Encyclopédie Wikimonde

Carole Gandon

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gandon.

Carole Gandon, née le 7 juillet 1983 à Fort-de-France (Martinique), est une femme politique française.

Membre du parti La République en marche, elle est la référente départementale pour l’Ille-et-Vilaine depuis octobre 2017 et porte-parole nationale du mouvement depuis janvier 2019[1].

Biographie

Famille

Carole Gandon naît le 7 juillet 1983 à Fort-de-France, en Martinique, et passe les premières années de sa vie sur un bateau, ses parents passionnés de voile ayant vécu près de dix ans aux Antilles[2].

Sa famille paternelle est enracinée en Ille-et-Vilaine. Son père, gérant d’une école de permis-bateau[3] a grandi à Janzé et étudié au lycée Saint-Martin de Rennes.

Elle est l’arrière-petite-fille d’Edmond Lailler, enseignant au lycée Émile Zola et chef de réseau de la résistance en Ille-et-Vilaine pendant la Seconde Guerre mondiale, une rue de Rennes dans le quartier Oberthur porte d’ailleurs son nom.

Sa mère bibliothécaire est née à Lorient. Ses grands-parents maternels vivent à Larmor-Plage dans le Morbihan.

Lorsqu’elle est âgée de 4 ans, ses parents quittent les Antilles pour s’installer à Asnières-sur-Seine puis à Rueil-Malmaison (Hauts de Seine) où elle vivra jusqu’à l’âge de 19 ans.

Études

Après une année à l’université de Nanterre, elle est reçue à Sciences Po Rennes en 2002. Étudiante de la section Service Public, elle effectue sa 3e année en Erasmus à Berlin et se spécialise en affaires européennes.

Elle réalise son mémoire de fin d’étude de Sciences Po sur le thème « L'action culturelle communautaire, de l'économicisation de la culture aux prémisses d'une politique culturelle européenne »[4] sous la direction du politologue Romain Pasquier. Diplômée de Sciences Po Rennes en 2006, elle entreprend ensuite un Master « Projets Européens » à l’Université de Cergy Pontoise et démarre sa vie professionnelle à Paris.

Parcours professionnel

De 2007 à 2011, elle est chef de projet chez Armines, structure de valorisation de la recherche de l’École des Mines de Paris.

De 2012 à 2014, elle est responsable International et innovation dans un réseau d’hôpitaux[5] et coordinatrice d’un projet Européen d’innovation sur le bien vieillir.

De 2014 à 2017, de retour à Rennes, elle est en charge des affaires Internationales et de l’Intelligence économique à l’Institut de Recherche Technologique b-com.

En 2018, elle fonde Luska Conseil, une PME de développement et affaires internationales.[6]

Parcours politique

D’une sensibilité de gauche, Carole Gandon adhère au Parti Socialiste en 2007. Engagée comme simple militante dans la section du 18e arrondissement de Paris, elle participe aux campagnes présidentielles, européennes et municipales de 2007, 2012 et 2014. De retour à Rennes, elle ne renouvelle pas son adhésion au PS.

En octobre 2016, elle rejoint En Marche et devient animatrice d’un des premiers comités locaux Rennais. Membre de l’équipe départementale aux côtés de Florian Bachelier, elle contribue à la structuration et à la montée en puissance du mouvement en Ille-et-Vilaine. Engagée activement pendant les campagnes présidentielle et législative de 2017, elle devient référente par intérim avant d’être confirmée en octobre 2018 dans ses fonctions pour un mandat de 3 ans.

Engagée activement dans la vie locale, elle lance dès septembre 2018 une dynamique de construction d’un projet pour les élection Municipales de Rennes en 2020.[7]

En janvier 2019, Carole Gandon est nommée porte-parole nationale de La République En Marche[8] et intervient régulièrement dans les médias pour défendre l’action du Gouvernement.

Au printemps 2019, elle dirige la campagne des Européennes en Ille-et-Vilaine aux côtés de la candidate Marie-Pierre Vedrenne.

En avril 2019, elle se porte candidate pour devenir la tête de liste de La République En Marche aux élections municipales de Rennes en 2020.[9] Elle annonce alors la création d’un collectif baptisé « Révéler Rennes » qui se veut « un rassemblement de citoyens, d’élus et de personnalités de la société civile attachés à leur ville, à leur métropole et voulant s’impliquer dans le débat public rennais[10].

Notes et références

  1. « Carole Gandon devient porte parole de LREM »
  2. « Rennes - Municipales à Rennes. De qui a peur Carole Gandon ? », sur Le Telegramme, (consulté le 21 juin 2019)
  3. « Permis-Bateau-Bretagne Permis côtier Rennes et Saint-Malo, Permis hauturier, Permis fluvial. Formation e-learning en complément de qualité, MiniStage Express Pilotage - Remise à niveau - Informations sur l'établissement », sur www.permis-bateau-bretagne.fr (consulté le 21 juin 2019)
  4. « TUISP 2006 : C. Institutions et politiques publiques », sur tuisp.online.fr (consulté le 21 juin 2019)
  5. « resah.fr », sur www.resah.fr (consulté le 21 juin 2019)
  6. « luska.bzh », sur https://luska.bzh (consulté le 4 octobre 2019)
  7. « Les idees de LREM pour changer Rennes », sur Ouest-France.fr
  8. « Qui est Carole Gandon, la nouvelle porte-parole de La République en marche? », sur www.20minutes.fr (consulté le 21 juin 2019)
  9. « Rennes n'occupe pas la place qu'elle mérite », sur ouest-france.fr,
  10. « Reveler Rennes », sur Révéler Rennes - Un collectif de citoyennes et de citoyens engagés (consulté le 21 juin 2019)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).