Encyclopédie Wikimonde

Centre national d'information indépendante sur les déchets

Aller à : navigation, rechercher
Zero Waste France
anciennement Cniid
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
Forme juridique Association agréée pour la protection de l'environnement
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1997
Identité
Siège Paris
Structure Association loi 1901
Président Claude-Noële Pickmann
Secrétaire Didier Bergeret
Trésorier Ghislain Gardarin
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Employés 10
Slogan Vers une société zéro déchet, zéro gaspillage
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Zero Waste France, anciennement Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid) est une association loi de 1901 citoyenne, créée en 1997, qui milite pour la réduction des déchets. L'ONG agréée pour la protection de l'environnement, propose des solutions permettant la réduction des pollutions, ayant un impact tant sur la santé que l'environnement en agissant à trois niveaux :

  • Faire avancer la réglementation française et européenne en intervenant directement auprès des décideurs politiques.
  • Soutenir et accompagner les acteurs de terrain tels que les collectivités, les entrepreneurs, les associations de lutte locale et les citoyens.
  • Informer les citoyens et décrypter les enjeux du monde des déchets.

Campagnes

Faire avancer la réglementation

Soutenir et accompagner les acteurs de terrain

  • Les collectivités avec notamment le Programme "Territoires Zero Waste"[3]
  • Les associations de lutte locale : avec notamment le Programme "Accès au droit"[4]
  • Les entrepreneurs du zéro déchet : avec notamment la création du "Réseau Vrac"[5]
  • Les citoyens avec la publication de kits d'actions pour passer au zéro déchet

Informer les citoyens

  • Libre accès à une base documentaire[6] en ligne sur la thématique des déchets
  • Publication de l'ouvrage "Le Scénario Zero Waste"[7]
  • Publication d'articles[8]
  • Projections de films (Trashed[9], Polluting Paradise[10], Plastic Planet, etc.)

Actions récentes

  • Le Plan B'OM : le Plan B'OM[11] (Baisse des ordures ménagères) est une alternative citoyenne zéro déchet à la reconstruction de l'incinérateur d'Ivry-Paris XIII. Cette alternative concrète, durable et désirable propose 1 cap, 3 chantiers, 12 actions, et 200 millions d'euros pour éviter un projet à 2 milliards d'euros.

Historique

1997, création de l'association

Le “Centre national d'information indépendante sur les déchets” (Cniid) est créé en octobre 1997, à l'initiative d'associations locales ayant identifié le besoin crucial de porter, au niveau national, la parole des citoyens, collectifs et associations soucieux de la protection de l'environnement dans le domaine complexe et technique des déchets. Quelques années plus tard, l'association est agréée pour la protection de l'environnement. 

2014, Zero Waste France

S'inspirant d'actions qui ont fait leurs preuves en Europe, le Cniid lance à son tour la démarche Zero Waste en France, le 1er février 2014. Le 25 juin 2014, l'Assemblée générale extraordinaire du Cniid valide le changement de nom de l'association, qui devient donc officiellement “Zero Waste France”. Aujourd'hui ce sont déjà plus de 3000 citoyens et 300 organisations et élus qui nous soutiennent dans cette démarche.

Organisation

Gouvernance

Les 10 permanents de Zero Waste France s'investissent pour une meilleure gestion des déchets ménagers sous la direction de Flore Berlingen. Le conseil d'administration est présidé depuis 2005 par Claude-Noële Pickmann.

Financement

En 2014, l'association Zero Waste France est financée à plus des deux-tiers par des dons et cotisations de particuliers et d'associations[12].

Réseaux

L'association fait partie de plusieurs réseaux d'ONG :

  • Au niveau national : le Réseau Action Climat-France (RAC-F), le Bureau Européen de l'Environnement, ECOS (European Citizens Organisation for Standardisation), l'ORDIF
  • Au niveau européen : le réseau Zero Waste Europe[13]
  • Au niveau international : le réseau GAIA[14] (Global Alliance for Incinerator Alternatives).

Notes et références

  1. Blog déchets-climat
  2. Je veux mon bac bio
  3. Agir - Collectivités
  4. Accès au droit
  5. Le Réseau Vrac
  6. Base Documentaire
  7. Flore Berlingen, Le Scénario Zero Waste, Paris, Editions Rue de l'échiquier, , 12è p. (ISBN 9782917770672)
  8. Articles
  9. Trashed le film
  10. Polluting Paradise
  11. Flore Berlingen, Plan B'OM, Paris, , 56 p.
  12. Rapports annuels du Cniid
  13. Zero Waste Europe
  14. GAIA

Voir aussi

Liens externes

  • Site officiel
  • Le Scénario Zero Waste (livre)
  • La base documentaire en ligne de Zero Waste France (http://docu.zerowastefrance.org/) (base documentaire)
  • Des déchets à ménager (http://www.dailymotion.com/video/xfo5q_des-dechets-a-menager-cniid) (vidéo)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).