Encyclopédie Wikimonde

Charles Le Quintrec

Aller à : navigation, rechercher

Charles Le Quintrec est un écrivain français né le 14 mars 1926 à Plescop (Morbihan), et décédé le 14 novembre 2008 à l'hôpital de Lorient. Il est l'un des poètes contemporains qui a obtenu le plus grand nombre de prix prestigieux.

Biographie

Charles Le Quintrec est issu d'une famille extrêmement pauvre: son père est maçon, et le soir il cultive un champ et élève quelques cochons et des volailles. La famille comptera six enfants, Charles étant le deuxième. De trois à cinq ans, Charles et sa famille habitent Parc-Lann, minuscule hameau qui ne comporte que deux maisons. En 1932, la famille vient s'installer en location dans une ferme, qui sera détruite par un incendie en 1934. Charles entre en 1938 au collège Jules Simen grâce à une bourse. Il deviendra bachelier en 1944. Une grave crise d'hémophysie le conduit durant trois mois à l'hôpital en 1943, puis il fait un long séjour au sanatorium de La Musse, en Normandie: c'est là, dans la bibliothèque de l'établissement qu'il va véritablement découvrir la poésie. En décembre 1948 Charles monte à Paris et s'installe dans une chambre au 16 rue Saint-Joseph. Il devient employé de la banque Salbert. Le soir, il fréquente plusieurs personnalités poétiques: Hervé Bazin, Jean Laugier, Maurice Fombeure, Alain Bosquet... Il se marie le 4 mars 1950 à la mairie du deuxième arrondissement de Paris. En 1955, il décide de se consacrer entièrement à l'écriture, et devient pigiste au journal La Bretagne. Il mène alors une existence précaire d'une grande pauvreté. En 1958, il entre comme journaliste à Ouest France, où il deviendra critique littéraire en 1973, jusqu'à sa retraite en 1926. Il réside alors plus dans sa maison de Bretagne à Moëlan (Sud Finistère), plutôt qu'à son appartement de Noisy-le-Sec.

Œuvre poétique

Charles le Quintrec se veut être essentiellement un poète, considérant le reste de son œuvre plutôt en retrait. Deux thèmes majeurs se retrouvent dans sa poésie: un aspect religieux chrétien, avec parfois un reflet de panthéisme, car il voit Dieu dans la nature entière. L'autre aspect de sa poésie réside dans un formidable attachement à sa terre de Bretagne.

Publications

Charles Le Quintrec a écrit au moins 57 ouvrages. Pour permettre une meilleure lisibilité, les œuvres poétiques figurent en gras, les romans et nouvelles en écriture droite, et les œuvres de littérature régionale et autobiographique en italique.

  • 1946 Vers et drogue
  • 1949 La Lampe du corps
  • 1951 Maldonne
  • 1953 Les Temps obscurs
  • 1957 Les Noces de la terre
  • 1959 Les chemins de Kergrist
  • 1962 La Lampe du corps(deuxième version)
  • 1962 le dieux des chevaux
  • 1963 Le droit au témoignage
  • 1964 Alain Bosquet
  • 1964 La Maison du moustoir
  • 1965 Le Mur d'en face
  • 1966 Stances du verbe amour
  • 1968 Les grands habits
  • 1968 Le Chemin noir
  • 1969 Un buisson d'alléluia
  • 1970 La Marche des arbres
  • 1972 La ville en loques
  • 1972 La sève et le sang
  • 1974 Pain perdu
  • 1975 Jeunesse de Dieu
  • 1977 Le Château d'amour
  • 1978 Les grandes heures littéraires de Bretagne
  • 1978 Le Songe et le sang
  • 1980 Poètes de Bretagne
  • 1980 Des matins dans les ronces
  • 1981 La Lumière et l'argile, anthologie 1945-1970
  • 1981 The stones of Carnac
  • 1981 Le village allumé, poésie pour les enfants
  • 1982 Le Christ aux orties
  • 1983 Le règne et le royaume, anthologie 1970-1982
  • 1984 Lourdes
  • 1984 La Bretagne de Charles Le Quintrec
  • 1985 Les ombres du jour, journal 1970-1980
  • 1986 Chanticoq
  • 1987 La lumière du soir, journal 1980-1985
  • 1988 Bretagne est univers
  • 1990 La Source et le secret, anthologie 1982-1990
  • 1990 Les nuits de Parc-Lann
  • 1991 Belle-Île-en- mer
  • 1992 Littérature de Bretagne
  • 1992 Des enfants de lumière (nouvelles)
  • 1994 La querelle de Dieu
  • 1995 La traversée du lac
  • 1996 L'espérance de la nuit, journal 1985-1993
  • 1998 Vent d'étoiles (nouvelles)
  • 1998 Danses et chants pour Élisane, anthologie 1990-1995
  • 1998 L'empire des fougères
  • 2000 Une enfance bretonne
  • 2000 La fête bretonne
  • 2000 L'enfant de Brocéliande
  • 2001 La saison du bourreau
  • 2002 Un breton à Paris
  • 2004 Le Pèlerin de Saint-Roch
  • 2006 Terre océane, anthologie poétique complète
  • 2006 Demain dès l'aube, journal 1994-2004
  • 2007 Les enfants de Kerfontaine

Prix et distinctions

  • 1950 Prix du Goéland, remis par Francis Carco, pour Maldonne.
  • 1954 Prix Gérard de Nerval, pour Les Temps obscurs.
  • 1955 Lauréat du Mandat des poètes.
  • 1958 Prix Max Jacob, pour Les Noces de la terre.
  • 1958 Bourse de la Fondation Del Duca.
  • 1973 Prix des volcans, pour son œuvre romanesque.
  • 1975 Prix Apollinaire.
  • 1978 Grand prix de l'Académie française.
  • 1981 Grand prix de la Société des Gens de Lettres.
  • 1990 Bourse Goncourt de la poésie.
  • 1997 Chevalier de la Légion d'honneur.

Bibliographie

  • Charles Le Quintrec, par Robert Lorho, Seghers, 1971 (collection Poètes d'aujourd'hui).
  • Charles Le Quintrec: Études bio-bibliographiques, par André Henry, revue Laudes n°76, décembre 1984. (Sans doute l'étude bibliographique poétique la plus méticuleuse et complète ).
  • Postface à La Source et le secret, par Alain Lemoigne, 1990.Article publié sur Wikimonde Plus.