Encyclopédie Wikimonde

Brav

Aller à : navigation, rechercher

Brav est un rappeur français originaire du Havre.

Biographie

Originaire du Havre (le Mont-Gaillard), Brav commence à rapper en 1996. Anciennement nommé Ibrah pour son prénom Ibrahim après sa conversion à l'Islam, Brav débute au sein du label DIN Records situé au Havre dans lequel il forme le groupe Bouchées Doubles avec Tiers Monde (anciennement Pad).

Il apparaît ensuite sur différents projets du label (La Boussole et Ness & Cité) avant de réellement poser leurs bases en 2003 avec leur maxi intitulé « Quand ruines et Rimes s'rallient »

Leur EP Matière grise voit le jour en 2004 avec de nombreux invités tels que Médine ou les Psy 4 De La Rime. Apartheid, leur premier album concept, sort en 2006.

Les deux membres du groupe commencent alors à écrire de plus en plus de morceaux solo.

Sur la forme, Brav, un peu lassé du rap, se fond en auditeur d'autres styles du rock à la pop[pas clair] tout en gardant le hip-hop comme base, en témoigne son flow de plus en plus travaillé… Tandis que sur le fond, son combat se dessine. Cela commence après Apartheid avec le changement d'appellation d'Ibrah à Brav afin qu'en tant que porte drapeau d'une communauté au bord du gouffre[non neutre], il puisse rendre hommage à la bravoure de la classe prolétarienne. Ainsi, il décrit avec conviction, implication et mélancolie[interprétation personnelle], le combat quotidien de ce dernier rang social avec pour références, l'Abbé Pierre ou Coluche.

Les références envers l'Abbé Pierre transparaissent clairement dans son nouveau clip, commençant par un discours de celui-ci à propos des pauvres ayant pris les armes… Ce clip intitulé "Prolétariat" annonce la couleur : habillé de rouge & noir, brandissant par moment le drapeau rouge, couleur du mouvement ouvrier et de la révolution, Brav assume des positions politiques proches des mouvements révolutionnaires, chose qui se précise dans son freestyle du 25 juin 2010 : Bravitude (clin d'œil humoristique au dérapage de Ségolène Royal ? Ses propos montre clairement qu'il n'y a pas vraiment d'attachement dans les idées) dans lequel on peut entendre « tel père, tel fils, je descends d'une lignée d'anarchistes » ou encore « parce qu'on marche à l'opposé de leur direction, j'attends juste les assedics pour commencer la révolution » . Ce dernier freestyle montre avant tout le nouveau concept adopté par Ibrah : celui d'un retour au courage, à l'authentique bravoure, à la foi dans les idées, face à l'apparente perte de valeurs et l'absence ressentie de convictions idéologiques dans la société moderne[passage promotionnel]. C'est lui qui a écrit le texte de Post Scriptum chanté par Kery James sur l'album Dernier MC[1].

Discographie

Avec Bouchées Doubles :