Encyclopédie Wikimonde

Bureau des compétences et désirs

Aller à : navigation, rechercher

Le Bureau des compétences et désirs est une structure de production-diffusion créée en 1994 par Sylvie Amar et Yannick Gonzalez. Le Bureau des compétences et désirs est actuellement codirigé par Yannick Gonzalez et Anastassia Makridou-Bretonneau. Le Bureau des compétences et désirs est une association loi 1901 qui vise à créer et révéler des liens entre l'art contemporain et la société civile au travers d'actions multiples et variées s'articulant autour de plusieurs axes.

Principales activités

Les Nouveaux commanditaires

Le Bureau des compétences et désirs met en œuvre le programme Nouveaux commanditaires de la Fondation de France, « qui permet à tous les citoyens qui le désirent, isolés ou regroupés, de prendre l'initiative d'une commande d'œuvre à un artiste contemporain, afin de faire face au défi culturel de l'époque[1]. » Ce programme suit une méthodologie élaborée en 1993 par l'artiste François Hers, qui réunit trois acteurs : l'artiste, le citoyen-commanditaire et le médiateur culturel agréé par la Fondation de France. Depuis 1997, le Bureau des compétences et désirs est chargé de la mise en œuvre du programme pour le Grand Sud (Régions PACA, Languedoc-Roussillon et Corse). Dans ce cadre, il a participé à la réalisation de plusieurs projets. Le Bureau des compétences et désirs travaille également en collaboration avec Marseille-Provence 2013 pour réaliser des projets Nouveaux commanditaires prévus dans le cadre de la programmation de la capitale européenne de la culture[2].

Exemple de projet réalisé par le Bureau des compétences et désirs dans le cadre de l'action Nouveaux commanditaires:

Michelangelo Pistoletto, Lieu de recueillement et de prière pluriconfessionnel, Institut Paoli-Calmettes, Marseille, 1997-2000.

  • À l'occasion de la rénovation de l'Institut Paoli-Calmettes, centre régional de lutte contre le cancer, et à l'initiative de l'aumônier un groupe de réflexion s'est formé pour envisager un espace de recueillement pluriconfessionnel et ouvert à tous pour remplacer l'ancienne chapelle catholique de l'hôpital. Le Bureau des compétences et désirs a proposé de faire intervenir l'artiste italien Michelangelo Pistoletto, représentant du mouvement de l'Arte Povera.

Le lieu de recueillement et de prière, mais aussi de réflexion, de repos et de lecture, conçu par l'artiste est un espace de 80 m2, structuré autour d'un cube composé de miroirs qui se font face (Un Mètre cube d'infini), figurant un autel. Le reste de l'espace se décline en quatre alcôves, dédiées aux quatre grandes religions (christianisme, islam, judaïsme, bouddhisme). Une cinquième alcôve est dédiée au savoir et des livres y sont mis à disposition.

Ce projet a été réalisé suite au désir d'un groupe de commanditaires issus du personnel de l'Institut Paoli-Calmettes, et grâce au partenariat de la Fondation de France, de l'Institut Paoli-Calmettes, du Conseil Général 13 et du Conseil Régional PACA.

Artistes ayant collaboré avec le Bureau des compétences et désirs dans le cadre du programme Nouveaux commanditaires :

François Azambourg, Olivier Bedu, BLESS, Andrea Blum, Daniel Buren, Alexandre Chemetoff, Florence Doléac, David Dubois, Patrick Faigenbaum, Francesco Finizio, Natacha GUILLAUMONT Guillaumont, Suzanne Hetzel, Tadashi Kawamata, Krijn de Koning, Dominique Lombardi, Valérie Mréjen, Lucy + Jorge Orta, Jean-Pierre Ostende, Hervé Paraponaris, Marc Pataut, Alexandre Perigot, Michelangelo Pistoletto, Isabelle Rouquette, Agatha Ruiz de la Prada, Erik Samakh, Sarkis, Gérard Traquandi.

Les Nouveaux collectionneurs au collège

Il s'agit d'une action mise en œuvre par le Bureau des compétences et désirs et soutenue par le conseil général des Bouches-du-Rhône, Marseille-Provence 2013, et l'inspection académique des Bouches-du-Rhône. Cette action s'adresse aux collégiens et leur propose de participer à la création et l'enrichissement d'un nouveau fonds d'art contemporain. À chaque rentrée scolaire, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône met à la disposition des collégiens une enveloppe financière qui permet l'acquisition d'œuvres qui constitueront ce nouveau fonds. Travaillant autour de thématiques comme « la mort et la dérision », « apparence et réalité », « architecture », les collégiens des classes participantes, accompagnés de professeurs, visitent des institutions consacrées à l'art contemporain, échangent avec des professionnels (galeristes, artistes) puis présentent leur proposition d'acquisition devant une commission d'acquisition constituée de représentants des institutions à l'initiative du projet, de professionnels du monde de l'art ou encore de journalistes. L'action Nouveaux collectionneurs au collège a débuté durant l'année scolaire 2008-2009. Le fonds constitué par les classes de collège compte à ce jour une quarantaine d'œuvres d'art contemporain.

Formation

Le Bureau des compétences et désirs, en collaboration avec d'autres institutions en France et à l'étranger (universités, fondations) met en place un cycle de formation professionnelle qui s'étend sur onze mois, accueille des stagiaires, propose l'accès à une documentation thématique, organise des réunions d'information et des conférences réunies sous le label École des commanditaires. Le premier objectif de cette formation est d'initier de futurs médiateurs à la gestion de projets Nouveaux commanditaires afin d'assurer la pérennité et la multiplication de cette pratique culturelle. La formation s'adresse aussi aux futurs commanditaires (habitants de quartier, élus locaux, associations…)

Parallèlement, le Bureau des compétences et désirs a mis en place en partenariat avec les associations artconnexion à Lille, et Eternal Network à Tours, un nouveau programme de formation inspiré de la méthodologie Nouveaux commanditaires. Ce programme est développé depuis 2010 dans le cadre du module « Pôle exposition-production », proposé aux étudiants de Master 1 et 2 Création et Étude des Arts Contemporains de l'Université Lille III. Sont abordées les pratiques artistiques actuelles, qui se situent « hors champ institutionnel » et en lien avec les problématiques de la société et les étudiants doivent tour à tour se mettre à la place du commanditaire puis du médiateur. Les étudiants peuvent ainsi acquérir une pratique de la commande et de la production d'une œuvre d'art.

Les partenaires du Bureau des compétences et désirs dans le cadre du programme de formation professionnelle:

Le Bureau des médiateurs culturels (Bruxelles, Belgique), le Bureau voor Cultureel Bemiddelaars (De Haan, Belgique), Le Consortium centre d'art contemporain (Dijon, France), la Fondation Adriano Olivetti (Rome, Italie), la Fondation Pistoletto (Biella, Italie), Konstfack, University College of Arts, Crafts and Design (Stockholm, Suède), Royal College of Art (Londres, Royaume-Uni).

Édition

L'activité d'édition du Bureau des compétences et désirs recouvre principalement trois collections.

La collection Mémoires urbaines est dédiée à des livres de recettes qui se proposent, en partant d'un terroir et de recueil de récits, de mettre en lumière une mémoire collective reflétée par la nourriture. La nourriture constitue en effet un langage universel, et par excellence le moyen de connaître l'autre dans toutes ces différences.

La collection comprend à ce jour quatre titres :

  • Cuisines sur rue – récits et recettes des jours de fêtes, de Dominique Lombardi (1997)
  • C'est la faute au soleil – récits et recettes de la Sainte-Victoire, du même auteur (2000)
  • C'est le goût d'une histoire – récits et recettes de la bahianaise de Tania Riserio d'Almeida Gandon (2002)
  • Récits et recettes de compagnons d'Emmaüs de Sandrine Rebeyrat (2005)

La collection des Cahiers de l'Agence documente « les propositions développées par les créateurs invités par le Bureau des compétences et désirs. Elle contient des illustrations, des informations, des réflexions sur les mutations urbaines, artistiques, architecturales, sociales, et privilégie l'expérimentation, le regard, la parole. Avec, toujours sous-tendu, l'enjeu de la rencontre entre les artistes et la société. »

Les Cahiers de l'Agence présentent « des réalisations utiles et fructueuses entre artistes et citoyens, des occasions de s'investir et de reprendre la maîtrise, les uns de leur métier, les autres de leur cadre de vie. » Sept cahiers de l'Agence ont été publiés à ce jour.

Le Bureau des compétences et désirs édite également des monographies/ catalogues d'exposition[3].

Autres activités

galerieofmarseille

L'ouverture de la galerie correspond à une volonté de prolonger l' engagement du Bureau des compétences et désirs auprès des artistes en représentant leurs œuvres sur le marché de l'art, à l'intérieur comme à l'extérieur de Marseille. Le projet de la galerieofmarseille a été initié en 2006. Cette collaboration a donné lieu à des expositions personnelles ou collectives dans l'espace de la galerie située à Marseille. Par ailleurs la galerieofmarseille a déjà invité deux artistes à exposer dans d'autres galeries marseillaises.

À ce jour, la galerie représente :

Yto Barrada, Jean Bellissen, Berdager&Péjus, Mathieu Briand, Valère Costes, Anke Doberauer, Ymane Fakhir, Harald Fernagu, Bouchra Khalili, Pedro Lasch, Raoul Marek, Lucy +Jorge Orta, Hervé Paraponaris, Michelangelo Pistoletto, Sophie Ristelhueber, Yvan Salomone, Sarkis, Michèle Sylvander.

L'Agence

L'Agence est « un espace d'exposition et de rencontre, qui explore les processus de commande, interroge les relations art-architecture, et travaille à leur inscription dans l'espace social et urbain. »

Artistes ayant collaboré avec l'Agence:

Collectif Bruit du Frigo, Le Cabanon vertical, Nathalie Dubois, Espace collatéral, Mustapha Sanoui, Sarkis, Stoa.

Serial Objects

Serial Objects est un programme de réflexion et de production centré sur la thématique du multiple d'artiste.

Artistes ayant participé au programme Serial Objects:

Jean Bellissen, Hussein Chalayan, COOKED IN MARSEILLE, Michel Couturier, Minerva Cuervas, Harald Fernagu, Guy Giraud, Antoni Muntadas, Sylvie Reno, Harry Ruhé, Jan Van Toorn/ Paul Van der Eerden, Philippe Vergne.

Bibliographie

Ouvrages

  • Collectif, (à) partir de Marseille, 65 projets d'art contemporain, Les presses du réel, Dijon, 2008 (ISBN 978-2-84066-269-3)
  • Jean-Paul Fourmentraux, L'Œuvre commune, Affaire d'art et de citoyen, Les presses du réel, 2012 (ISBN 978-2-84066-477-2)
  • François Hers et Xavier Douroux, L'Art sans le capitalisme, Les presses du réel, 2012 (ISBN 978-2-84066-506-9)
  • Emmanuel Négrier, Une politique culturelle privée en France? les Nouveaux commanditaires de la Fondation de France (1991-2004), L'Harmattan, 2006 (ISBN 2-296-01427-5)

Articles de presse

  • « Où va Marseille ? », Le Journal des Arts, n° 273, 18 janvier 2008
  • « …pas à côté mais un peu partout », L'Œil, n° 508, juillet/août 1999

Références

  1. Extrait du site officiel de la Fondation de France.
  2. Pour la programmation de la capitale européenne de la culture, voir le site internet de Marseille-Provence 2013.
  3. Pour une liste exhaustive des publications voir le site du Bureau des compétences et désirs.

Liens externes

Cet article « Bureau des compétences et désirs » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).