Encyclopédie Wikimonde

Calendra Directory Manager

Aller à : navigation, rechercher

Calendra Directory Manager (CDM) est un logiciel écrit en java et spécialisé à l'origine dans la création d'interfaces web pour la gestion de contenu d'annuaires LDAP. Il propose ensuite la gestion des interface vers les bases de données, intègre un moteur de workflow et s'oriente dans le domaine de la gestion des identités et des accès.

Historique

Créé à Aubagne (Bouches-du-Rhône) en 1997 par Brice Michel, la startup française Calendra lance une première version de CDM en 1999[1]. Comblant les difficultés d’administration des annuaires LDAP, le produit permet de constituer des vues métiers sur les données, indépendamment de la structure physique de l'annuaire[2].

Son principal concurrent sur le marché américain, Oblix est racheté par Oracle en 2005, tandis que l'éditeur BMC Software rachète Calendra pour enrichir sa suite logicielle de gestion d'identités CONTROL-SA[3]. L'objectif pour BMC Software est de fournir à ses clients un outil de workflow, mais aussi de pouvoir proposer aux clients de Calendra sa suite logicielle CONTROL-SA[4]. Le produit est alors appelé CONTROL-SA Directory Manager[5].

En 2011, BMC Software cède le produit à une société basée à Bonn en Allemagne, ITConcepts Professional Gmbh, qui se charge de la maintenance[6] et de l'évolution du produit désormais sous l'appellation COGNITUM[7].

Versions

  • 1999 : Calendra Directory Manager 1.0
  • 2000 : Calendra Directory Manager 2.0 : Console
  • 2001 : Calendra Directory Manager 2.1, 2.1
  • 2002 : Calendra Directory Manager 3.0, 3.1 - Web Services, Form Designer (Studio), Reporting, Directory Browser [8]
  • 2003 : Calendra Directory Manager 4.0, 4.1 : Workflow
  • 2004 : Calendra Directory Manager 4.5 - Support J2EE, ADToolkit
  • 2005 : CONTROL-SA/Directory Manager 5.0 - Ressources calculées
  • 2006 : CONTROL-SA/ Directory Manager 5.5
  • 2009 : BMC Corporate Directory Manager 7.5
  • 2011 : COGNITUM Directory Manager 5.1 / 7.7
  • 2013 : COGNITUM 7.8

Références

  1. 01net, « Calendra Directory Manager simplifie l'accès aux annuaires LDAP » (consulté le 22 juillet 2016)
  2. Marcel Rizcallah, Annuaires LDAP, Eyrolles, (ISBN 9782212096064) [lire en ligne (page consultée le 2016-07-22)] 
  3. « BMC s'offre le spécialiste français de la gestion d'annuaires, Calendra - Actualités », sur www.reseaux-telecoms.net (consulté le 22 juillet 2016)
  4. « Calendra Brings BMC Closer to Integrated Identity Management », sur www.gartner.com (consulté le 22 juillet 2016)
  5. « Il y a 5 ans : BMC Software croquait le français Calendra » (consulté le 22 juillet 2016)
  6. Marcus Westen France, « ITConcepts - COGNITUM & LE SUPPORT CALENDRA », sur www.itconcepts.net (consulté le 15 mars 2017)
  7. « Calendra is back – at least sort of », sur KuppingerCole (consulté le 22 juillet 2016)
  8. « Calendra Directory Manager 3.0 s'ouvre aux services web » (consulté le 22 juillet 2016)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).