Encyclopédie Wikimonde

Cartel des Mines

Aller à : navigation, rechercher
Cartel des Mines
Logo du Cartel des Mines 2017
Généralités
Sport Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Création Paris 1962
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisateur(s) Ecole hôte (École nationale supérieure Mines-Télécom Lille-Douai en 2018)
Éditions 45e édition en 2018
Périodicité Annuelle
Nations 8 (15 écoles) (variable)
Participants 2000
Disciplines 14 (Handball, Natation, Tennis de table, Tennis, Volley-ball, Rugby, Basket-ball, Football, Badminton, Pom pom girl, Water-polo, Athlétisme, Cross, Mölkky (sport invité 2017) )
Statut des participants amateurs et professionnels (homme ou femme)
Affluence Plus de 10 000 spectateurs[1]
Site(s) Douai
Site web officiel

Palmarès
Tenant du titre École des mines d'Alès
Plus titré(s) École des mines d'Alès (26 "victoires")

Le Cartel des Mines est un événement sportif annuel de trois jours créé en 1962 à l'initiative de l'École nationale supérieure des mines de Paris regroupant des équipes de toutes les Écoles des Mines d'Europe (Paris, Douai, Nantes, Alès, Albi-Carmaux, Saint-Étienne, Nancy, Madrid, Vigo, Oviedo, Turin, Bochum, Cracovie, Saint-Pétersbourg) ainsi que depuis 2013 l'Emines de Benguerir au Maroc aussi, dans une des écoles afin que celles-ci s'affrontent dans différentes disciplines sportives. Chaque année, cet événement a lieu lors du mois d'avril ou de mai.

Organisation et financements

Le Cartel des Mines est toujours organisé par les élèves de l'École qui reçoit. Seules deux écoles n'ont jamais organisé cet événement : il s'agit de Turin car son campus ne le permet pas, et Saint-Pétersbourg car leur première participation remonte au Cartel de Nancy 2008.

Les principaux financements proviennent chaque année des BDE (Bureau des Élèves), BDS (Bureau des Sports) de l'École organisatrice, de l'École elle-même, de la mairie de la ville qui organise, ainsi que des élèves qui participent (des frais d'inscription sont exigés). Il y a bien sûr des entreprises qui subventionnent ces événements.

Participants

En 2008 Saint-Pétersbourg participe pour la première fois à un Cartel. En 2009 la délégation de Bochum vient avec des étudiants de Mons (Belgique) ce qui marque la première participation de Mons à un Cartel.

  • En 2012, l'École des Mines de Cracovie participe pour la première fois au Cartel.
  • En 2014, c'est l'Emines, école marocaine qui participe pour la première fois, le Cartel s'ouvre en-dehors de l'Europe.
  • En 2015, l'école Télécom Bretagne est invitée au Cartel organisé à Nantes dans le cadre des échanges de l'Institut Mines-Télécom.

Sports et trophées

Le Cartel des Mines permet aux élèves de chaque école de s'affronter dans des compétitions sportives mais il permet aussi de s'affronter dans différents trophées tels que le trophée de Miss Cartel, de la meilleure ambiance en soirée, de l'Homme le plus fort ou du prix du Fair Play délivré à la délégation la plus « fair-play ». Depuis l'édition 2016, le trophée de l'éco-responsabilité est également remis.

Palmarès

Depuis de nombreuses années, l'École des mines d'Alès est en tête du palmarès, avec 26 "victoires" dont un record de 8 victoires consécutives (série en cours).

Dernière mise à jour après le Cartel 2017 (incomplète car faite à partir des données de cette page) :

Bilan par école
Écoles Victoires Participations % victoires / participations
École des mines d'Alès 25.5 44 57.9%
IMT Atlantique (anciennement École des mines de Nantes) 3 28 10.7%
École des mines d'Oviedo 2 ? ?
École des mines de Madrid 1 26 3,8%
École des mines de Nancy 1 44 2,3%
IMT Lille Douai (anciennement École des mines de Douai) 0.5 44 1.1%
École des mines d'Albi-Carmaux 0 24 0%
École des mines de Bochum 0 ? 0%
École des mines de Cracovie 0 5 0%
École des mines de Paris 0 44 0%
École des mines de Saint-Étienne 0 44 0%
École des mines de Saint-Pétersbourg 0 9 0%
École des mines de Vigo 0 ? 0%
Emines de Benguerir 0 4 0%
École polytechnique de Turin 0 ? 0%
Télécom Bretagne (fusionnée avec l'École des mines de Nantes depuis 2017) 0 1 0%
Université de Mons 0 8 0%


Les différentes éditions[2]

Dernière mise à jour après le Cartel 2017 (incomplète car faite à partir des données de cette page) :

Édition École organisatrice Année Vainqueur(s)
1re édition École des Mines de Paris 1962
2e édition
3e édition
4e édition
5e édition
6e édition
7e édition
8e édition
9e édition
10e édition École des Mines de Nancy 1983 École des Mines de Nancy
11e édition École des Mines de Douai 1984
12e édition École des Mines de Madrid 1985 École des Mines d'Alès
13e édition École des Mines de Paris 1986 École des Mines d'Alès
14e édition École des Mines d'Alès 1987 École des Mines d'Alès
15e édition École des Mines de Saint-Étienne 1988 École des Mines d'Alès
16e édition École des Mines de Bochum 1989
17e édition École des Mines de Nancy 1990 École des Mines d'Alès
18e édition École des Mines de Douai 1991 École des Mines d'Alès
19e édition École des Mines d'Oviedo 1992 École des Mines d'Alès
20e édition École des mines d'Alès 1993 École des Mines d'Alès
21e édition École des Mines de Madrid 1994 École des Mines de Madrid (http://en.wikipedia.org/wiki/School_of_Mining_Engineering_of_Madrid)
22e édition École des Mines de Saint-Étienne 1995 École des Mines d'Alès
23e édition École des Mines de Nantes 1996 (du 23 au 27 avril[3]) École des Mines d'Alès
24e édition École des Mines de Paris 1997 (du 16 au 20 avril) École des Mines d'Oviedo
25e édition École des Mines de Nancy 1998 École des Mines d'Alès
26e édition École des Mines de Bochum 1999 École des Mines d'Alès
27e édition École des Mines de Douai 2000 École des Mines d'Alès ; École des Mines de Douai ex-æquo
28e édition École des Mines d'Albi-Carmaux 2001 (du 12 au 15 avril) École des Mines d'Alès[4]
29e édition École des Mines d'Oviedo 2002 École des Mines d'Oviedo (http://es.wikipedia.org/wiki/Escuela_de_Minas_de_Oviedo)
30e édition École des mines d'Alès 2003 École des mines d'Alès
31e édition École des Mines de Madrid (http://en.wikipedia.org/wiki/School_of_Mining_Engineering_of_Madrid) 2004 (du 21 au 24 avril) École des mines de Nantes[5]
32e édition École des Mines de Saint-Étienne 2005 (du 21 au 24 avril ) École des mines d'Alès[6]
33e édition École des Mines de Nantes 2006 (du 27 au 30 avril) École des mines de Nantes
34e édition École des Mines de Paris 2007 École des mines d'Alès
35e édition École des Mines de Nancy 2008 (du 1er au 4 mai) École des mines d'Alès
36e édition École des Mines de Douai 2009 (du 16 au 19 avril) École des mines de Nantes
37e édition École des Mines d'Albi-Carmaux 2010 (du 6 au 9 mai) École des mines d'Alès
38e édition École des Mines de Bochum 2011 (du 23 au 26 avril) École des mines d'Alès
39e édition École des mines d'Alès 2012 (du 26 au 29 avril) École des mines d'Alès
40e édition École des Mines d'Oviedo (http://es.wikipedia.org/wiki/Escuela_de_Minas_de_Oviedo) 2013 (du 11 au 14 avril) École des mines d'Alès
41e édition École des Mines de Saint-Étienne 2014 (du 24 au 27 avril) École des mines d'Alès
42e édition École des Mines de Nantes 2015 (du 11 au 14 avril) École des mines d'Alès
43e édition École des Mines de Paris 2016 (du 21 au 24 avril) École des mines d'Alès
44e édition École des Mines de Nancy 2017 (du 28 avril au 1er mai) École des mines d'Alès
45e édition IMT Lille Douai (campus de Douai) 2018


Notes et références

  1. « Soutenez le Cartel des Ecoles des Mines 2012 », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  2. http://www.enstimac.fr/vie_etudiante/manifestations/contenucontextuel/le_cartel_des_mines
  3. http://www.emn.fr/actualite/communiques/cartel-des-mines-24-03-06.pdf
  4. « Alès s'impose devant Albi », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « Communiqué de presse de l'école des mines de Nantes »,
  6. http://webeleves.emse.fr/~dailymineur/archives/cartel_1st_day.pdf


Cet article « Cartel des Mines » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).