Encyclopédie Wikimonde

Catherine Fournier

Aller à : navigation, rechercher

Catherine Fournier est une femme politique québécoise.

Le 15 mars 2015, elle est investie candidate du Bloc québécois dans la nouvelle circonscription de Montarville pour les élections fédérales d'octobre 2015[1], mais arrive au deuxième rang derrière le candidat libéral. À la suite de la démission de Gilles Duceppe à la chefferie du Bloc Québécois, elle remplace Monique Pauzé élue dans Repentigny en tant que vice-présidente du parti.

Le 30 novembre 2015, elle annonce sa démission de son poste de vice-présidente pour joindre le Parti québécois et travailler au cabinet du chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau.

Le 15 février 2015, le Journal de Montréal révèle que des membres du Bloc Québécois et d'autres personnes d'envergure ont sollicité madame Fournier pour une candidature à la tête du parti indépendantiste.

Élection de 2015

Catherine Fournier se fait connaître du public pendant l'élection fédérale de 2015. Elle était à l'émission 24-60 à RDI en tant que porte-parole du Bloc Québécois. Elle s'est surtout démarquée puisqu'elle était l'une des plus jeunes candidates à se présenter pour un parti politique lors de cette élection.

Notes et références

Liens externes

Cet article « Catherine Fournier » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).