Encyclopédie Wikimonde

Christian Boyer

Aller à : navigation, rechercher
Christian Boyer
Naissance (77 ans)
Gennes, Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Spécialité Photographie
Autres activités Grand Reporter
Années d'activité 1958 à de nos jours
Distinctions honorifiques Officier de l’ordre national du mérite
Légion d'honneur

Christian Boyer, né le à Gennes est un photographe, journaliste, grand reporter français.

Biographie

Il commence son apprentissage de photographe en 1958 à Chemillé, avant de devenir ouvrier photographe à Montargis en 1964.

En 1965, il entre à Jours de France, où il est nommé grand reporter dix ans plus tard.

En 1971, il est le premier photographe de la presse parisienne à réaliser un reportage sur Jacques Chirac en Corrèze.

En 1972, il entre à l’Association de la presse présidentielle, dont il est élu syndic un an plus tard. Ses confrères disaient de lui qu’il était « le président des photographes et le photographe des présidents ».

En 1985, il est nommé rédacteur en chef du service photos de Jours de France.

En 1986, il entre au service de presse de Jacques Chirac, qui est alors Maire de Paris et Premier Ministre.

Il photographie la plupart des grands témoins politiques de cette deuxième moitié du vingtième siècle, (y compris tous les Présidents de la cinquième République) et de très nombreuses personnalités du cinéma, de la musique, du théâtre, de l’art, de la littérature, du sport…

Line Renaud a déclaré au sujet de Christian Boyer : « Vous étiez un mondialiste avant l'heure, car vous avez photographié le monde entier pendant des années de votre vie. »

Publications

  • Jacques Chirac, une passion pour la France, avec Jean-Pierre Bechter, Prestige de France, 1987.
  • La France et ses champions (1892-1992), avec Monique Berlioux[1], 1992.
  • Jacques Chirac à l’écoute de la France, avec Jean-Pierre Bechter, La Table ronde, 1995.
  • Christian Boyer. Profession : grand reporter. 50 ans de photos et d'anecdotes à travers le monde, Siloë, 2012.
  • Jacques Chirac, une vie pour la France[2], 2017.

Distinctions

Notes et références

  1. http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366530318
  2. Le Point, magazine, « Jacques Chirac ému aux larmes par un proche », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2018)

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).