Encyclopédie Wikimonde

Chahla (chanteuse)

Aller à : navigation, rechercher
Chahla
Nom de naissance Chahla O[réf. nécessaire]
Naissance 5 décembre 1986[réf. nécessaire]
Saint-Julien-en-Genevois
Activité principale Chanteuse
Années actives 2001 présent (comme chanteuse)
Site officiel « http://www.chahla.com »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Chahla, de son vrai nom Chahla O[réf. nécessaire], est une chanteuse française d’origine tunisienne de chanson française aux influences pop, orientales, électro.

Elle est née en France, de parents tunisiens. Elle est la septième d’une famille de huit enfants. Elle passe les trois premières années de sa vie en Tunisie, avant de revenir en France. Elle vit à Lyon.

Ses débuts

En 1998, alors qu’elle s’engage de plus en plus totalement dans la voie de la musique, elle est repérée à Lyon lors de l'audition de la comédie musicale Salammbô de Pascal Revial. Elle incarne le rôle-titre notamment lors de deux représentations très remarquées à Lyon, à la Bourse du Travail et au Radiant, toutes deux saluées par une ovation debout.

En 2001, Chahla intègre le cie Rock Line Opéra et tourne dans les salles lyonnaises pendant près de deux ans.

Parcours musical

Chahla démarre en 2003 son projet solo, Son premier single, Tout le monde, connaît un succès dans la région lyonnaise. C’est là qu’elle fait ses premières radios : NRJ Lyon, Radio Scoop, Sun FM, Radio Salam (le titre est également diffusé sur d’autres radios dans d’autres régions de France).

S’ensuit la création de son premier album Electrophonk, avec lequel Chahla écume les salles de Lyon et sa région.

Fin 2006, Chahla commence un nouveau processus de création dans un esprit de « poésie citoyenne », donnant lieu à des chansons où l’énergie est toujours présente, mais faisant une place encore plus importante aux textes, qui sont très engagés.

Notamment Lettre à Marianne, où elle explique, en tant que Française d’origine étrangère, la relation si unique qui la lie à son pays, la France ; ou encore Gavroche, pamphlet sautillant sur la manière dont ont été stigmatisés les jeunes de banlieues au moment des émeutes, ou encore Une erreur, où elle parle de la condition des femmes.

Dans le même temps, elle est repérée en 2007 par Mercury / Universal, qui lui propose un contrat de licence quelques heures à peine après l’avoir reçue en rendez-vous.[réf. nécessaire] Le contrat est signé et Chahla pense qu’une étape difficile vient d’être franchie.

Or, elle se rend compte qu’il plus difficile que prévu de faire entendre ses idées et son identité. Le label la pousse dans une voie R'n'B trop formatée qui ne lui convient pas. Après plusieurs mois de négociations ardues, elle réussit à récupérer son contrat et, le plus important, sa liberté.[réf. nécessaire]

Actuellement[Quand ?], Chahla s’est lancée à la conquête d’un nouveau contrat, afin de mener son projet Chanson aux influences pop/world/electro et citoyen à bien.

Discographie

  • 2000 : Salammbô (album 22 titres)
  • 2001 : Va pas croire (single)
  • 2002 : Êtres libres (single)
  • 2003 : Tout le monde (single)
  • 2005 : Electrophonk (album)
  • 2007 : Chahla (album Lettre à Marianne)
  • 2013 : Chahla (album Ma France)

Notes et références


Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).