Encyclopédie Wikimonde

Chapelle de la Bauche Malo

Aller à : navigation, rechercher

Chapelle de la Bauche Malo
Image illustrative de l’article Chapelle de la Bauche Malo
Présentation
Culte Catholique romain
Rattachement Diocèse de Nantes
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Ville Vertou
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Chapelle de la Bauche Malo
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Chapelle de la Bauche Malo
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chapelle de la Bauche Malo

La chapelle de la Bauche Malo est située sur la commune de Vertou en Loire-Atlantique.

Histoire

Elle est, avec le portail adjacent, le seul vestige d'une ancienne seigneurie fondée vers 1552 par Georges Levesque.

C'est en 1774 que le Sieur Le Loup de la Motte-Glain créa cette chapelle privée. Le domaine fut ensuite la propriété de la famille Berthaud du Marais et plus récemment à la famille Priou.

La légende raconte que c'est à cet endroit que se concentraient les troupes du général Charette .

C'est à partir de la nuit du 17 septembre 1793 que 223 maisons furent incendiées par les Bleus (les Républicains) à Vertou[1].

La Sèvre nantaise traverse en son milieu la commune de Vertou, et la Chaussée des moines constituait un point de passage idéal d'une rive à l'autre pour les troupes

Les républicains étaient massés à l’ouest dans les villages des Naudières, des Sorinières, de la Roullière. À l'est se trouvaient les vendéens aux lieux et villages de la Plée, la Louée, les Cléons. À leur tête le militaire Lyrot de La Patouillére, Grand chef vendéen du Loroux, qui avait été le premier maire de Saint Sébastien sur Loire.

Porche de la bauche Malo

Aujourd'hui ce rare vestige du passé glorieux tombe en ruine au grand dam des associations locales dont l'ASSPV[2]- Association sociale et solidaire pour le patrimoine vertavien, qui œuvre pour le patrimoine culturel et social de Vertou.

Pourtant en mai 2016 un espoir s'est levé avec le lancement de la concertation citoyenne, organisée par le maire de Vertou Rodolphe Amailland[3],[4].

Notes et références

  1. « Vertou sur le front des Guerres de Vendée - Vendéens & Chouans », sur www.vendeensetchouans.com, (consulté le 23 juin 2016)
  2. « Accueil - Association sociale et solidaire pour le patrimoine vertavien », sur asspv.jimdo.com (consulté le 23 juin 2016)
  3. « Vos élus : Conseil municipal, Département... - Vertou - Site officiel de la commune », sur www.vertou.fr (consulté le 23 juin 2016)
  4. « Plaque commémorative apposée par Rodolphe Amailland », sur images.google.fr (consulté le 23 juin 2016)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).