Encyclopédie Wikimonde

Charles Poilleux

Aller à : navigation, rechercher

Charles Poilleux
Naissance
Melun
Décès
Ris-Orangis
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Armée française
Arme Artillerie
Grade Lieutenant-Colonel[réf. nécessaire]
Années de service 1843-1876
Commandement 32e régiment d'artillerie
Réserve d'artillerie du 4e corps de l'armée du Rhin.
Conflits Campagne d'Italie (1859)
Guerre de 1870
Faits d'armes Bataille de Mars-la-Tour
Bataille de Saint-Privat
Bataille de Borny-Colombey
Distinctions Officier de la Légion d'honneur
Officier de l'Ordre du Nichan Iftikhar
Chevalier de l'ordre militaire de Savoie

Charles Poilleux né le à Melun et mort à Ris-Orangis le , fut un officier français durant le Second Empire.

Jeunesse

Originaire d'une famille de militaires et de bourgeois de Melun, il est le fils d'Antoine Poilleux, colonel (chevalier de l'ordre de Saint-Louis, chevalier de l'Ordre de Saint-Ferdinand) et de Marie-Alexandrine Picot de Chemeteau. Il est également le père de César Poilleux[1].

Son père meurt lorsqu'il a 3 ans, il est élevé par sa mère et son oncle.

Il intègre le 1er novembre 1843[2] l'école royale Polytechnique d'où il sort sous-lieutenant en 1845. Il sort 83e sur 154 élèves et est admis dans le service de l'artillerie de terre par décision le 9 novembre 1845[3]. Il intègre l'école d'application le 1er octobre 1845.

Sous l'Empire

Sous-lieutenant à sa sortie de Polytechnique en 1845, lieutenant en second le 1er octobre 1847. Charles Poilleux est promu lieutenant le 23 janvier 1848. Il est capitaine le 12 août 1854 où il entre à l'état-major. Il est promu chef d'escadron en 1869, puis lieutenant-colonel en 1875[réf. nécessaire][4] soit un an avant sa mise à la retraite où il commande le 32e régiment d'artillerie.

Il fut membre de l'État-major d'Achille Bazaine de 1863 à 1869.

Il participe à la Guerre de Crimée et à la Campagne d'Italie (1859).

Il est envoyé en Algérie en 1860 pour lutter contre les troubles, il reçoit la croix de chevalier de la légion d'honneur le 14 mars 1863. Il participe ensuite à la guerre de 1870 où il se distingue.

Guerre de 1870

Il se distingue pendant la guerre de 1870 où il commande la réserve d'artillerie[5] du 4e corps de l'armée du Rhin sous le général Lafaille[6],[7].

Il commande personnellement les 5e et 6e batteries du 17e régiment d'artillerie[8] qui se distingua pour sa résistance malgré un matériel obsolète.

Il dirigea l'attaque sur Montigny-la-Grange puis sur Champenois[9] ou l'armée française du rapidement battre en retraite.

Il prend part aux affaires des 14, 16, 18[10], 31 août et 1er septembre lors du siège de Metz.

Il se distingue pendant la bataille de Borny-Colombey, il est ensuite présent à la bataille de Mars-la-Tour et participe à la bataille de Saint-Privat Il se replie mais il est prisonnier de guerre[réf. nécessaire] (voir annexes)[11],[12] lors de la capitulation française et restera en captivité jusqu'au 14 mai 1871 où il rentre en France et rejoint son régiment.

Sous la Troisième République

Il est appelé par le ministère de la Guerre en 1872[13] pour la réforme militaire qui instaurera une nouvelle politique militaire visant à établir des fortifications le long de la nouvelle frontière franco-allemande confirmé par le traité de Francfort (10 mai 1871).

Il est fait officier de la légion d'honneur le 20 octobre 1872.

De 1873 à 1876 il forme les futurs officiers à l'École d'application de l'artillerie et du génie. Ce sera son dernier poste officiel au sein de l'armée.

Charles Poilleux est mis à la retraite en 1876.

Il est membre de la délégation diplomatique auprès du consulat de France en 1881[réf. nécessaire] suite aux troubles dans les régions de Kairouan et Sfax. Le 12 mai 1881, le protectorat est officialisé, ce qui n'empêche pas, quelques mois plus tard, les troupes françaises de faire face à des révoltes rapidement étouffées dans les régions de Kairouan et Sfax.

Il fut également membre du Conseil général (France) de Seine-et-Oise de 1887 à 1899.

Fin de vie et décès

Libéré de l'armée , il se retire d'abord à Fontainebleau, Melun puis à Ris-Orangis. Il s'éteint à Ris-Orangis le 5 avril 1901.

Il est officier de la Légion d'honneur (« Cote LH/2185/40 ») [14].

Famille

Charles Poilleux est le fils d'Antoine Poilleux colonel et de Marie-Alexandrine Picot de Chemeteau. Il est également le petit-fils de François Poilleux. Charles Poilleux se marie une première fois, de cette union nait:

  • César Poilleux qui deviendra colonel.

Veuf il se remarie avec Élisa Wendling le 28 novembre 1864 à Alger, de cette union nait:

  • Léon Jules Poilleux militaire également.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
François Poilleux (16/04/1753 à Melun – 13/01/1826 à Melun)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Antoine Poilleux chevalier[réf. nécessaire] (26/01/1789 à Melun – 09/01/1827 à Melun), colonel,
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Charlotte Pierrette Gilson
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Charles Poilleux(8/12/1824 à Melun – (5/04/1901) à Ris-Orangis, officier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean de Picot de Chemeteau, administrateur des viviers du roi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marie Alexandrine Picot de Chemeteau 1801 à Paris1837)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marie de Jeuverney
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Documents

École Polytechnique Charles Poilleux
Charles Poilleux - Situation militaire pendant la guerre de 1870
Charles Poilleux - Service au sein de l'armée
Brevet officier LH

Décorations

Rubans aux couleurs des décorations françaises

Officier de la Légion d'honneur Médaille Militaire Officier de l'Ordre du Nichan Iftikhar Chevalier de l'ordre de la Couronne d'Italie

Medaille commémorative de la Campagne d'Italie Médaille de Crimée Médaille Commémorative de la Guerre de 1870-1871

Medaille-legion-chevalier.jpg*Chevalier le 14 mars 1863 Offizierskreuz.jpg*Officier le 20 octobre 1872

Drapeau de la France France 

Rubans aux couleurs des décorations étrangères

Drapeau de la Tunisie Tunisie 
Flag of Italy (1861-1946).svg Royaume de Sardaigne 

Carrière militaire

Sources

  • Français & Allemands: histoire anecdotique de la guerre de 1870-1871, Volume 4 page 95[15]
  • Almanach national:annuaire officiel de la République française, page 817 [16]
  • Revue d'histoire rédigée à l'État-major de l'armée, Numéros 43 à 45, page 120,725 et729[17]
  • La guerre de 1870-71: L'investissement de Paris …page 215, 241[18] et page 326 [19]
  • L'artillerie dans la bataille du 18 aout: essai critique ; considerations sur l'artillerie de campagne a tir rapide (Gabriel Rouquerol), page 140[20]
  • Journal militaire officiel / Bulletin des nominations et promotions, page 22[21]
  • État militaire du corps de l'artillerie de France page 96 et 368[22]
  • Almanach impérial, page 362 et 824[23]
  • Service historique de la défense (SHD)
  • bibliothèques de l'École Polytechnique[24]
  • Service historique de la ville de Melun

Notes et références

  1. https://bibli-aleph.polytechnique.fr/F/XQUNPQYFTJ31SK2NRE2NGE6TS529D9NQD5IUUVTUGAKTSENS5V-17059?func=full-set-set&set_number=001483&set_entry=000002&format=999
  2. Site de la bibliothèque centrale de l'École polytechnique
  3. Service historique de la défense
  4. Histoire des chefs de corps du 32e régiment d'artillerie
  5. http://books.google.fr/books?id=dNJnAAAAMAAJ&q=commandant+poilleux&dq=commandant+poilleux&hl=fr&sa=X&ei=T23bT7jbIeTS0QXW__zdCg&ved=0CEwQ6AEwBTgK
  6. http://books.google.fr/books?id=tSBJAAAAMAAJ&q=commandant+poilleux&dq=commandant+poilleux&hl=fr&sa=X&ei=O2zbT66VMYfB0gW73NSrCw&ved=0CDUQ6AEwAA
  7. http://books.google.fr/books?id=QGseAQAAMAAJ&q=commandant+poilleux&dq=commandant+poilleux&hl=fr&sa=X&ei=O2zbT66VMYfB0gW73NSrCw&ved=0CDoQ6AEwAQ
  8. http://books.google.fr/books?id=dNJnAAAAMAAJ&q=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&dq=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&hl=fr&ei=TayUTu27N8z2sgb05vDwBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&sqi=2&redir_esc=y
  9. http://books.google.fr/books?id=QGseAQAAMAAJ&q=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&dq=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&hl=fr&ei=TayUTu27N8z2sgb05vDwBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&sqi=2&redir_esc=y
  10. http://books.google.fr/books?id=7RkXf7HjudEC&q=commandant+poilleux&dq=commandant+poilleux&hl=fr&sa=X&ei=O2zbT66VMYfB0gW73NSrCw&ved=0CFUQ6AEwBg
  11. Voir document "situation militaire"
  12. Service Historique de l'armée
  13. SID Service Historique de l'arméee
  14. http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=COTE&VALUE_1=LH%2F2185%2F40
  15. http://books.google.com/books?id=dNJnAAAAMAAJ&q=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&dq=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&hl=fr&ei=TayUTu27N8z2sgb05vDwBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&sqi=2&ved=0CCwQ6AEwAA
  16. http://books.google.com/books?id=QepMAAAAMAAJ&q=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&dq=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&hl=fr&ei=TayUTu27N8z2sgb05vDwBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&sqi=2&ved=0CDAQ6AEwAQ
  17. http://books.google.com/books?id=QGseAQAAMAAJ&q=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&dq=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&hl=fr&ei=TayUTu27N8z2sgb05vDwBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&sqi=2&ved=0CDcQ6AEwAw
  18. http://books.google.com/books?id=tSBJAAAAMAAJ&q=%22commandant+Poilleux%22&dq=%22commandant+Poilleux%22&hl=fr&ei=8a6UTvXUGYzusgbL9s33BQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CCwQ6AEwAA
  19. http://books.google.com/books?id=IUtJAAAAMAAJ&q=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&dq=%22chef+d%27escadron+Poilleux%22&hl=fr&ei=TayUTu27N8z2sgb05vDwBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=5&sqi=2&ved=0CDsQ6AEwBA
  20. http://books.google.com/books?ei=8a6UTvXUGYzusgbL9s33BQ&ct=result&hl=fr&id=7RkXf7HjudEC&dq=%22commandant+Poilleux%22&q=Poilleux#search_anchor
  21. http://books.google.com/books?id=S6NDAAAAcAAJ&pg=PA22&dq=capitaine+poilleux&hl=fr&ei=xN6VTtbVEM3Dswaq3c3fBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CEoQ6AEwBzgy#v=onepage&q=capitaine%20poilleux&f=false
  22. http://books.google.fr/books?id=PGxAAAAAcAAJ&pg=PA368&dq=charles+poilleux&hl=fr&ei=C_OVTvi7IdDa4QS_7_GBCA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CDUQ6AEwAjgK#v=onepage&q=poilleux&f=false
  23. http://books.google.com/books?id=uJJVAAAAYAAJ&pg=PA824&dq=poilleux+artillerie&hl=en&ei=OlWYTv7eO-ii4gTEw6GhBA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CDQQ6AEwAjgU#v=onepage&q=Poilleux&f=false
  24. http://bibli.polytechnique.fr/F/KHY3SJ85P44BBU31SKHGIDYGCD5IQ2IPEMIHXMVUVKPMX49SRE-01318?func=full-set-set&set_number=001954&set_entry=000002&format=037

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).