Encyclopédie Wikimonde

Christian Bélingard

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belingard.

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Christian Bélingard, né le à Saint-Yrieix-la-Perche dans le département de la Haute-Vienne, est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques sur sa région natale le Limousin. Journaliste français, il a successivement collaboré à l'ORTF, Radio Monte-Carlo et à France 3. Son ouvrage le plus connu est un guide historique sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, référencé sur le site officiel de Sciences Po.

Biographie

Christian Bélingard est originaire du Limousin, terre de ses ancêtres depuis plus de dix générations. Tous ses livres parlent de cette région à laquelle il se dit viscéralement attaché, à commencer par la monographie qu'il a consacrée en 1997 à un village disparu de la région de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne), publiée chez Fanlac. Son titre est évocateur: "Un village arédien sur la route de Compostelle". La quête de Bélingard a pour enjeux mémoire et identité écrivait le 20 juin 1997 Jean-Guy Soumy, un des fondateurs de l'École de Brive, à la suite de cette parution[1]. Plus récemment, l'ouvrage a été mentionné dans une thèse publiée aux États-Unis par William Manning Sherrill[2].Ce livre a été également référencé par Gallica.

En 2001, il publie "De Vézelay à Saint-Jacques-de-Compostelle, sur les traces des premiers pèlerins", un guide historique de la Via Lemovicensis qui conduit le lecteur sur les traces des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle qui avaient à traverser le vieux pays granitique des Lémovices avant d'atteindre l'Aquitaine et ensuite les Pyrénées. Dans un article publié en 2014, François Gondran, expert du Comité International des Itinéraires Culturels (CIIC) de l'ICOMOS a cité l'ouvrage en référence[3]. Cette enquête a été également mentionnée par María Luisa Martín Ansón (Universidad Autonoma de Madrid)[4]. L'ouvrage, qui évoque une des problématiques non élucidées du Codex Calixtinus (omission de Saint-Martial-de Limoges) a été préfacé par Raymond Oursel, un des spécialistes reconnus des pèlerinages médiévaux.

En 2006 il publie un livre album sur le Limousin, illustré par la photographe Régine Rosenthal.

En 2007, il retrouve après de longues recherches un héros oublié de la Deuxième Guerre mondiale, le capitaine José Gonzalvo Uson, qui a pris une part très active dans la Résistance (région R5). Cette rencontre importante lui permet ainsi de recueillir les précieuses mémoires de ce guérillero et de retrouver également les derniers témoins de la période de l'Occupation dans cette région, apportant un regard de l'intérieur sur la vie dans les maquis de Dordogne ( voir Sud-Ouest, édition du 11-12-2014)

Carrière

Il a étudié le journalisme à l'Université Michel de Montaigne, Bordeaux III. Sa carrière professionnelle débute à Limoges en 1974 (ORTF), puis il devient correspondant de Radio-Monte-Carlo, intégrant ensuite le réseau France 3 (Franche-Comté, Poitou-Charentes, Limousin). Il y exerce alors différentes responsabilités (journaliste présentateur, reporter, responsable multimédias à France 3 Limousin).

Publications

  • Un village arédien sur la route de Compostelle, Éditions Fanlac, 1997, ISBN 2-86577-191-1, référencé dans le réseau des bibliothèques universitaires SUDOC
  • De Vézelay à Saint-Jacques-de-Compostelle, Éditions Sud Ouest, 2001, ISBN 2-87901-439-5 (idem)
  • Limousin, Éditions Sud Ouest, 2006, ISBN 2-87901-734-3 (idem)
  • Les Acacias blancs de Gelsa[5], Éditions Fanlac, 2014, ISBN 978-286577-280-3

Voir aussi

  • "Uranium en Limousin", France 3, décembre 1999, à voir sur le site de l'Ina

Notes et références

  1. Le Populaire du Centre, 20 juin 1997
  2. The Gradual of St. Yrieix in Eleventh-Century Aquitaine by William Manning Sherrill,University of Texas at Austin, 2011, p. 32, 162, 253
  3. François Gondran, Bien en série ou itinéraire culturel discontinu ? Le cas des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, p. 116
  4. El fuego de San Marcial y el fuego de San Antón en el contexto del arte medieval, Anuario del Departamento de Historia y Teoría del Arte vol. 22, 2010, p. 9-26 ISSN: 1130-5517, note 14 page 23
  5. Christian Bélingard a dédicacé son dernier livre, « Les acacias blancs de Gelsa », 20 décembre 2014.

Liens externes

Cet article « Christian Bélingard » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).