Encyclopédie Wikimonde

Centro Educativo Pavarotti

Aller à : navigation, rechercher
le centre
bâtiment principal
bâtiment annexe
une classe du CEP
lieu de culte maya situé dans le centre
peinture de Luciano Pavarotti dans le centre

Le centre éducatif Pavarotti (CEP) est situé au bord du lac Atitlan à San Lucas Tolimán, dans le département de Sololá, au Guatemala. Ce collège qui accueille des élèves entre 12 et 16 ans est une initiative de la fondation Rigoberta Menchú Tum, une institution connue pour ses différentes actions en faveur de la défense des droits de l’homme, particulièrement ceux des communautés indigènes. Par ailleurs, la fondation œuvre également à l’élaboration de programmes éducatifs, à la participation citoyenne, au développement des communautés rurales et au combat contre l’impunité.

Le projet éducatif de l’école se base sur le programme Utzilal Tijonike], qui signifie « enseigner à faire le bien », il propose aux jeunes de la région, en plus d’un programme secondaire bilingue, des formations techniques, en menuiserie, cuisine, artisanat et informatique. À ce jour il y a 150 élèves guatémaltèques inscrits à l’école et 10 professeurs qui y travaillent. La majorité des élèves sont issus d’un milieu rural et défavorisé. C’est la raison pour laquelle ils reçoivent une bourse d’études ou une aide financière permanente par les associations telles que « Club Quetzal », « les amis des enfants du monde ». Sans ces aides, ils ne pourraient pas aller à l’école et travailleraient très probablement aux champs avec leurs parents.

Un des objectifs du programme Utzilal Tijonikel est d’enseigner l’égalité des sexes et de lutter contre le machisme. La vision de l’école vise à inclure des cultures différentes tout en conservant sa propre identité issue de la culture Maya. Par ailleurs elle chercher à former de jeunes leaders, qui œuvrent pour la paix, pour les droits de l’homme et du citoyen et contre le racisme.

Histoire

En 1999, le chanteur d’opéra italien Luciano Pavarotti organisa un concert caritatif dont le but était de collecter de l’argent pour fonder une institution, laquelle permettrait aux enfants indigènes Maya du Guatemala d’avoir accès à un parcours scolaire.

Grâce à la collaboration étroite entre, Rigoberta Menchú Tum prix Nobel de la paix et défenseur des droits des peuples indigènes, et Luciano Pavarotti la construction d’une école a pu avoir lieu en 2000. Le fonctionnement du collège a débuté en 2003.

La fondation Luciano Pavarotti a délégué les locaux et l’administration de l’école à la fondation Rigoberta Menchú Tum, et a continué à la financer jusqu’en 2005. Après 2005 l’école est devenue autonome financièrement. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui elle offre plusieurs services dans le secteur du tourisme (petit restaurant, chambres à louer, parcours touristique et découverte des ateliers comme le tissage et la menuiserie)[1].[source insuffisante]

Programme scolaire

Les élèves assistent à descours entre autres l’espagnol, l’anglais, les mathématiques, les sciences, l’informatique, la danse, l’art, la menuiserie et le tissage. Ils suivent également un enseignement en langue indigène Kaqchikel pour préserver la langue traditionnelle de San Lucas.

Objectifs du Centro Educativo Pavarotti

  • Donner aux enfants une éducation de haut niveau académique
  • Promouvoir les valeurs et les droits de l'homme et l'interculturalisme  
  • Contribuer au développement durable des communautés rurales[2]

Possibilités de volontariat

La fondation Rigoberta Menchú Tum encourage le tourisme interculturel et solidaire, à travers un programme, qui donne la possibilité aux étudiants, aux institutions éducatives et aux personnes privées d’interagir avec le peuple Maya et d’apprendre de cette culture indigène. Les bénévoles qui viennent régulièrement au centre apportent un soutien aux professeurs par le biais de cours particuliers en anglais et en mathématiques ou encore en mettant en place des projets sur un fond éducatif, comme un atelier du premiers secours par exemple. Par cet échange interculturel et solidaire et cette immersion dans le mode de vie de jeunes mayas, les bénévoles s’enrichissent de cette expérience en apprenant la cosmogonie et la culture maya, le fonctionnement du calendrier maya, la langue Kaqchikel, les rituels et l’histoire du peuple guatémaltèque.

Un des objectifs aujourd’hui de l’école est de développer le potentiel touristique afin d’améliorer l’aide au fonctionnement de l’école et de contribuer par ce biais au développement de communautés.

Références

  1. (es) Guía pedagógica para la ejecución del programa de educación bilingüe intercultural en el Centro Educativo Pavarotti, San Lucas Tolimán, Guatemala, Guatemala,  
  2. (en) « http://frmt.org/en/misionyvision.html », sur frmt.org (consulté le 17 novembre 2018)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).