Encyclopédie Wikimonde

Centre d'étude et de prospective stratégique

Aller à : navigation, rechercher

Le Centre d’étude et de prospective stratégique (CEPS) est une organisation internationale non gouvernementale[1] créée en 1985 qui réunit 930 membres de 50 nationalités[2] sur de multiples secteurs : industrie, espace et aéronautique, défense & sécurité, énergie, gouvernance, technologies de l’information, environnement…

Historique

Le CEPS est un centre de réflexion pluridisciplinaire fondé en 1985[3].

Missions

Le CEPS a pour objectif de mettre en perspective les facteurs d'évolution technologique, économique et financiers du monde contemporain[3].

Activités

Le CEPS propose des échanges et un débat d’idées à travers différents clubs répartis entre la France, le Royaume-Uni, la Chine, la Belgique et le Maroc. En France, le CEPS dispose de clubs à Paris, Lyon et Toulouse.

Organisation

Le CEPS dispose d'une présence internationale. Il dispose de représentations à Abidjan, Alger, Berlin, Beyrouth, Bruxelles, La Haye, Libreville, Lisbonne, Londres, Paris, Rome et Washington D.C.

Le CEPS est reconnu officiellement par 5 organisations internationales : l’Union Européenne, l’OCDE, Le Conseil de l’Europe, l’UNESCO et l’OIF.[réf. nécessaire]

Le CEPS ne reçoit pas de subvention des pouvoirs et autorités publiques. Ses financements proviennent des cotisations des membres, des dons, des ventes de ses publications et des partenariats du monde économique et financier.

Notes et références

  1. « Qu’est-ce qu’on fait en Afrique? », sur L'Economiste, (consulté le 21 août 2020)
  2. « Entretien avec Loïc Tribot La Spière, directeur du CEPS (Centre d’étude et de prospective stratégique) », sur Opinion Internationale, (consulté le 21 août 2020)
  3. 3,0 et 3,1 Réseaux d'influence: Le guide du networking en France, Editions du Rocher, [lire en ligne] 

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).