Encyclopédie Wikimonde

Bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants

Aller à : navigation, rechercher

Bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants
Bureau-d-accueil-et-d-accompagnement-des-migrants-baam
Situation
Création Octobre 2015
Type Association à but non lucratif
Siège Paris, France
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Langue Français
Organisation
Membres 500

Site web https://baamasso.org/fr/

Le bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants (BAAM) est une association de loi 1901 créée en octobre 2015. Elle lutte pour un accueil plus digne des migrants, quel que soit leur statut.

Historique

Le BAAM a été créé à la suite de l'évacuation du lycée Jean Quarré à Paris le , par un groupe de soutiens solidaires des personnes migrantes.

Au cours de l’été 2015, ce lycée désaffecté a été occupé par plus de 900 migrants venus d’Afghanistan, d’Iran, d’Érythrée, du Soudan, d’Éthiopie[1].

Depuis cette évacuation, le BAAM est présent sur les campements de rue et lors de situations d’urgences.

Composition

Le BAAM est doté d'un conseil d'administration (CA) qui prend les grandes décisions et coordonne les différentes actions de l'association. Le CA comprend 16 membres.

Les membres du CA sont enseignants, étudiants, travailleurs sociaux, artistes, juristes, chômeurs, français et étrangers.

Le bureau du BAAM est composé d'une présidente, d'une secrétaire et d'une trésorière.

Revendications

Le BAAM considère que les politiques migratoires européennes sont de plus en plus restrictives et xénophobes.

Face à cela, le BAAM souhaite œuvrer et lutter pour un meilleur accueil des réfugiés, demandeurs d’asile et sans papiers en France : un accueil dans le respect de leurs droits, de leur dignité.

Parmi les revendications du BAAM figurent a suppression de la liste des pays dits « sûrs » établie par l’OFPRA, l’amélioration du dispositif d’accueil et de l’accès à la demande d’asile ou au titre de séjour, le droit au travail pour les demandeurs d’asile et des allocations (ADA) calquées sur le RSA, le retrait de la circulaire Dublin III : obligation pour les demandeurs d’asile d’initier leurs démarches dans le premier pays communautaire où on les force à déposer leurs empreintes, le retrait de la circulaire Valls qui fixe des critères très restrictifs en matière de régularisation des sans-papiers.

Actions

Cours de français

De nombreux cours de français sur Paris et l’Ile-de-France sont coordonnés par le BAAM via le projet "Bienvenue chez toi"[2]. Plusieurs dizaines de cours sont recensés dans les lieux publics ou dans les centres d'hébergement.

Permanences juridiques

Les permanences juridiques ont lieu deux fois par semaine au sein des locaux de la mairie du 4e arrondissement de Paris(2 place beaudoyer, 75004 Paris ) , les mercredis et vendredis de 17h à 20h. Métro : Hôtel de ville.

Permanences sociales

Les permanences sociales sont à destination des demandeurs d’asile, aux personnes statutaires ou sans-papiers qui ont besoin d’aide dans leurs démarches diverses.

Elles ont lieu tous les lundis à 19 heures au 74 quai de Loire, 75019 Paris. Métro : jaures.

Permanences d'accès à l'emploi

Le pôle Accompagnement vers l’Emploi du BAAM s'adresse aux personnes statutaires pour les accompagner vers un emploi stable.

La permanence a lieu le lundi à 19h au 74 quai de loire, 75019 Paris et le samedi à l'espace mercoeur.

Santé

Le BAAM entend développer un réseau de médecins solidaires capables d'assurer des soins et d'être sollicité en cas d'urgence.

Culture / Loisirs / Sport

Le BAAM met en place des événements destinés à renforcer le lien social parmi les personnes migrantes.

Le dimanche 18 décembre 2016 à Paris, le BAAM a organisé une exposition de photos prises par des migrants[3].

Le mercredi 11 janvier à Paris, Pierre Delavie a exposé pour le BAAM son Radeau de la Méduse faisant naufrage dans la Seine.

Soutiens

Adèle Exarchopoulos est la marraine officielle du BAAM.[4]

Nekfeu soutient le BAAM[5].

Notes et références

  1. Jérémie Lamothe, Marine Le Gohébel, « Au lycée Jean-Quarré, les migrants s'installent », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 février 2017)
  2. « BAAM : la solidarité passe aussi par les langues ! », mouv',‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2017)
  3. « "Dans leurs Yeux" : un événement artistique par et pour les migrants - Clique.tv », Clique.tv,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2017)
  4. (en-US) « L'invitée : Adèle Exarchopoulos pour l'association BAAM - La Nouvelle Edition - 03/10/2016 - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion, (consulté le 20 février 2017)
  5. Gonzague Dupleix, « Nekfeu, l'âge de grâce », supplément du GQ n° 105, « Le magazine des hommes de l'année 2016 », décembre 2016 - janvier 2017, pages 42-50.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).