Encyclopédie Wikimonde

Charles-Louis de Provençal de Fonchâteau

Aller à : navigation, rechercher

Charles-Louis de Provençal de Fonchâteau
Surnom le lieutenant de Fonchâteau
Naissance
Paris
Décès (à 80 ans)
Paris
Origine France
Arme
Blason famille fr de Provençal-de-Fonchâteau.svg
Grade Lieutenant
Années de service 1810-1815
Commandement la Bellone (navire)
Conflits Bataille de Grand Port
Combat de Naples
Distinctions Ordre royal et militaire de Saint-Louis
Autres fonctions marquis de Fonchâteau
comte de Gargailles
comte de Provençal de Fonchâteau
Pair de France
Famille Maison de Provençal

Charles-Louis Victor de Provençal de Fonchâteau, marquis de Fonchâteau, comte de Gargailles, comte de Provençal de Fonchâteau et Pair de France est un noble et un militaire français du XIXe né le à Paris et mort le .

Biographie

Fils de Conrad de Provençal de Fonchâteau et d’Adélaïde d’Aumont [1], il nait peu avant la tourmente révolutionnaire et est élevé à Paris de 1790 à 1791. Il est élevé par un père royaliste et dans un milieu hostile aux idées de la révolution avec un grand-père ultra. En 1801, son père décède et Charles-Louis est alors orphelin de père et de mère à 11 ans. Son père lui lègue la somme colossale de 600 000 francs et le confie jusqu'à sa majorité à son oncle Louis d’Aumont et à sa tante par alliance Pauline de Chauvigny de Blot. Il sera alors élevé avec son cousin Adolphe d’Aumont, dernier duc d’Aumont et de Villequier[réf. nécessaire].

Le 2 juin 1809, il épouse à Paris Henriette de Sarret de Gaujac, fille Joseph de Sarret, comte de Gaujac et de Marie-Angélique de Bourbon Busset. Il aura un fils[réf. nécessaire]:

  • Léon Arthur Charles de Provençal de Fonchâteau (1810-1855), marquis de Fonchâteau, comte de Gargailles, il épouse (1829) Marie de Chieusses de Combaud-Roquebrune, fille de Marie Fortuné Rogatien de Chieusses de Combaud-Roquebune et de Catherine Hortense de Castillon, marquise de Beynes.

Carrière politique et militaire

La Marine

GrandPort2.jpg

En , il s’engage à l’âge de 19 ans dans la marine française et impériale, il participe à la bataille du Grand-Port sous les ordre de Guy-Victor Duperré sur la Bellone, c’est à cette occasion qu’il se fait remarquer par l’amiral français, par la suite il obtient le grade de lieutenant de marine. La défaite de la Bataille de Naples en 1815 marque la fin de sa carrière militaire dans la marine qui à défaut d’être longue fut brillante. Par la suite, il fut nommé en 1818, par le marquis de Gouvion-Saint-Cyr, Inspecteur du premier arrondissement d'infanterie sous les ordres du comte Claparède mais ne restera en poste que quelques mois. Il abandonne en effet les armes pour siéger a la chambre des pairs (1824).

La Chambre des Pairs

Si les pairs à vie sont souvent de moindre importance à côté des pairs héréditaires, Charles-Louis de Provençal de Fonchâteau, fait comte de Provençal de Fonchâteau et Pair de France à titre viager jouit d’une hérédité qui impose le respect aux autres Pairs de la chambre. En effet, il descend de deux députés de 1789, opposés à la marche suivie par la révolution mais descend également des plus grandes familles de France (Clermont-Tonnerre, Rohan, Noailles, d’Aumont, Bretagne-Avaugour, etc.)[réf. nécessaire]. Bien que royaliste convaincu, il défend les idées d’une monarchie plus libérale comme le fait le duc d’Orléans, il quitte la Chambre des Pairs lors de la suppression de l’hérédité à cause d'un scandale financier qui l‘eclabousse.

Il aurait en effet détourné une partie des sommes destinées aux traitements de l’équipage dont il avait la charge, cependant bien que ses détracteurs l’en ait accusé, il sera relaxé.

Le 23 mai 1871, en pleine commune de Paris, il est poursuivi dans la rue et défenestré, la chute lui sera fatale.

Notes et références

  1. Arbre généalogique par Jean Gallian avec sources fournis

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).