Encyclopédie Wikimonde

Caroline Verdi

Aller à : navigation, rechercher
Caroline Verdi
Naissance (63 ans)
Maisons-Laffitte
Activité principale Chanteuse, entrepreneuse
Genre musical Pop, rock
Années actives 1971 - 1996

Caroline Verdi née le à Maisons-Laffitte, est une chanteuse et entrepreneuse française.

Durant sa carrière, elle fut également animatrice de télévision.

Carrière musicale

Mademoiselle

Elle commence sa carrière à l'âge de 12 ans sous le nom de « Mademoiselle ». Léo Missir, collaborateur d'Eddy Barclay, signera son premier contrat sous le label Riviera/ Barclay. Ses premiers titres sont signés par Claude Lemesle et Pierre Delanoé.

Plusieurs 45 tours sous ce pseudonyme dont un titre écrit par Jean Louis Foulquier On m'appelle Mademoiselle age tendre[style à revoir].

En 1974, Caroline Verdi sort son premier album japonais commercialisé chez King Records. Elle fait sa première tournée, accompagnée par l'orchestre de Paul Mauriat, avec 60 concerts.

L'année suivante, elle abandonne son pseudonyme « Mademoiselle » pour utiliser son vrai nom sur la scène.

Caroline Verdi

En 1976, Caroline Verdi participe à la pré-sélection pour le concours de l’Eurovision avec la chanson Aimer quelqu'un d'heureux.

En novembre 1976, elle participe à la 1re demi-finale du concours Yahama World Popular Song Contest, un concours japonais similaire à l'Eurovision où elle chante 100 baisers à la seconde, écrit par Tony Rallo.

Elle travaille avec de nombreux auteurs et compositeurs renommés comme Didier Barbelivien, Etienne Rodagil, Patrick Lemaitre, Bruno Grimaldi, et sort de nombreux 45-tours et 33-tours. Elle donne de nombreux concerts en France mais également en Turquie où elle remporte un grand festival à Cesme et anime au cours de l'été 1985 l'émission Tessi Bar sur la chaîne de télévision TMC. Sa notoriété lui permettra de participer à un grand concert pour Live Aid au stade d'Izmir le .

En 1990, elle sort son premier clip Au cas où, réalisé par Bernard Pavelek. Grâce à ce titre écrit et composé par Nicolas Peyrac, elle est n°1 en URSS avec 800 000 albums vendus[réf. nécessaire] et obtient à Moscou en octobre 1990, lors d'un festival international retransmis en mondiovision depuis la salle Rossia, la récompense de la meilleure artiste étrangère de l'année. Ce même titre figurera dans les classements musicaux au Québec et en Suisse[réf. nécessaire].

En 1991, elle est conviée à chanter au Kirov à Saint-Pétersbourg, pour la rénovation de la ville, avec Rostropovitch et Pavarottiretransmis en mondiovision. Elle animera durant 6 mois une émission de variétés, Clips'Stars, diffusée sur la chaîne moscovite Channel 2X2.

Caro

En 1994, sous le pseudonyme de « Caro », elle sort un album chez BMG, Rock Velours, qui comporte une version « rock » du célèbre titre de Gilbert Bécaud Et maintenant.

En 1995, Michel Sardou l'invite à chanter en première partie de son concert à l'Olympia, durant trois semaines.

En 1996, Caroline sort son dernier album intitulé Vous avez dit bizarre.

Reconversion

Elle s'installe en Suisse. Depuis 1999, elle dirige une société de communication et de relations media et presse pour des entreprises et des événements d'envergure liés principalement à l'environnement et au développement durable[réf. nécessaire]. Durant plus de quatre ans, la société qu'elle a créée a géré la communication et les partenariats du quotidien France Soir[réf. nécessaire].

Discographie

Albums studio

  • 1980 : Ce n'est pas une star (Sonopresse)
  • 1984 : Coté Cœur (Philips)
  • 1991 : Rock Velours (4 Musique)
  • 1991 : Каролин Верди (Sintez Records)
  • 1994 : De Velours... Rock (Feeling Productions)
  • 1996 : Vous avez dit bizarre (WMD)

45 tours

  • 1971 : Dumbarada (Riviera)
  • 1972 : Par Coeur (Riviera)
  • 1973 : On m'appelle Mademoiselle âge tendre (Riviera)
  • 1973 : Destination soleil (Riviera)
  • 1974 : Allright, OK, I love you (en duo avec Dominique Dubois) (United Artists Records / DPI)
  • 1974 : Tout le monde chante (United Artists Records / DPI)
  • 1975 : Le plus bel été (Spot / Sonopresse)
  • 1975 : Chante cette chanson (qui n'a rien de sentimental) (Spot / Sonopresse)
  • 1976 : Aimer quelqu'un d'heureux (Gérard Tournier / Sonopresse)
  • 1976 : Ballade pour Rocky (Gérard Tournier / Sonopresse)
  • 1976 : Ces bottes sont faites pour marcher (Gérard Tournier / Sonopresse)
  • 1977 : Lady Boogie (Elver / IPG, version belge[Quoi ?])
  • 1977 : Lady Boogie (Disques 421 / WEA, version française)
  • 1977 : C'est le temps de la violence (Starter Music / Sonopresse)
  • 1978 : Vous (Starter Music / Sonopresse)
  • 1978 : Un amour, un amour (Sonopresse / Starter Music)
  • 1980 : Ce n'est pas une star (Sonopresse)
  • 1981 : Un biberon de rock and roll (Philips / Phonogram)
  • 1982 : Quelqu'un (Philips / Phonogram)
  • 1983 : Ce n'est que la pluie (Philips / Phonogram)
  • 1984 : À part ça, ça va (Philips / Phonogram)
  • 1984 : Folle amoureuse (Philips / Phonogram)
  • 1987 : Les yeux délavés (t'en va pas) (MJM / Polygram)
  • 1988 : Quand je vois rouge (Zelidre / BMG)
  • 1990 : Au cas où (Метадиджитал)

Singles

  • 1993 : Et Maintenant... (Président Records)

Notes et références


Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).