Encyclopédie Wikimonde

César Stroscio

Aller à : navigation, rechercher
César Stroscio
Naissance
Tucumán, Drapeau de l'Argentine Argentine
Instruments Bandonéon

César Stroscio[1]'[2],[3] est né à Tucuman en 1943 en Argentine, et a commencé très jeune l'étude du bandonéon à Buenos-Aires.

Biographie

César Stroscio a étudié avec de grands maîtres argentins le bandonéon avec Alejandro Barleta et Fransisco Requena, l’harmonie et la composition avec Guillermo Opitz et Pedro Aquilar. Très vite, il a intégré des ensembles de musique populaire et des orchestres de tango à Buenos-Aires. En 1962, avec Juan Cedrón et Miguel Praino, ils créent un trio, puis en 1964 un quatuor, le Cuarteto Cedrón, dans lequel il a été interprète mais aussi arrangeur et compositeur. Parti de la musique populaire argentine, le groupe trouve un chemin original et met en musique des textes poétiques, à l’époque notamment ceux de Juan Gelman et de Raul González Tuñón, tout en gardant les racines et les formes musicales du Tango, de la valse et de la Milonga d’Argentine. En 1965, le Cuarteto Cedrón ouvre à Buenos-Aires le café-concert Gotán, qui programme poètes, comédiens, musiciens et peintres d'avant-garde. Le groupe s’établit en 1975 en France, où il rencontre très vite un vif succès et il entame une carrière internationale. César Stroscio a enregistré avec le Cuarteto Cedrón une douzaine de disques, en Argentine, en France et en Espagne, entre 1964 et 1988.

En 1992, il crée le Trio Esquina avec le guitariste Pino Enriquez et le contrebassiste Hubert Tessier. Ils obtiennent, avec Musiques du Rio de la Plata, le prix de l’Académie Charles Cros en 1996. Ils font de nombreuses tournées internationales. Tous leurs disques ont fait l’objet de rééditions en Argentine et en France.

César Stroscio
César Stroscio. Photo de David Quesemand.

César Stroscio[4],[5] a collaboré avec de nombreux chanteurs Quilapayún, Hélène Martin, Canta u Populu Corsu, Colette Magny, Jacques Bertin etc. Ses partages les plus réguliers et les plus fidèles le sont avec des artistes liés à la poésie : Paco Ibañez ou Angélique Ionatos, qu’il accompagne en concert, et dont de nombreux enregistrements témoignent. Il donne des récitals communs avec des poètes argentins, Juan Gelman et Alberto Szpunberg, ou le poète luxembourgeois Jean Portante. Il a aussi donné des récitals originaux en commun avec le dessinateur Jose Muñoz, il a joué avec des circassiens et composé des musiques de film… Il partage son activité entre l’Argentine et la France.

De 1989 à 2018, il a eu en charge, en collaboration avec Juan Jose Mosalini, de la première chaire d’enseignement du bandonéon créée en Europe, au Conservatoire Edgar Varese de Gennevilliers. Cette chaire a obtenu un succès immédiat ; y ont été formés un grand nombre de bandonéonistes français ou étrangers.

Discographie du Cuarteto Cedrón, première formation (1964-1988)

Discographie de Esquina

  • Esquina -Materiali Sonori- Italie 1994
  • Musiques du Río de la Plata Buda Musique- Paris 1995
  • Tangonino avec Hélène Bohy, Enfance et musique-Paris, 2004
  • Les tangos de Corto –Buda Musique Paris 2008
  • Esquineros Buda Musique Paris 2016
  • Poetas, avec le trio «Turbio tinte» -Aqua Record- Buenos Aires 2019

Discographie de César Stroscio avec des poètes

Composition : musique de films et de scène

  • Au delà du miroir, de Bernard d’Aubrigeon, 1978
  • Viva et Andén 14, de Marie-Jeanne Perez, pour l’agence de communication Anatome (1987)
  • Alphabetango, de Laurent Berman et Anne Quesemand (1990)
  • Chemins de terre, de Yves Elie (France 3, 1994)
  • L’Eclipse, pièce montée par la Compagnie des Mutants, La Louvière, (Belgique1994)
  • Piqué sur la rouge: musique originale pour un feuilleton radiophonique, France-Culture[6], 1997
  • Le Songe, libre adaptation de Shakespeare par Gilles Zaepfell (Théâtre écarlate, 1996)
  • Ce qui nous lie : Cécile Montreynaud et Trio Esquina (2009).

Notes et références

  1. « biographie César Stroscio - français », sur www.archipel.org (consulté le 14 décembre 2020)
  2. « César Stroscio – Marché de la Poésie » (consulté le 14 décembre 2020)
  3. « Paco Ibañez fêté par ses aficionados », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2020)
  4. « César Stroscio | Association culturelle du Marché des Chartrons », sur bordeaux-marche-de-la-poesie.fr (consulté le 14 décembre 2020)
  5. « El Invitado de RFI - César Stroscio, bandoneón esquinero », sur RFI, (consulté le 14 décembre 2020)
  6. « Cesar Stroscio : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 14 décembre 2020)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).