Encyclopédie Wikimonde

Canal 20

Aller à : navigation, rechercher

Canal 20 (projet abandonné)
Propriétaire Groupe Canal+
Diffusion

Canal 20 était le nom de code d'une future chaîne de télévision française généraliste annoncée par le groupe Canal+. Cependant, le 10 janvier 2012, Canal+ a annoncé que cette chaîne ne verrait finalement pas le jour[1].

Histoire

En 2007, le parlement français vote une loi sur la télévision du futur lors du passage à la télévision numérique. À titre de compensation pour les frais engendrés par la double diffusion en analogique et en numérique, il a été décidé qu'il sera offert lors de l'extinction de l'analogique, une chaîne TNT supplémentaire aux groupes détenant les télévisions privées historiques TF1, M6 et Canal+.

Le 24 mars 2011, le président de Canal+, Bertrand Meheut profitant d'une non-restriction dans la loi de 2007 sur leur obligation de créer cette chaîne sous forme payante, annonce que leur canal compensatoire sera une chaîne gratuite et généraliste dont le nom de code est Canal 20[2].

Dès le 27 mars 2011, les grands groupes de télévisions gratuites remettent en question le bien fondé de la création de cette chaîne[3], ne voyant pas d'un très bon œil l'arrivée d'un concurrent sérieux sur le marché de la télévision financée par la publicité. De même le ministère de la Culture ne souhaite pas que ce canal compensatoire soit utilisé pour l'ajout d'une chaîne en clair gratuite. M6 demande un moratoire mais se dit prête à contre-attaquer avec deux nouveaux projets numériques[4]. De plus la Commission européenne conteste la validité de ces canaux compensatoires[5].

Cette chaîne ne faisant pas l'unanimité auprès des pouvoirs publics, ils envisagent des scénarios visant à empêcher cette manœuvre. Cette décision est due à l'opposition formelle de TF1 quant à la diffusion de Canal 20, mais également en raison des mauvais rapports entretenus entre Canal+ et le CSA et avec l'Élysée (notamment pour « Les Guignols » et la ligne éditoriale d'i>Télé). Parmi les scénarios envisagés, le plus probable serait l'obligation d'adopter la norme DVB-T2 pour toutes les nouvelles chaînes (alors qu'aucun équipement actuel n'est compatible)[6].

La création de cette chaîne devenant de plus en plus incertaine, le Groupe Canal+ décide d'entrer dans le capital des chaines Direct 8 et Direct Star en faisant l'acquisition de 60% de Bolloré Média[7].

Ceci leur permettra de remplacer le projet initial de Canal 20 qui semble ne pas pouvoir aboutir[8].

Le 30 novembre 2011, il a été officiellement annoncé que les chaînes bonus étaient retirées à Canal+, TF1 et M6[9]. Canal 20 ne sera pas.

Identité visuelle

Ce projet ne verra pas le jour

Slogans

Ce projet ne verra pas le jour

Organisation

Dirigeants

Président 
Bertrand Meheut
Directeur Général 
Rodolphe Belmer

Programmes

Bertrand Meheut a annoncé que Canal 20 misera sur une programmation généraliste qualitative. Elle utilisera entre autres le catalogue de programmes du Groupe Canal+ pour le cinéma et la création originale, et présentera aussi des magazines culturels et éventuellement un nombre limité d'événements sportifs[10].

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).