Encyclopédie Wikimonde

Chanel Koehl

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Chanel Koehl est un photographe français né dans les années 1970 dans le Jura.

Biographie

De l’enfance à l’âge adulte

Chanel Koehl est né dans le Jura, d'un père moitié français et allemand et d'une mère italienne et espagnole. Il fera un détour par Paris avant de s’installer en Indre-et-Loire, dans la petite ville de Chinon.

Études et vies passées

Avant de devenir photographe, il eu de nombreuses autres activités : après des études d’arts graphiques, il servit 7 ans au sein de la Légion étrangère, vivant ainsi quelques années en Amérique du Sud et en Afrique. À son retour en France, il travailla en tant que décorateur d'intérieur avant de devenir directeur commercial d’une société.

Le photographe

Un regard et une méthode uniques

Il voit son travail comme de l’artisanat, du bel ouvrage, et met un point d'honneur à réaliser entièrement son image à la prise de vue. Photographe moderne, il développe ou post-traite ses clichés de façon numérique. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir une chambre noire, seul un ordinateur suffit. Pour réaliser une photo, il faut certes une maîtrise technique mais également une maîtrise de son regard. Grâce à cela, il se retrouve aux côtés d'artistes tels Manchu ou Michel Borderie en intégrant la galerie Bureau 21. L'émission de France télévisions Vues sur Loire lui consacre une interview dans l'un de ses reportages[1]

Voyages et rencontres immortalisés

C’est muni de ses appareils qu’il voyage afin d’immortaliser les multiples paysages s’offrant à lui, les villes ou encore les habitants. Du Maroc à l’Irlande en passant par Venise ou tout simplement en restant dans sa terre natale, il fige la nature ainsi que les êtres qui la peuplent.

Travaux réalisés

En Touraine

Il s’est mis au service de villes et de personnages typiques de sa région afin de capter leurs travaux (vignerons, chefs-cuisiniers, trufficulteurs…) Ainsi, Chinon l’éternelle offre une nouvelle vision de la cité médiévale et Regards laisse une empreinte des pensionnaires du zoo de Beauval.

Le Conseil général d'Indre-et-Loire fit appel à lui pour photographier la forteresse royale de Chinon et celle de Loches.

En France et à l’étranger

Son travail étant connu en France, une ville des Vosges a décidé de faire appel au photographe afin de la promouvoir. Épinal l’imaginaire dévoile donc l’histoire de la cité de l’image et de ses alentours. Chanel Koehl se trouve en outre exposé et vendu à travers le monde comme le prouve la vente aux enchères ayant eu lieu à Hong Kong en 2014[2].

Expositions

  • Regards sur Richelieu (Du 20 avril au 27 juin 2016) à Richelieu (37)
  • Épinal, l’imaginaire (Du 2 mai au 4 juin 2016) à la galerie de l’hôtel de ville d’Épinal (88)
  • Épinal, l’imaginaire (Du 26 au 29 mai 2016) dans le cadre des Imaginales, Épinal (88)[3]
  • Vernacular India et photographies de Chanel Koehl (De juin à septembre 2016) dans le chai de Pierre et Bertrand Couly à Chinon (37)[4]

Prix et distinctions

  • 2013 : Gold winner for the travel photography competition by HitchHikersHandbook[5]
  • 2014 : Vente aux enchères à Hong Kong at Aberdeen Marina Club

Ouvrages

  • Regards, Joe Éditions (2014)
  • Pattes et Mandibules, Joe Éditions (2015)
  • Breizh au cœur, Joe Éditions (2015)
  • Vignes et vins, Joe Éditions (2015)
  • Koniecko la cuisine à l'état pur, Joe Éditions (2015)
  • Chinon l’éternelle, Ed. Anovi (2016)
  • Épinal, l'imaginaire, Ed. Brumaire (2016)
  • Tours, des chemins et des hommes, Ed. Alan sutton (2016)

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).