Encyclopédie Wikimonde

Christian Braut

Aller à : navigation, rechercher
Christian Braut
Nom de naissance Christian Braut
Naissance (56 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson
Instruments Guitare, piano
Années actives Depuis 1983
Labels Archipel Studios
Site officiel http://www.fr-www.fr

Christian Braut, né le 23 septembre 1962 à Paris XVe, est un auteur-compositeur-interprète français. Il est également journaliste, écrivain et photographe panoramiste.

Biographie

Musicien et informaticien de formation, Christian Braut met à profit ce double cursus et se passionne pour l'informatique musicale dès l'apparition des premiers équipements au début des années 1980.

En 1989, il rejoint la rédaction du magazine Keyboards puis lance le magazine Home Studio dont il sera rédacteur en chef de juillet 1992 à avril 1999[1]. Il collabore à diverses publications spécialisées (Le Journal de l'Afum, Guitarist, Time Code, Music & Business, Keyboards Recording...), co-écrit l'ouvrage Musique et ordinateur préfacé par Jean-Michel Jarre, puis le livre d'Or de la norme MIDI (Musical Instrument Digital Interface). Considéré comme la référence en matière d'informatique musicale, il sera traduit en néerlandais, allemand et anglais. À noter également une participation, depuis 2004, au "Livre des techniques du son", collectif d'auteurs publié aux Éditions Dunod.

Parallèlement, en 1983, à l'aide d'une TR-808, il compose sa première musique pour un court métrage intitulé Deux Larmes dans une poubelle, diffusé avant le film Viva la vie de Claude Lelouch. S'ensuivent diverses collaborations, dont la sortie de deux titres enregistrés au studio d'Auteuil avec Pierre Jacquot à la production et Pierre Jaconelli aux guitares, l'écriture, avec Isabelle Salmon, d'une musique de long métrage en 1991 et la sortie, en 1999, de l'album 24 heures à ses côtés. La réalisation est signée du batteur Claude Salmiéri et le mixage de l'ingénieur du son Ludovic Lanen.

Christian Braut développe également une activité de concepteur d'instruments de musique et d'applications musicales. En 1993, à la demande de Michel Geiss à qui le célèbre indianiste et musicologue français Alain Daniélou avait confié la conception d'un instrument à microtonalités, le Sémantic Daniélou[2], il collabore à sa réalisation. Cet instrument à 36 notes par octave respecte la théorie développée par l'auteur dans son ouvrage la Sémantique musicale. Le Sémantic Daniélou succède à d'autres instruments, réalisés avec d'abord Maurice Martenot, puis avec Claude Cellier (président de Merging Technologies) et Stefan Kudelski. En 2007, pour le centenaire de la naissance d'Alain Daniélou, l'instrument est utilisé dans des concerts "Semantic Works" donnés par Jacques Dudon et l'Atelier d'Exploration Harmonique en France à l'abbaye du Thoronet et à Paris, de même qu'en Italie à Venise et à Rome. En 1998, la plate-forme de télévision interactive CanalWeb commande à Christian Braut une application de musique en réseau. En 2008, ce dernier réalise pour le studio Diasonic, fondé par Louis Dandrel, un logiciel pédagogique de création sonore.

Le département Internet de sa société, Archipel Studios s'implique fortement dans le secteur de la musique et des nouvelles technologies. Entre autres réalisations : les sites de Playback et d'Univers Sons, leaders français dans la vente en ligne de matériel audio/home studio, le portail des artistes Sony BMG France, etc.

Christian Braut a sorti un deuxième album en janvier 2011 sous le pseudonyme de Monsieur Gontrand et poursuit parallèlement une carrière de photographe panoramiste. Il expose dans diverses galeries d'art, notamment à La Baule (Chapelle Saint-Anne) à Pornichet (galerie Hugues Pénot villa Villa Ker Souveraine), à Paris et au Cap Ferret (chez Pascal Bataille, à Côté Sable).

Discographie

Albums
  • 1999 : 24 heures à ses côtés (CD)
  1. Les grands horizons
  2. Voyager dans le temps
  3. Étranges échanges
  4. Jamais les mêmes
  5. En l'espace d'une seconde
  6. Tout oublié
  7. Contrées inexplorées
  8. John
  9. 24 heures à ses côtés
  10. Peur des profondeurs
  11. Le poinçonneur des Lilas (reprise de Serge Gainsbourg)
  • 2011 : La Croisière
  1. Les anciens propriétaires
  2. Déjà seize ans
  3. Simplement voyager
  4. Le miroir
  5. Beaucoup mieux ainsi
  6. En mouvement
  7. Sur la ligne de départ
  8. La cheminée
  9. Changer de peau
  10. Sans modération
  11. L'affiche
  12. Toi et moi
  13. A plein temps
  14. Caméléon
  15. La croisière
  16. Sans rien autour
  17. Le gardien du phare
  18. Les jeunes filles de ton âge
Participations
  • 1983 : musique du court-métrage Deux Larmes dans une poubelle
  • 1991 : musique du film Elle préfère l'appeler Bob, de Pierre-François Bertrand
  • 2008 : Thierry Aymès, composition et interprétation du titre l'Inconscient sur l'album Philosong, volume 1 (2008), Les Indépendants

Bibliographie

  • Musique et ordinateur, avec Alain Mangenot, éd. Comus, 1989 (ISBN 2950371000).
  • Le Livre d'or de la norme MIDI, éd. Sybex, 1992 (ISBN 2-7361-0627-X). Édition néerlandaise : Het Complete MIDI Boek, éd. Sybex, 1992 (ISBN 90-5160-493-9). Édition allemande : Das MIDI Buch, éd. Sybex, 1993 (ISBN 3-8155-7023-9).
  • Norme MIDI. Livre d'or, tome I, éd. Sybex, 1994 (ISBN 2-7361-1400-0).
  • The Musician Guide to MIDI, éd. Sybex Macintosh Library, 1994 (ISBN 0-7821-1285-4).
  • Norme MIDI. Livre d'or, tome II, éd. Sybex, 1995 (ISBN 2-7361-1472-8).
  • Le Livre des techniques du son, tome 2 — la technologie (collectif), co-écriture avec Franck Ernould du chapitre sur le MIDI, éd. Dunod, 2012 (ISBN 978-2-10-057026-3).
  • La Presqu'île à 360 pour cent - La Baule, Le Pouliguen, Batz-sur-Mer, Le Croisic, Guérande, éd. Archipel Studios, 2012 (ISBN 978-2-9542005-0-7).

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).