Encyclopédie Wikimonde

Cécile Patry-Morel

Aller à : navigation, rechercher

Cécile Patry-Morel est une orthophoniste française, née le 12 mars 1950 à Châteauroux (Indre). Elle a écrit plusieurs ouvrages notamment sur les pathologies du langage oral et sur la maladie d'Alzheimer, et conçu une méthode syllabique d'apprentissage de la lecture. Elle est également l'auteure de livres traitant du patrimoine architectural et naturel du département de l'Indre.

Biographie

Cécile Patry-Morel

Cécile Patry a été élève du collège, puis des lycées Pierre et Marie Curie et Jean Giraudoux de Châteauroux. En 1957-1958 elle fut scolarisée à l'école franco-américaine[Note 1] de cette même ville. Après un baccalauréat littéraire, elle commence des études médicales, qu'elle abandonne au profit d'études d'orthophonie, dont elle est diplômée en 1974. Elle crée la même année son propre cabinet dans sa ville natale.

Parallèlement à ses activités professionnelles, elle suit une formation de Silk painting selon la méthode de l'artiste Litza Bain qui popularisa cette technique en France dans les années 1970. Cécile Patry fut l'invitée de nombreux salons en France et à l'étranger[1]. Elle exposa ses œuvres au FIAP et au centre Chaillot-Galiéra à Paris en 1981[2], où elle fut parrainée par le poète Jacques Charpentreau[Note 2], puis à Nancy où il lui fut décerné le 1er prix de peinture sur soie[3], et à Châteauroux où elle reçut les félicitations de l'acteur Gérard Depardieu, lui-même Castelroussin, venu en 1982 dans sa ville remettre la Fourchette d'Or au restaurateur Jean Bardet[4],[5]. L'une de ses toiles fut acquise par le Conseil Général de l'Indre en 1991.

En 1983-1984, elle suivit des études de chinois à l'Institut national des langues et civilisations orientales de Paris et se forma à la peinture digitale.

Elle est contributrice de la banque d'images Adobe Stock depuis février 2018.

Publications

Cécile Patry, devenue par son mariage Cécile Patry-Morel, fut publiée, à partir de 1990, dans le domaine de la santé. Elle écrivit en 1985 un mémoire sur la condition des enfants dans les sectes[6]. Elle traduisit en 1990 un article (anglais / français) pour une revue scientifique[7]. Elle fut ensuite éditée par Ortho Édition[Note 3], en 2002 puis en 2003. En 2006 les éditions Solal, devenues De Boeck, publièrent son livre Maladie d'Alzheimer et troubles apparentés[8], puis en 2007 la Méthode syllabique d'apprentissage de la lecture, et en 2009 la Méthode syllabique de perfectionnement de la lecture.

Intéressée par le tourisme culturel et la photographie de voyage, l'architecture, l'ethnologie et la sociologie, elle se consacre à la réalisation d'ouvrages (textes et illustrations) sur le thème des villes de France et d'ailleurs. Les éditions Geste en 2012 lui confie la rédaction des textes du livre Le Département de l'Indre photographié du ciel[9].

Bibliographie

  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).

Activités associatives

Cécile Patry-Morel fut, de 1977 à 1979, secrétaire, puis de 1979 à 1992 vice-présidente, chargée des relations avec l'Ambassade du Canada à Paris, de l'association Berry-Canada[10],[11],[12]. Elle organisa de nombreuses manifestations culturelles et des rencontres économiques destinées à promouvoir les échanges franco-canadiens en partenariat avec la province de l'Ontario. En 1983, elle écrivit une biographie de la comtesse de Frontenac, adaptée en série par Radio France Berry-Sud[13]. Elle fonda en 1992, avec l'association des Donneurs de voix, la Bibliothèque sonore de l'Indre, dont elle fut présidente[14],[15],[16]. Elle en fut nommée présidente d'honneur fondatrice en 2009[17].

Décorations

Notes et références

Notes

  1. L'école franco-américaine accueillait les enfants des militaires américains d'une base de l'Otan
  2. « Les Parques blêmes peuvent bien tisser la soie grise de nos jours, le pinceau de Cécile Patry y passe les couleurs du rêve et de la poésie. Alors le fragile tissu palpite au souffle de l'artiste et nous y reconnaissons le paysage familier de nos songes, les arbres, les brumes, les nuages, les vents vagabonds, les ciels étranges, les soleils, les couleurs de notre âme – et ce fleuve qui passe, c'est notre vie qui miroite et se coule en la mystérieuse contrée où la vraie vie est à jamais présente. », Jacques Charpentreau, 1981.
  3. Ouvrages techniques concernant les pathologies du langage d'origine neurologique

Références

  1. « « Harmonies magiques », un peintre à la rencontre des petits castelroussins », la Marseillaise, 15/12/1979.
  2. « Médailles pour Cécile Patry », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 28/09/1982, photo interview pour Radio Montmartre. Revue L'Amateur d'Art, octobre 1981.
  3. « Un salon international de prestigieuse facture aux galeries Poirel », Le Républicain Lorrain, 18/01/1982.
  4. « L'art ne doit pas faire taire la féminité », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 14/10/1982.
  5. « Heureuses initiatives à Châteauroux en matière d'expositions », La Bouinotte, n° 2, 1982
  6. Fleurs de lotus ou fleurs d'agonie, 90 p., 1985, inédit.
  7. Le langage parlé complété, traduction, Glossa n°18, 1990.
  8. La bibliothèque de Françoise Estienne, Ortho Magazine, n°72 vol.13, Editions Masson, 2007.
  9. « Le département prend de la hauteur », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 09/12/2011.
  10. « Quand le Berry aime le Canada », Le Berry-Républicain, 14 février 1988.
  11. « Trois questions à Cécile Patry-Morel », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 31/12/1990.
  12. « Berry-Canada, Le carnaval des neiges », Parallèle 48, n°121, avril 1991.
  13. Les orages de l'été indien, Radio France Berry-Sud, 1983.
  14. « Plaisir de lire pour les malvoyants », La Marseillaise, 11/03/1992.
  15. « Cent titres pour les malvoyants », La Nouvelle République du Centre-Ouest', 07/03/1992.
  16. « Un nouvel outil pour les malvoyants », Le Courrier Français, 06/03/1992.
  17. « Lectures d'été, Cécile Patry-Morel lit beaucoup », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 09/12/2011.
  18. Ministère de la Culture et de la Communication, mai 2004.
  19. « La femme de la semaine », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 23/06/2004.
  20. « Distinction, Le ruban bleu pour Cécile Patry-Morel », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 18/12/2004
  21. « Cécile Patry-Morel honorée », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 11/10/2007.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).