Encyclopédie Wikimonde

Cenvint

Aller à : navigation, rechercher

Cenvint (qui signait lapidairement 120), de son vrai nom Vincent Hermant, est un dessinateur français de bande dessinée né en 1960 et mort le , à Lambres Pas-de-Calais.

Biographie

Après une enfance à Lambres dans le Pas-de-Calais, Cenvint, alors âgé de 15 ans, débute en 1975 comme dessinateur dans un mensuel lillois typique de l'après-Mai 68 : Le Clampin libéré, où il est surnommé "le gamin"[1]. Il y côtoie Jean-Luc Porquet, Philippe Robinet, Gérard Baillet, Jean-Pascal Grevet, Phil Casoar, Bernard Josse, Albert Delehaye, Ginette de Matha, Pierre Dubois, Stéphane Callens et bien d'autres. Il collabore également à La Gayette, journal de contre-information du Pas-de-Calais. En décembre 1987, Cenvint illustrera entièrement un numéro spécial commémorant les dix ans de la fin du Clampin[2].
Puis il collabora sporadiquement aux journaux suivants : Antirouille, Actuel, Zoulou, Télérama, Rock & Folk, Fluide glacial et Libération, dans lequel il avait notamment illustré l'article sur la sortie de l'album : Passé le Rio Grande, d'Alain Bashung.
Outre ces collaborations, Cenvint participa à nombre de fanzines de son ami l'humoriste et critique André Igual (alias Igwal, Ange Raduli, Pons de Vailhauques, etc).

On considère que son dessin, comique jusqu'au grotesque, fut influencé par les dessinateurs Calvo, Dubout, Basil Wolverton (en) et Crumb[3].

Suicide

Après une longue période d'errance dans des squats où l'hébergeaient quelques amis, et où il dessinait des personnages de plus en plus déformés et morbides, il mit fin à ses jours le 29 septembre 2006, à 46 ans, par pendaison, dans un bois près de sa maison d'enfance de Lambres.
Son incinération a eu lieu, dans cette même ville, un mois plus tard, le 27 octobre.

Notes et références

Liens externes

Cet article « Cenvint » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).