Encyclopédie Wikimonde

Article soupçonné de non-pertinence. Cliquez pour suivre ou participer au débat.

Bor Porong

Aller à : navigation, rechercher
Le barrage de Kaptai en 2009.

Le Bor porong est une des périodes noires des Changma ou Chakma[1][2]. En effet, lors de la construction du barrage hydro-électrique de Kaptai (en) sur le fleuve Borgang ou Karnafuli dans les années 1950 au Pakistan oriental (devenu en 1971 le Bangladesh), une grande partie de l'ancien royaume du Korpos Mohol Kapas Mahal (aujourd'hui les Chittagong Hill Tracts[3], encore appelé Jumland) est submergée[4]. Ainsi, au début des années 1960, plus de 100 000 Changma se retrouvèrent sans terre ni compensation financière[5]. Ils durent quitter cette région nourricière et rizicole et partirent vers les pays voisins, notamment l'Inde et la Birmanie[6].

Les Changma appellent cette période de leur histoire le « Bor Porong », c'est-à-dire le « Grand Exode », et cela signifie aussi le début de leur massacre, du génocide et de la colonisation des Chittagong Hill Tracts par les musulmans[7][8][9][10][11].

Voir aussi

Bibliographie

  • (fr) Sudhananda, Orphelins de terre : l'odyssée de 72 enfants rescapés des massacres du Bangladesh et recueillis par des familles françaises (récit recueilli par Michel Damien), R. Laffont, Paris, 1991, 353 p. + pl. (ISBN 2-221-06762-2)
  • (en) Chandrika Basu Majumder, Genesis of Chakma movement in Chittagong Hill Tracts, Progressive Publishers, Kolkata, 2003, 278 p. (ISBN 81-8064052-3)
  • (en) Chunnu Prasad, India's refugee regime and resettlement policy : Chakma's and the politics of nationality in Arunachal Pradesh, Kalpaz Publications, Delhi, 2013, 309 p. (ISBN 978-81-7835-952-6)

Articles connexes

Liens externes

Références

  1. যায়যায়দিন Daily JaiJaiDin, January 10, 2008. Page 10. http://www.jjdin.com/
  2. https://seekigvoice.wordpress.com/2013/05/29/history-of-migration-bor-porong/
  3. http://www.amnesty.org/en/documents/ASA13/001/2000/en/
  4. 119 Rasul, Golam, State Policies and Land Use in the Chittagong Hill Tracts of Bangladesh, IIED, 2005
    Chatterjee, Suhas, Mizo Chiefs and the Chiefdom, MD PUblications Pvd Ltd, New Delhi, 1995
  5. Ghanea, Nazila, Alexandra Xanthaki, Minorities, Peoples and self-Determination, Martinus Nijhoff Publishers, 2005, note en bas de p. 115
  6. Roy, R. C. K., Land rights of the indigenous peoples of the Chittagong Hill Tracts, Bangladesh, 2000, note en bas de p. 210
  7. http://bitulchakma.blogspot.com/2014/01/a-short-story-of-bor-porong.html
  8. http://www.merinews.com/clogArticle/the-great-exodus-a-painful-incident-of-chakma-community/15878274
  9. http://www.onechakma.com/2015/03/katai-is-made-of-jummatears.html
  10. http://www.chakmaraj.com/archives/date/2015/03
  11. https://arunachalchakmanews.wordpress.com/2013/02/10/15/

Cet article « Bor Porong » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).