Encyclopédie Wikimonde

Caravage (groupe)

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caravage.

Caravage est un groupe de rock français formé à Grenoble en 2008 et résidant à Paris. Son univers musical est un mélange de rock, pop et folk, saupoudré de surf music et de lointaines influences manouches.

Histoire du groupe

Mathieu Carnot (Matthieu Motte) et Carl Vermont (Simon Veyre) se rencontrent à Lyon en 2007. Séduits par l'idée de monter un groupe, ils s'installent en colocation à Grenoble et posent les premières bases de leur projet musical durant l'été. Hésitant entre « Grace », « The Regency » ou encore « V », ils choisissent finalement de nommer leur groupe « Caravage » en référence au peintre italien (Michelangelo Merisi, dit « Caravage », ou « Le Caravage », né vers 1571 et mort en 1610). Le quatuor voit le jour en avec l'arrivée de Whalefin (alias David Zurawski) à la basse et David Nicolay à la batterie.

Le groupe fait peu à peu ses armes sur la scène locale, à Grenoble. En 2009, Caravage enregistre son premier EP 5 titres 12 Galaxies, produit par le label chambérien Aderock Records/Etoa Label. Un premier opus où figurent notamment Brian's on sale et Baby Suicide, qu'ils « clipperont » au cours de cette même année marquée par plusieurs victoires lors de différents tremplins locaux[1].

En 2010, le groupe joue pour la première fois à Paris (notamment à La Flèche d'or et à l'International) et enchaîne les mini-tournées un peu partout en France. Julien Lifermann, ami d'enfance de Carl Vermont (avec lequel ils avaient formé le groupe Smash Nova quelques années auparavant à Lyon), intègre le groupe à la batterie. L'été suivant, Caravage est sélectionné pour représenter Grenoble lors des « Jams Sans Frontières », Rencontres Internationales des Jeunes Musiciens venus des villes jumelées avec la capitale des Alpes[2],[3].

L'année 2011 marque un tournant pour le groupe. Repéré par les casteurs de 1789 : Les Amants de la Bastille, nouveau spectacle musical de Dove Attia et Albert Cohen, Mathieu Carnot est choisi pour interpréter le rôle-titre, malgré un polype aux cordes vocales. En parallèle, le groupe sort le single Don't be yourself / All the saturday lies et un clip tourné (Don't be yourself), tout en continuant les mini-tournées et travaillant sur son premier album.

Hunting Wolves (11 titres co-produit par le label grenoblois KNT) sortira en [4].Joris Worrell (alias Pablo Brunaud) remplace Whalefin à la basse. Le 14 juillet le groupe est choisi par sa ville pour lancer les festivités pyrotechniques devant 25 000 personnes. Un spectacle co-écrit avec l'artificier Jean-Eric Ougier sur le thème de Stendhal (spectacle mêlant lectures par le groupe, musique et feux d'artifice).

En septembre démarre le spectacle musical 1789 : Les Amants de la Bastille au Palais des sports de Paris, mettant momentanément le groupe entre parenthèses. Entre-temps, Mathieu Carnot est contraint de renoncer au rôle-titre en raison de son opération des cordes vocales. Il interprète cependant le rôle du charismatique Comte Lazare de Peyrolles, chef des armées royales[5].

Profitant de la trêve laissée par 1789 à l'été 2013, le groupe repart sur les routes avec un concert au Montreux Jazz Festival [6] , une mini-tournée en Suisse, ainsi qu'une succession de dates à Paris (Point Ephémère, Divan du Monde…) où ils reçoivent le soutien de nombreux professionnels (notamment Jean-Pierre Pilot et Vincent Baguian).

En 2014, le groupe sort l'album Tous les Mirages, appuyé par deux clips (Tomorrow Was A Beautiful Sunday et Renegade) et de nombreuses dates en France. Seule une chanson est écrite en français, Tous les Mirages entre Nous (les 6 autres sont en anglais) qui donne son titre au nouvel album.

Anecdotes

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

émissions Télégrenoble-15 avril 2011 [7]13 décembre 2011[8]

  • Le 7 juillet 2012, Mathieu Carnot, alors en promotion avec 1789 : Les Amants de la Bastille, sort vainqueur, parmi 200 personnalités, du jeu télévisé Que le meilleur gagne présenté par Nagui et remporte la somme de 100 000 euros au profit du Secours Populaire. Replay de l'émission diffusée en juillet 2012 sur France 2 [9]
  • En 2008, Carl Vermont et Mathieu Carnot lancent, sur les réseaux sociaux, les Klure-ObsKlaire sessions, courtes vidéos au cours desquelles le duo livre des interprétations très personnelles de classiques du rock, dans un décor minimaliste laissant une grande place au kitsch. Le but étant de contrebalancer avec humour l'image très électrique et « rock à midinettes » dont on les taxait alors, tout en rendant hommage avec passion à toute la dimension artisanale et théâtrale de la pop-music.

Membres

Actuels

  • Matthieu Carnot (chant)
  • Carl Vermont (guitare, claviers, chant)
  • Joris Worrell (basse)
  • Julien Lifermann (batterie)
  • Alfred Jules (claviers)

Anciens

  • Whalefin (basse)
  • David Nicolay (batterie)
  • Yann-Erik Bourgeois (claviers)

Discographie

Albums

  • 2012 : Hunting Wolves
  • 2014 : Tous les Mirages

EP

  • 2008 : Elastic Madona (non édité)
  • 2009 : Twelve Galaxies

Singles

  • 2009 : Baby Suicide
  • 2009 : Brian's on sale
  • 2009 : Did you wanna dance / You talk too much (Christmas Album)
  • 2011 : All the Saturday Lies
  • 2011 : Don't Be Yourself
  • 2012 : What I Talk About
  • 2014 : Renegade
  • 2014 : Tomorrow Was A Beautiful Sunday

Références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).