Encyclopédie Wikimonde

Boris Janicek

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Boris Janicek, né le 5 juillet 1973 à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), est un dirigeant d'entreprise français spécialisé dans les univers de marques luxe et premium. Il est, depuis septembre 2018, à la tête d'Estates & Wines, la division des vins de Moët Hennessy (LVMH) regroupant plusieurs domaines viticoles à travers le monde.

Il est par ailleurs, depuis février 2020, coprésident du Club XXIe siècle.

Biographie

Jeunesse et formation

D’origine israélienne par sa mère et croate par son père, Boris Janicek naît à Villiers-le-Bel le 5 juillet 1973[1]. Il grandit dans la cité de La Fauconnière à Gonesse, avant d’emménager à Aubervilliers puis à Paris où il effectue sa scolarité au lycée Janson-de-Sailly. Il s’inscrit à la faculté de droit de l'université Paris II Panthéon-Assas en 1992, puis poursuit ses études en Italie en effectuant sa licence en droit international à l'Université de Rome 'La Sapienza'. De retour en France, il intègre l'Institut d'études politiques de Paris en 1996 pour en sortir diplômé en 1999 (section Action Internationale de l’Entreprise)[2].

Parcours professionnel

Boris Janicek entame sa carrière professionnelle chez L'Oréal en 1999. D’abord responsable du marketing au sein de filiales du groupe à l’étranger (Israël et États-unis) puis au siège parisien de l’entreprise (développement international), il est nommé en 2005 à la direction de la coordination stratégique en Europe de l’Est et en Asie centrale. Il prend en 2008 une direction générale aux Pays-Bas, avant de revenir à Paris en 2011 en tant que directeur général adjoint de la division des produits professionnels pour l’Europe.

Il quitte L'Oréal à la fin de l'année 2012 et fonde State of Brand, une agence de conseil en stratégie de marque. À l’issue d’une mission en Inde et au Moyen-Orient pour le compte du groupe Estée Lauder, il rejoint celui-ci pour être responsable de la marque Clinique au Benelux, avant de prendre en 2014 la direction générale de cette marque[3] pour le marché français[4].

En 2017, Boris Janicek est recruté par le groupe Holder pour diriger la Maison Ladurée : il en devient le CEO et directeur général[5], lançant notamment un plan de refonte stratégique global[6] et développant de nouveaux partenariats internationaux. Il est identifié par le jury du Prix des 100 jours et est nominé à ce trophée récompensant les meilleures prises de postes de dirigeants dans cette période considérée clé des 3 premiers mois[7].

En septembre 2018, il rejoint le groupe LVMH et sa division Vins & Spiritueux (Moët Hennessy) pour prendre la direction de l’activité vins et du portefeuille de marques d'Estates & Wines. Cette branche du leader mondial du luxe regroupe les domaines viticoles suivants :

Engagements personnels

Depuis février 2020, Boris Janicek copréside avec Laëtitia Hélouet le Club XXIe siècle, une association loi de 1901 dont l’objectif est d’offrir à la société française une vision positive de la diversité, de l’égalité des chances et de la méritocratie républicaine[12]. L'objectif de leur projet Positiv'Action est de prolonger le rayonnement du Club XXIe Siècle au travers de projets porteurs dans le monde de l’entreprise, de l’éducation ou encore dans la sphère publique pour une meilleure prise en compte de la diversité des origines sociales et culturelles. À ce titre, Boris Janicek déclare « avoir à cœur de défendre une démarche optimiste du vivre ensemble où chacun peut apporter la singularité de son parcours »[13].

Boris Janicek enseigne par ailleurs depuis 2012 à Sciences Po, où il a créé le cycle de conférences Brands International Management au sein de l'École du Management et de l’Innovation.

Notes et références

  1. « Boris Janicek », sur Who's Who (consulté le 6 mai 2020).
  2. « Comment Gerer le Luxe dans l'Ere Digitale avec Boris Janicek (MDF103) », sur Minter Dial en français, (consulté le 5 mai 2020).
  3. « Boris Janicek prend soin de Clinique en France », sur Les Échos, (consulté le 26 décembre 2019).
  4. « Boris Janicek devient Directeur Général de Clinique France », sur Premium Beauty News (consulté le 26 décembre 2019).
  5. Carole Bellemare, « David Holder : avec Boris Janicek, il veut donner un coup de jeune à la maison Ladurée », sur Le Figaro.fr, (consulté le 26 décembre 2019).
  6. « Boris Janicek, chez Ladurée avec gourmandise », sur Les Échos, (consulté le 3 février 2020).
  7. « Prix des 100 jours : catégorie ETI », sur Challenges (consulté le 26 décembre 2019).
  8. « Ao Yun, le vin rouge tibétain déjà mythique », sur Singular's, (consulté le 26 décembre 2019).
  9. Mathieu Doumenge, « Cheval des Andes : la "Team Lurton" reprend les rênes », sur Terre de Vins, (consulté le 14 février 2020).
  10. (en) Katie Kelly Bell, « Numanthia: Spain's Best Red Wine Boasts A Spicy History », sur Forbes, (consulté le 14 février 2020).
  11. Frédérique Hermine, « Provence : le château du Galoupet devient le 4ème vignoble de LVMH », sur Terre de Vins, (consulté le 14 février 2020).
  12. Hervé Gattegno et Condé Nast Digital France, « Le mystérieux réseau de l'élite de demain », sur Vanity Fair, (consulté le 3 février 2020).
  13. Carole Bellemare, « Laëtitia Hélouet et Boris Janicek, un duo influent à la présidence du Club XXIè Siècle », sur Le Figaro.fr, (consulté le 6 février 2020).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).