Encyclopédie Wikimonde

Bruno Faure

Aller à : navigation, rechercher

Bruno Faure, né le en Corrèze, est un ingénieur agronome et homme politique français, président du conseil départemental du Cantal depuis le [1].

Biographie

Études

Bruno Faure a effectué sa scolarité au lycée agricole du Chesnoy à Amilly puis a passé un brevet de technicien supérieur agricole (Tage) à Neuvic d'Ussel (Corrèze) avant d'intégrer l'Institut des hautes études de droit rural et d'économie rurale (IHEDREA) à Paris et de poursuivre par un diplôme d'études approfondies (DEA) de géographie (« Moyenne montagne et milieux ruraux défavorisés ») à l'université de Clermont-Ferrand[2],[3].

Profession

Devenu ingénieur agronome, Bruno Faure a été technicien au Parc naturel régional des volcans d'Auvergne puis agent de développement du Syndicat des Quatre cantons de Saint-Chamant (Cantal)[4].

Depuis 2003, il est le directeur du Herd Book Salers et du groupe Salers Evolution[5],[6], dont le siège social est situé au village du Fau, entre Salers et Saint-Bonnet-de-Salers.

Mandats

Bruno Faure s'est engagé très tôt au service des Cantaliens, élu conseiller municipal à Saint-Projet-de-Salers dès 1995, il en deviendra maire en 2000, puis réélu à chaque scrutin. Il a ensuite été élu conseiller général du canton de Salers en 2004 puis 2011, conseiller départemental du canton de Naucelles depuis 2015[7].

Il est également président de la communauté de communes du Pays de Salers depuis sa création en 2004[7].

Lors du renouvellement départemental en 2015, Bruno Faure est devenu vice-président du conseil départemental en charge des infrastructures, des routes, des transports, du logement et du numérique[8].

La même année, candidat des Républicains à l'élection sénatoriale partielle qui se tient dans le Cantal, il obtient, au second tour, 33,86% des voix contre 53% pour le candidat de l'Union des démocrates et indépendants (UDI), Bernard Delcros, lequel est élu[9].

Candidat du groupe Droite centre et indépendants, il a été élu président du conseil départemental le à la suite de la démission de Vincent Descœur, réélu député du Cantal le mois précédent et qui ne pouvait cumuler un exécutif local avec un mandat de parlementaire. Vincent Descœur avait lui-même succédé au sénateur Roger Besse à la tête du département en 2001[7].

Bruno Faure entend conserver son poste de directeur du groupe Salers évolution grâce à des aménagements horaires[10].

Détail des mandats

Représentation

Dans le cadre de ses fonctions électives du conseil départemental du Cantal, Bruno Faure est également :

  • vice-président de l'Office public d'habitat du Cantal (OPHC),
  • président du conseil d'administration de Salers Développement,
  • administrateur d'Auvergne Numérique,
  • président de l'agence de promotion et de développement du tourisme du conseil départemental, Cantal Destination.

Prise de position

Deux mois après son élection, le nouveau président du département appelle à un plan Marshall pour désenclaver le Cantal[11].

Notes et références

  1. Bruno Faure (LR) élu président du Conseil départemental du Cantal, sur lamontagne.fr, 17 juillet 2017 : « Le successeur de Vincent Descoeur (Les Républicains) est connu : Bruno Faure (LR) a été élu ce lundi matin président du conseil départemental du Cantal. Il a obtenu 18 voix, contre 12 pour Michel Cabanes (GRD). »
  2. Sylvie Jolivet, Bruno Faure, Conseil Départemental du Cantal, sur brefeco.com, 14 septembre 2017 : « Diplômé de l’Institut des hautes études de droit rural et d’économie rurale (IHEDREA) de Paris et titulaire d’un DEA ».
  3. Pascal Piganiol, Upra et herd-book salers - Bruno Faure sera le nouveau directeur, op. cit. : « Agé de 35 ans, Bruno Faure est depuis 1991 agent de développement du syndicat des Quatre-Cantons, qui regroupe 43 communes et a son siège à Saint-Chamant. Il est titulaire d´un DEA "Moyenne montagne et milieux ruraux défavorisés" obtenu à l´université de Clermont-Ferrand, diplômé de l´Ihedrea (Institut des hautes études de droit rural et d´économie agricole, Paris) et d´un brevet de technicien supérieur agricole (Tage) qu´il avait passé à Neuvic (Corrèze). »
  4. Sylvie Jolivet, Bruno Faure, Conseil Départemental du Cantal, sur brefeco.com, 14 septembre 2017 : « il a été technicien au Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne puis agent de développement du Syndicat des Quatre cantons de Chamant (Cantal). »
  5. Pascal Piganiol, Upra et herd-book salers - Bruno Faure sera le nouveau directeur, sur lunion-cantal.reussir.fr, 14 janvier 2003 : « Les conseils d´administration du herd-book et de l´Upra salers ont choisi leur nouveau directeur : il s´agit de Bruno Faure, actuellement agent de développement du syndicat des Quatre-Cantons, qui regroupe 43 communes et a son siège à Saint-Chamant. »
  6. Sylvie Jolivet, Bruno Faure, Conseil Départemental du Cantal, op. cit. : « Depuis 2003, il dirige le groupe Salers Evolution et le Hard [sic] Book Salers. »
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Bruno Faure (LR) élu président du Conseil départemental du Cantal, sur france3-regions.francetvinfo.fr, le 18 juillet 2017 : « C’est le candidat du groupe Droite centre et indépendants qui est élu avec 18 voix contre 12 pour le Michel Cabanes. A 50 ans, Bruno Faure siège à l’assemblée départementale depuis 2004. Il est également maire de Saint-Projet-de-Salers et président de la communauté de communes du Pays de Salers. Afin d’éviter le cumul des mandats, Bruno Faure a annoncé qu’il quitterait le poste de maire de Saint-Projet-de-Salers. Il reste toutefois conseiller municipal et président du pays de Salers. »
  8. Sylvie Jolivet, Bruno Faure, Conseil Départemental du Cantal, op. cit. : « Depuis 2015, Bruno Faure était vice-président du Conseil départemental en charge des Infrastructures, des Routes, des Transports, du Logement et du Numérique. »
  9. Sénatoriale partielle dans le Cantal : Bernard Delcros (UDI) élu, sur leparisien.fr, 6 septembre 2015.
  10. Bruno Faure élu à la tête du Conseil Départemental, sur actu.fr, 17 juillet 2017 : « Du côté professionnel, Bruno Faure est directeur du groupe Salers évolution. Un poste qu’il conservera, grâce à des aménagements horaires. »
  11. P. Olivieri, Bruno Faure réclame à l’État une vraie politique d’aménagement du territoire, L’Union du Cantal, 20 septembre 2017.

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).