Encyclopédie Wikimonde

Centre d'analyse économique d'Aix-Marseille

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Le Centre d'analyse économique d'Aix-Marseille (ou C.A.E) était un groupe de recherche de Faculté d'économie et de gestion de l'université d'Aix-Marseille. Le C.A.E était rattaché à l'École doctorale de sciences économiques et de gestion d'Aix Marseille (ED 372)[1]. En 2008 ses effectifs furent absorbés par le Centre d'enseignement et de recherche en gestion d'Aix-Marseille (CERGAM) de l'Institut d'administration des entreprises d'Aix-en-Provence.

Histoire

Le Centre d'analyse économique a été fondé en 1975 à la suite de la création de la Faculté d'économie appliquée en 1973 par les économistes Gérard Bramoullé et Jacques Garello.

En 1977, sous l'impulsion de Pascal Salin et Jacques Garello le C.A.E Aix par le biais de la Faculté d'économie appliquée met en place une université d'été de la nouvelle économie.

Lors de la fusion des universités et des deux UFR d'économie et gestion en 2012, les trois laboratoires de management de l'université d'Aix-Marseille III Paul Cézanne : le CAE de la FEA, le CEROG de l'IAE[2] le CESMAP de l'IMPGT[3] se sont regroupés pour créer un laboratoire de recherche en management, le CERGAM[4].

Le C.A.E est aujourd'hui intégré au CERGAM, qui est lui-même rattaché à trois UFR de l'université d'Aix-Marseille :

L'université d'Aix-Marseille via le CERGAM est, avec l'université Paris-Dauphine, l'un des principaux centre de production de thèses en gestion en France[réf. nécessaire].

Orientations de recherches

Tout comme la FEA Aix-en-Provence, le C.A.E s'est fait connaître comme par la Nouvelle économie. Ses économistes principaux Jacques Garello, Gérard Bramoullé et Jean-Pierre Centi sont des représentants de l'École autrichienne d'économie.

L'analyse économique du droit y est également fortement représentée, notamment avec les travaux de Pierre Garello[5]. Les premières thèses d'analyse économique du droit de France furent soutenues au CAE[6]. Le CAE fait partie du regroupement international de l'analyse économique du droit ((en) Centre for the Comparative Analysis of Law and Economics, Economics of Law, Economics of Institutions), qui rassemble notamment l'École polytechnique et l'université Panthéon-Assas comme institutions françaises. L'European Master in Law & Economics[7] a été créé par la suite de ces recherches avec d'autres universités partenaires[8].

La dynamique de travaux de l'équipe du C.A.E a permis d'accueillir des docteurs honoris causa prestigieux comme Ronald Coase (University of Chicago, Prix Nobel d'Économie), James M. Buchanan (University of Chicago, Prix Nobel d'Économie), Kenneth Arrow (Stanford University, Prix Nobel d'Économie), Gary Becker (University of Chicago, Prix Nobel d'Économie), Herbert Simon (Stanford University, Prix Nobel d'Économie), ou encore Israel Kirzner[9] (New York University), Leszek Balcerowicz (Vice-Premier ministre et Ministre des Finances), M. Václav Klaus (Président de la République tchèque), Stefan Voigt (Université de Hambourg, Directeur de l'Institute for Law and Economics), Michaël Stankovshy (Université Georges Washington), Yin Feng (Université de Shanghaï, bénéficiaire d'une bourse de l'Académie des sciences de Chine et d'une bourse Hermes du Ministère de la recherche français), ou encore Eduardo Raupp de Vargas (Université de Brasilia).

Notes et références

Cet article « Centre d'analyse économique d'Aix-Marseille » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).