Encyclopédie Wikimonde

Château La Grâce Dieu des Prieurs

Aller à : navigation, rechercher

Château La Grâce Dieu des PrieursLa page Modèle:Infobox/Pictogramme/chateau.css n’a pas de contenu.
Type Domaine viticole
Début construction XVIIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 574 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Aquitaine
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Commune Saint-Émilion

Géolocalisation sur la carte : Gironde

(Voir situation sur carte : Gironde)
Château La Grâce Dieu des Prieurs

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château La Grâce Dieu des Prieurs

Le château La Grâce Dieu des Prieurs est un domaine viticole français qui fait partie de l’appellation saint-émilion grand cru Bordeaux. Depuis 2014 il produit le vin sous la marque Art Russe. Laurent Prosperi est le directeur du domaine.

Historique du Château La Grâce Dieu des Prieurs

Le château La Grâce Dieu des Prieurs est mentionné pour la première fois dans les actes officiels de Classements des vins de Saint-Émilion [1] en 1885. Le domaine s’est agrandi ensuite pour englober le Château Fortin situé à quelques kilomètres de distance. Andreï Filatov, entrepreneur en est devenu propriétaire en 2013[2].

Région

Le vignoble du château La Grâce Dieu Des Prieurs se trouve dans une zone viticole prestigieuse, entouré par des vignobles Grand Cru, dans un lieu-dit entre Saint-Émilion, France[3]. et Pomerol. Saint-Émilion, inclus dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, est situé sur la rive droite de la Dordogne. C’est une des plus vieilles régions viticoles dans le monde. Le climat est continental avec des influences maritimes, caractérisé par de grandes variations de températures journalières. Les sols sont formés de sables et de limons sur un horizon d’argile, à haut calcaire par endroits.

Le domaine se trouve au cœur même de Saint-Émilion, entouré par les châteaux Laroze, Chauvin, Figeac, La Dominique et Cheval Blanc. Les vignobles sont repartis en plusieurs parcelles qui couvrent une surface totale de 9 hectares. L'encépagement est constitué à 90 % de merlot et 10 % de cabernet franc. Au total, 60 000 pieds de vigne au moins permettent la production de 35 000 bouteilles en appellation Saint-Émilion Grand Cru.

Un hectare de cépage chardonnay a été planté pour la première fois en 2016.

Architecture du Château

La reconstruction[4] a été achevée en 2016 [5]. Jean Nouvel, architecte français et prix Pritzker, était chargé du projet. Il a réussi à préserver le caractère historique du domaine, en y apportant de la modernité et de la technologie. Jean Nouvel a placé le travail de la vigne au cœur de l’espace architectural. Les bâtiments sont positionnés pour recréer une cour de ferme entourée de vignes. Tout en gardant son aspect fonctionnel, chaque édifice (Maison Bordelaise, Cuvier, Chais, Belvédère et Fortin) est un objet d’art à part entière. Les bâtiments du domaine sont entourés de vignes et reliés par une galerie souterraine.

Vin

Depuis 2014 le domaine de La Grâce Dieu des Prieurs produit un seul vin sous la marque Art Russe[6]. Chaque année douze œuvres de peintres russes de la collection de la Fondation Art Russe sont sélectionnées pour magnifier les bouteilles. Une bouteille particulière d’une forme spéciale est utilisée rien que pour ce vin : plus courte et plus large elle met en valeur les peintures russes.

  • Millésime 2014. Le premier millésime du château renouvelé[7]. Les étiquettes sont ornées par les toiles des peintres russes du XIXe et du XXe siècles, issues de la collection de la fondation Art Russe, notamment, celles de Viktor Vasnetsov, Ilia Répine, Philippe Maliavine, Valentin Sérov, Mikhaïl Vroubel, Nikolaï Féchine, Fiodor Réchetnikov,[Nicolas Roerich, Vladimir Sérov.
  • Art Russe Grand Cru[8]. La collection des vins Art Russe[9] Grand Cru est apparue grâce au projet commun du Château La Grâce Dieu des Prieurs et de la fondation Art Russe. La fondation qui possède une des plus grandes collections privées de la peinture russe de la fin du XIXe début du XXe siècle a donné au Château le droit de faire usage de son nom et des toiles de sa collection pour orner les étiquettes des vins.[10]

Notes et références

  1. [1] // chateaux-tradition.com : Bordeaux - Saint-Émilion
  2. [2] // terredevins.com: [Saint-Émilion] Art Russe : l’ambitieuse renaissance d’un Grand Cru de poche
  3. [3] // wine-searcher.com : Saint-Emilion Grand Cru Wine
  4. [4] // sudouest.fr: Architecture gran d cru dans les chais
  5. http://www.samuelnageotte.fr/Projets // samuelnageotte.fr
  6. Saint-Émilion Art Russe: l’ambitieuse renaissance d’un Grand Cru de poche, Terre de Vins, 25 septembre 2017
  7. [5] // iDealwine S.A 2000 - 2017
  8. [6] // journaldesfemmes.com: Art Russe : un Saint-Emilion Grand Cru sous influence
  9. http://www.artrusse.uk/blog/post/news/forbes-russia-low-marks-again-saint-emilion-russian-billionaires-new-wine#sthash.r1Z0Q0tI.dpbs] // artrusse.uk: Forbes Russia: Low Marks Again from Saint-Émilion: Russian billionaire’s new wine
  10. Simple Wine News: THE ART OF WINE LABE// artrusse.uk, 01 Feb 18
  • Vasiliï Raskov, « Toile, Huile, Grand Cru », SimpleWineNews, septembre 2017

Articles connexes

Liens externes


Cet article « Château La Grâce Dieu des Prieurs » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).