Encyclopédie Wikimonde

Champagne Deville

Aller à : navigation, rechercher

Champagne Jean-Paul Deville
logo de Champagne Deville
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Champagne Deville|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1968
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Remplace Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Remplacé par Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Forme juridique SARL
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Verzy
Drapeau de France France
Direction Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Produits Champagnes
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web https://www.champagnedeville.fr/fr/
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 655 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Le domaine Jean-Paul Deville est une Maison de champagne fondée en 1968 à Verzy[1], sur la Montagne de Reims. Le domaine se compose de 16 hectares de vignes, répartis à travers toute la Champagne-Ardenne, principalement dans la Marne et dans l'Aube. La majorité du vignoble se trouvant sur la Montagne de Reims, le cépage dominant et le plus utilisé par la Maison dans l'élaboration de ses champagnes est le pinot noir. L'encépagement du vignoble est le suivant : 76 % plantés en pinot noir soit 17 hectares, 13 % en chardonnay soit 3 hectares, 11 % en meunier soit 2,5 hectares, 6 ares d'arbanne et 6 ares de petit-meslier. La Maison produit chaque année 70 000 bouteilles[1] et vend la majeure partie de sa production à l'export, notamment en Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne ainsi qu'au Japon, en Bulgarie et en Australie[1].

Histoire

Vignerons depuis plus de cinq générations, les Deville vendent leur raisins mais ne produisent pas de champagne[2]. C'est en 1966, alors qu'il a 23 ans, que Jean-Paul Deville décide de créer une marque sous son propre nom[2]. Il réalise sont premier assemblage qu'il vinifie et place dans ses caves. Les premières bouteilles seront vendues quelques années plus tard, en 1968, sous le nom Jean-Paul Deville. Si dans un premier temps il fait appel à la coopérative d'Oger pour presser ses raisins et mettre en bouteilles son champagne, il va très vite acquérir un pressoir et aménager ses caves afin de maîtriser tout le processus d'élaboration de ses vins.

En 1986, Jean-Paul Deville décide de créer une cuvée de champagne rosé. C'est, à l'époque, un des premier "petits vignerons" à se lancer dans l'élaboration d'un tel champagne, selon la méthode traditionnelle de l'assemblage.

En 1991, il déplace son pressoir à l'entrée du village sur un terrain plus spacieux dans le but de l'agrandir et de construire des caves bien plus grandes afin de développer sa production[2].

Quelques années plus tard, en 1996, il tente un pari osé : proposer un champagne Blanc de Blancs élaboré à partir de chardonnays provenant d'un terroir réputé pour ses raisins noirs : la Montagne de Reims. Avec des chardonnays qui "pinotent" et un vieillissement long, ce Blanc de Blancs vient se positionner parfaitement au sein de la gamme des champagnes Deville.

Depuis la création du pressoir Deville, outre le pressurage de ses propres raisins, la Maison met à disposition sa structure dans le cadre de prestations de pressurage pour une soixantaine de livreurs et une douzaine de grandes Maisons telles que la Maison Pommery, Moët et Chandon, Krug, Ayala, Bollinger et bien d'autres[2].

En 2011, sa fille, Marie-Alice Deville le rejoint sur le domaine et gère depuis à ses côtés l'exploitation. Titulaire d'un Diplôme National d’OEnologue depuis 2015, elle oeuvre à l'élaboration des cuvées ainsi qu'au développement des marchés internationaux[2].

Pour la première fois en 2018, à l'occasion des 50 ans de la Maison, Marie-Alice Deville décide de réaliser une cuvée à partir de cinq cépages de Champagne dont deux cépages oubliés : l'arbanne et le petit-meslier. Cette cuvée, portant le nom de Quinte-Essences, sort à 5000 exemplaires seulement et vient compléter la gamme de la Maison par son caractère prestigieux[2].

Les champagnes Deville

L'élaboration

Le travail de la vigne

De la vigne à la bouteille, la Maison Deville maîtrise toutes les étapes de l'élaboration de ses champagnes.

Tout débute à l'entrée de l'hiver lorsque la vigne, après les efforts fournis pendant l'été, bénéficie d'un repos végétatif bien mérité. La taille débute alors et durera jusque fin mars. Cette étape est cruciale car elle permet d'alléger la vigne en retirant, à l'aide d'un sécateur, les sarments (branches) excédentaires afin que la sève, au printemps, ne vienne nourrir que les sarments "utiles". Ceci permet de garantir tant la qualité que la quantité des raisins qui seront vendangés quelques mois plus tard.

Une fois la taille terminée, les ouvriers procèdent au liage. Ils attachent, à l'aide de fils à lier, les sarments afin de maîtriser la repousse de la vigne et ainsi optimiser cette dernière.

Au printemps, la vigne reprend vie, c'est ce que l'on appelle le débourrement. C'est à partir de ce moment que débutent les "travaux en vert" :

  • Premièrement, a lieu l'ébourgeonnage : il s'agit de retirer les bourgeons qui ne porteront pas de fruit afin d'éviter que la vigne ne s'épuise en les nourrissant.
  • Le relevage permet ensuite de structurer la vigne et d'en organiser l'architecture en relevant les rameaux.
  • Vient ensuite le palissage, étape par laquelle les rameaux sont étalés afin de maximiser l'ensoleillement des ceps, d'augmenter l'aération et de limiter les risques de pourriture.
  • Pour finir, le rognage permet, grâce à une répétition de l'action tout au long de l'été, de limiter la vigueur de la vigne afin d'assurer un rendement qualitatif au moment de la récolte.

Une fois l'été passé et dès l'arrivée de l'automne, c'est le temps de la vendange. Cette dernière est conduite, en Champagne, exclusivement à la main afin de respecter l'intégrité des raisins et de garantir la plus grande qualité.

Le travail du vin

La Maison Deville élabore sur son domaine l'intégralité du champagne produit, grâce à un bâtiment de production comprenant deux pressoirs pneumatiques à membrane de 8000 kg chacun, une cuverie de 240 m² contenant 27 cuves en inox allant de 25 à 150 hl et 650 m² de caves. Le type de pressoir utilisé, dit "à faible pression", exerce une pression plus douce tout en ayant un cycle moins long. Ceci permet de gagner en qualité et de réduire au maximum le risque d'oxydation ou de passage de couleur.

Les étapes de vinification ensuite réalisées par la Maison sont les suivantes :

  1. Lors des vendanges, le raisin est livré puis pesé.
  2. Les pressoirs sont ensuite chargés et le pressurage commence. Après une première étape d'auto-pressurage (premier jus obtenu par l'écrasement des raisins du simple fait de leur poids), trois presses sont réalisées : la membrane est gonflée et dégonflée trois fois consécutives. Les deux premières presses donnent un jus (appelé moût) que l'on appelle la cuvée. C'est ce moût qui permettra d'élaborer les champagnes les plus prestigieux. La troisième presse donne un moût que l'on appelle la taille. Ce dernier est également utilisé pour l'élaboration des champagnes mais ne sera pas incluse dans l'élaboration des cuvées les plus prestigieuses (millésimes).
  3. Le moût ainsi obtenu est ensuite transféré jusqu'aux cuves. Il restera dans ces dernières un mois complet avant de commencer la vinification : c'est le débourbage. Les dépôts contenus dans le moût tombent au fond de la cuve et l'on peut dès lors les extraire pour ne garder que le jus.
  4. Une fois cette étape réalisée, la fermentation alcoolique est lancée. Elle dure 10 jours et consiste en l'ajout de levures et de sucres au moût afin de déclencher une réaction qui produira de l'alcool et du CO². Lors de cette étape les cuves restent ouvertes sur le dessus ce qui permet l'échappement du CO² produit et donc l'obtention d'un vin que l'on appelle vin tranquille ou vin clair. Il s'agit d'un vin ne possédant aucun signe d'effervescence. Les vins clairs sont conservés entre 6 et 8 mois par la Maison avant d'être mis en bouteille.
  5. Au terme de cette période de repos pour le vin, vient le moment de l'assemblage, étape cruciale qui requiert l'expertise de l’œnologue pour créer des vins s'inscrivant toujours dans l'esprit de la Maison. Le pourcentage de chaque cépage pour chaque cuvée en fonction du résultat souhaité (puissance et arômes) est défini et les vins clairs assemblés en fonction de ce choix.
  6. L'assemblage connait ensuite un second ajout de sucres et de levures puis est mis en bouteilles. Ces dernières sont fermées par des capsules métalliques puis placées en caves en position horizontale pour plusieurs mois. L'ajout de sucres et de levures provoque une deuxième fermentation qui a lieu cette fois dans la bouteille. Cette dernière étant fermée hermétiquement, l'échappement du CO² est empêché ce qui provoque le phénomène de la prise de mousse. Le vin obtenu est donc désormais un vin effervescent.
  7. Une fois la fermentation terminée les levures meurent et tombent au fond de la bouteille pour former le dépôt. Ce dernier va rester pendant plusieurs années en contact avec le vin pendant la période de vieillissement. C'est à ce moment que le vin effervescent va devenir champagne et développer sa palette aromatique.
  8. A la fin de la période de vieillissement, les bouteilles sont remuées afin de faciliter leur dégorgement. Le dépôt, contenu dans le col de la bouteille, est ainsi expulsé. Après l'ajout d'une liqueur dite de dosage venant compenser les quelques millilitres perdus pendant le dégorgement, les bouteilles sont bouchées à l'aide des fameux bouchons de liège puis placées en caves quelques mois pour un temps de repos avant d'être habillées et prêtes à la vente.

Les cuvées

La gamme des champagnes Jean-Paul Deville se compose de huit cuvées, caractérisées par leur long vieillissement au sein des caves de la Maison :

  • Carte d'Or (Brut) : Composée à 75% de pinot noir et 25% de chardonnay, cette cuvée, vieillie 5 ans, est une entrée en matière dans le style Deville.
  • Agápe (Brut) : Cuvée emblématique de la maison Deville, Agápe est composée à 80% de pinot noir et à 20% de chardonnay. Son long vieillissement de 6 ans minimum en caves lui apporte son caractère, typique de la Maison Deville.
  • Revelatio (Extra-Brut) : Cuvée faiblement dosée et s'inscrivant dans la catégorie des "Extra-Bruts", Revelatio est composée à 75% de pinot noir et 25% de chardonnay et bénéficie d'un vieillissement de 6 ans.
  • Opalis Blanc de Blancs (Brut) : Exclusivement élaboré à partir de chardonnays provenant de la Montagne de Reims, ce Blanc de Blancs dévoile un caractère propre à son terroir et à la Maison Deville.
  • Sappheiros Rosé (Brut) : Rosé d'assemblage, la cuvée Sappheiros est composée à 75% de pinot noir et 25% de chardonnay. 7% de vin rouge élaboré à partir de pinot noir viennent apporter un côté tannique ainsi qu'une couleur légèrement rosée. Vieillie 3 ans en cave, elle se veut volontairement la plus jeune cuvée de la gamme, un choix de la Maison pour privilégier la légèreté.
  • Saecularis (Sec) : Réalisée à partir d'un assemblage de 75% de pinot noir et 25% de chardonnay, son haut dosage en sucre fait de Saecularis un champagne sec.
  • Quinte-Essences : Élaborée à l'occasion des 50 ans de la Maison Deville, Quinte-Essences est la cuvée prestige de la gamme des champagnes Deville[1]. Assemblage de cinq cépages de Champagne dont deux cépages rares, elle porte la signature de la Maison tout en ne ressemblant à aucune autre cuvée de la gamme[1]. Déclinée en brut nature et en extra-brut, les différents dosages apportent un style droit et pure à la version nature et un côté plus soyeux à la version extra-brut.
  • Carte Noire (Brut) : Cuvée majoritairement exportée, Carte Noire est composée à 70% de pinot noir, 25% de chardonnay et 5% de meunier.
Cuvée Type Dosage (sucre par litre) Assemblage Vieillissement
Carte d'Or Brut 8g/L 75% pinot noir, 25% chardonnay 5 ans
Agápe Brut 8g/L 80% pinot noir, 20% chardonnay 6 ans
Revelatio Extra-Brut 2g/L 75% pinot noir, 25% chardonnay 6 ans
Opalis Blanc de Blancs Brut 8g/L 100% chardonnay 4 ans
Sappheiros Rosé Brut 8g/L 75% pinot noir, 25% chardonnay, 7% de vin rouge (pinot noir) 3 ans
Saecularis Sec 20g/L 75% pinot noir, 25% chardonnay 5 ans
Quinte-Essences Nature 0g/L Pinot noir, chardonnay, meunier, petit-meslier, arbanne 5 ans
Quinte-Essences Exta-Brut 5g/L Pinot noir, chardonnay, meunier, petit-meslier, arbanne 5 ans
Carte Noire Brut 8g/L 70% pinot noir, 25% chardonnay, 5% meunier 4 ans

Evénements et partenariats

Les Bulles Musicales

En 2018, Champagne Jean-Paul Deville organise pour la première fois le festival des Bulles Musicales #1. Ce festival accueille dès sa première édition plus de 450 personnes et des artistes régionaux tels que SoliDam, Deinos MC ou encore l'ensemble vocal La Tangente. Une porte ouverte pour la Maison mais surtout l'occasion d'un beau tremplin pour les groupes locaux et d'une belle vitrine pour les acteurs du territoire. A cette occasion, le photographe Emmanuel Goulet expose ses photographies et plusieurs producteurs des alentours viennent présenter leurs produits[3],[2].

En 2019, la deuxième édition du festival, Les Bulles Musicales #2, a lieu, toujours sur le pressoir Deville et accueille cette fois plus de 650 personnes avec la venue d'un artiste national, Antoine Elie, et de plusieurs artistes régionaux comme le groupe Dionae, Oscar Lezar ou encore le jeune musicien Rémi Biégnon.

Un partenariat étonnant

En 2018, la Maison lance un partenariat avec Pastificio Dei Campi, un producteur italien de pâtes premium. L'idée : créer un accord met et vin autour d'un plat gastronomique à base de pâtes et d'une cuvée de la Maison Deville. Se partenariat donnera place à un coffret contenant entre autres une recette élaborée par le chef du restaurant Pastificio Dei Campi.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Guillaume Perrin, « Ça bulle en musique à Verzy », sur la-marne-viticole.com, (consulté le 1er mars 2020)
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5 et 2,6 Joëlle W. Boisson, « 50 ans : Champagne Deville connaît la musique », sur Terre de Vins, (consulté le 1er mars 2020).
  3. « Les Bulles musicales dans une maison de champagne à Verzy », sur L'Union, (consulté le 1er mars 2020).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).