Encyclopédie Wikimonde

Centre LGBT de Touraine

Aller à : navigation, rechercher
Centre LGBT de Touraine
Logo de l’association
Cadre
Zone d’influence Centre-Val de Loire
Fondation
Fondation Novembre 2005
Identité
Siège

5 bis rue du Dr Denoyelle

37000 TOURS
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.centrelgbt-touraine.org

Le Centre LGBT de Touraine est une association qui a été créée en novembre 2005. L'objectif était alors d'organiser la première Marche des fiertés[1] de la région. L'association se développe et met en place des actions de lutte contre les LGBTphobies et de prévention ainsi que des moments de convivialité.

Objectifs

Le Centre LGBT de Touraine travaille autour de 3 principaux objectifs :

  • Objectif social : afin de lutter contre les situations d'isolement, l'association a mis en place des permanences d'accueil et d'écoute[2] deux fois par semaine. Des bénévoles formés reçoivent et écoutent toute personne en questionnement ou souhaitant échanger autour des questions LGBT. Sur demande, un suivi individualisé peut être mis en place. En 2014, l'association a accueilli 600 personnes[3]. Depuis 2015, l'association prévient également l'isolement par l'inclusion culturelle et l'expression.
  • Objectif santé : appuyé par l'Agence Régionale de Santé, le Centre LGBT de Touraine intervient afin d'informer et de sensibiliser le grand public aux questions de santé (prévention du suicide, infections sexuellement transmissibles...). Il intervient dans les collèges et lycées, sur l'espace public ou sur des lieux de rencontres et organise chaque année le Sidaction[4].
  • Objectif militant : afin de lutter contre les discriminations et faire progresser l'égalité des droits, l'association milite auprès des pouvoirs publics sur différentes thématiques. Depuis 2014, le Centre LGBT a mené une campagne[5] d'information et de sensibilisation sur l'exclusion des homosexuels du don du sang. Par ailleurs, l'association milite pour l'accès à la PMA pour les couples de lesbiennes et œuvre à la reconnaissance de la déportation[6] pour motif d'homosexualité.

Objet de l'association

Les statuts votés lors de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 14 février 2015 stipulent que l'association a pour objet :

  1. de lutter contre les discriminations liées aux mœurs, à l'orientation et à l'identité sexuelle et de genre et de lutter contre le sexisme,
  2. d'assurer un rôle d'accueil, d'information et de prévention en ses locaux ou à l'extérieur auprès des personnes Lesbiennes, Gay, Bi, Transgenres (LGBT), et tout autre public,
  3. d'intervenir publiquement en faveur des droits des personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres, dans le cadre et l'éthique des luttes liées à la promotion des droits humains et des libertés fondamentales,
  4. d'assurer le souvenir des personnes déportées en raison de leur orientation sexuelle,
  5. d'organiser et de participer à des actions de prévention et d'accompagnement des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres dans le cadre d'une politique de santé globale (VIH, Infections Sexuellement Transmissibles, lutte contre l'isolement et le suicide…) et de lutter contre la sérophobie,
  6. d'organiser en région Centre des actions de visibilité et de sensibilisation rassemblant des personnes lesbiennes et gays, bisexuelles, transgenres, et tout autre public,
  7. de favoriser les échanges entre les associations partageant les mêmes objectifs, de développer des projets inter associatifs et d'élaborer des stratégies communes.

Historique

  • Novembre 2005 : création de l'association.
  • Février 2006 : inauguration de l'« Espace LGBT de Touraine ».
  • 17 mai 2006 : première participation à la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie.
  • 20 mai 2006 : première Lesbian & Gay Pride à Tours.
  • Septembre 2006 : lancement d'Ouvrez le placard, émission de radio dominicale, sur Radio Béton.
  • 14 octobre 2006 : mise en place des « Cafés positifs », rendez-vous pour les personnes séropositives.
  • 19 mai 2007 : deuxième Lesbian & Gay Pride, 1100 personnes dans les rues de Tours.
  • 29 juin 2007 : l'association remet à la mairie de Tours le prix de la Fédération Française des Centres LGBT, afin d'honorer l'aide de celle-ci pour la création de l'« Espace LGBT de Touraine » ainsi que pour la 1re Lesbian & Gay Pride de Tours.
  • 24 mai 2008 : troisième Lesbian & Gay Pride, avec un millier de participants.
  • Septembre 2011 : accueil du premier volontaire en service civique.
  • 22 mai 2013 : huitième Marche des fiertés, 2200 personnes[7] dans les rues de Tours.
  • 27 novembre 2014 : lancement d'une campagne[5] d'information sur l'exclusion des homosexuels du don du sang.
  • 2014 : l'association a accueilli plus de 600 personnes lors des permanences d'accueil et d'écoute.
  • Mars 2015 : accueil du second volontaire en service civique.
  • Juin 2015 : célébration des 10 ans de la Marche des fiertés qui réunit 2500[8] personnes à Tours

Partenariats et réseaux

Le Centre domicilie différentes associations locales : David et Jonathan, Osez le féminisme ! ou encore l'association Tours' Angels.

Afin de mettre en œuvre les projets sociaux et les projets liés à la santé, le Centre LGBT travaille en collaboration avec de nombreux acteurs publics, parapublics et associations départementales et nationales :

Le Centre LGBT de Touraine est membre de plusieurs fédérations. Les plus importantes sont :

Notes et références

  1. Environ 1800 personnes à la Gay Pride de Tours, 14 février 2014
  2. Le mariage pour tous fête ses noces de coton, 3 mai 2014
  3. 10ème Gay Pride de Tours : entre fête et combats, 3 juin 2015
  4. SIDACTION 2015 : mobilisons-nous pour faire avancer la recherche, 27 mars 2015
  5. 5,0 et 5,1 Don du sang : les homosexuels se mobilisent à Tours, 27 novembre 2014
  6. Commémoration : pourquoi écarter les homosexuels ?, 25 avril 2015
  7. A Tours, la première Gay Pride depuis la loi Taubira, 25 mai 2013
  8. Une 10ème Marche des Fiertés tambour battant (http://www.info-tours.fr/articles/vie-locale/2015/06/07/2291-photos-une-10eme-marche-des-fiertes-tambour-battant.html)

Liens externes

  • Centre LGBT de Touraine (http://www.lgpregioncentre.org)

Cet article « Centre LGBT de Touraine » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).