum.ca/Exhibitions/Railway/en/ag2.php?id=49&pn=4)

Source de la traduction

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Boilerplate (http://en.wikipedia.org/wiki/Boilerplate?oldid=602212338) » (voir la liste des auteurs (http://en.wikipedia.org/wiki/Boilerplate?action=history)).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).