Encyclopédie Wikimonde

Christian Carrier

Aller à : navigation, rechercher

Christian Carrier est un muséologue français, un enseignant et un expert consultant auprès d'institutions publiques et privées, nationales et internationales, dans les domaines du patrimoine, de la muséographie et du tourisme culturel[1].

Un professionnel du monde des musées à l'heure de la Nouvelle Muséologie

Théoricien de l'exposition comme média

Christian Carrier fait partie des professionnels de la culture qui, au cours des années 1980 comprennent que le monde des musées est en pleine mutation. Alors qu'André Desvallées pose les bases de la Nouvelle Muséologie, il réfléchit au phénomène muséal sous toutes ses formes, en interrogeant et définissant plus particulièrement l'importance du médium exposition comme un champ à part entière du monde des musées, au pouvoir de communication encore peu envisagé. Il a ainsi joué un rôle important dans la diffusion et la compréhension du rôle de l'exposition, à la manière dont l'entend Jean Davallon, en réunissant autour de lui un groupe de chercheurs afin de faire bouger le monde des musées[2].

Professeur en ingénierie culturelle

Christian Carrier enseigne également l'ingénierie du tourisme culturel, la muséographie, la mise en exposition et l'interprétation du patrimoine à l'université Nice Sophia Antipolis, à l'Institut Universitaire de la Fondation Ortega y Gasset (es) à Madrid ainsi qu'à l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3 à Paris[1].

Enseignements

À l'université Nice Sophia Antipolis, il intervient dans le cadre du Master 2 professionnel "Évenementiel, Médiation et Ingénierie Culturelle" qui prépare les étudiants à assurer des taches de management culturel et de communication au sein de projets ou d'institutions culturelles. Son enseignement, intitulé « le média exposition », vise à définir l'exposition selon la considération qu'elle est un outil de communication et à distinguer plusieurs types d'expositions selon les thèmes qu'elles abordent et selon leur muséographie avant de s'interroger sur la discipline même de l'étude de ce champ spécifique du musée qu'est l'exposition. Dans cette même université, il assure également un enseignement qu'il partage avec Paul Rasse sur les politiques patrimoniales des villes et le développement local[1].

Il participe par ailleurs à divers séminaires en France et à l'étranger[3], notamment dans les associations de conservateurs espagnols et italiens. Il y conçoit des programmes de formation et de recherche à la demande d'institutions européennes, nationales ou régionales[4].

Expert consultant pour les institutions publiques et privées

Christian Carrier a été permanent de l'association Peuple et Culture et est directeur d'Expo-Média Conseil, association affiliée à Peuple et Culture. Il a également participé à diverses actions pour le patrimoine français.

De Peuple et Culture à Expo-Média Conseil

Peuple et Culture

Peuple et Culture est une association créée après la Seconde Guerre mondiale à Grenoble en 1945[5] par Joseph Dumazedier - son premier président -, Bénigno Cacérès, Paul Lengrand et Joseph Rovan.

Fondée sous l'impulsion du ministère de l'Éducation nationale qui crée une direction de la culture populaire et des mouvements de jeunesse, celle-ci voit le jour en même temps que d'autres associations d'éducation populaire tandis qu'un manifeste - rédigé pendant l'été 1945 - pose les principes de base de son engagement militant : « Rendre la culture au peuple et le peuple à la culture »[6].

Installée à Paris depuis 1946 - actuellement au 108 rue Saint-Maur dans le 11e arrondissement de Paris - Peuple et Culture constitue aujourd'hui un réseau d'associations d'éducation populaire nationales qui travaille à l'émancipation de toutes et tous par la culture en créant également des alliances internationales. Ainsi, le but de l'association est de développer des actions favorisant l'éducation critique, l'ouverture culturelle et interculturelle, la transmission des savoirs, la recherche de l'autonomie, le goût de l'expression et de l'action collective, de la créativité et du vivre ensemble[7].

Expo-Média Conseil

Expo-Média Conseil est une association anciennement affiliée à Peuple et Culture. Fondée en 1981 par Jean Davallon (président) et Christian Carrier (directeur) qui la définit comme un « groupe de travail interdisciplinaire, réuni à l'initiative de Peuple et Culture, [qui] mène depuis 1981 une recherche sur l'exposition étudiée en tant que média »[8] . En réunissant autour de lui un ensemble de chercheurs regroupant divers domaines scientifiques - que l'on associe aujourd'hui aux différentes familles de muséologues - il s'est intéressé à la formation des médiateurs[8] de l'exposition, principalement dans les domaines du patrimoine in situ[9] et de la culture scientifique, technique et industrielle[10],[11],[12]. Parmi les membres permanents de l'observatoire en 1986, Jean-François Barbier Bouvet, Yannick Courtel, Jean Davallon, Jean-Louis Déotte, Anne Decrosse, Hannah Gottesdiener, Daniel Jacobi, Emmanuel Jacobi, Maurice Littoz-Barbitel et Dominique Poulot ont ainsi été rassemblés à l'initiative de Christian Carrier et d'Anne-Marie Guigue[13] pour réfléchir, à travers diverses études, sur les concepts et le vocabulaire spécifiques de l'exposition et constituer ensuite une mémoire des expositions ainsi qu'un glossaire spécialisé compilés dans l'ouvrage Histoires d'expo.

Actions pour le patrimoine français

Outre ses fonctions au sein de Peuple et Culture et d'Expo-Média Conseil, il a aussi contribué à de nombreuses actions pour le patrimoine français. Cette contribution est à rapprocher de son intérêt pour le médium exposition entendu comme un moyen de communication.

Il a par exemple collaboré avec la Direction du Patrimoine du ministère de la Culture, secteur des Villes et Pays d'Art et d'Histoire, à la mise en place des Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine (C.I.A.P.)[1]; il a aussi participé à la réalisation d'itinéraires ou de mises en valeur de plusieurs territoires ou pays, en France ou en Europe, notamment les Chemins du Baroque en Savoie[14] où il a assuré le suivi de la réalisation du projet dans toutes ses étapes dès leur création en 1992 (conception, préparation, mise en œuvre, exploitation, fonctionnement, évaluation)[1]. Il a par ailleurs apporté sa contribution à de nombreuses expositions et a joué un rôle important dans la réalisation du musée Joachim Du Bellay de Liré[15],[1]. En effet, pour ce projet de musée sans collection, il a réfléchi à l'élaboration d'une scénographie importante qui inciterait le visiteur à lire l'œuvre de Du Bellay[16]. Pour ce faire, deux types de lecture sont proposés au cours de la visite : d'une part la lecture de textes exposés en fac-similés d'éditions originales, d'autre part la lecture de textes mis à la disposition des visiteurs grâce à un dispositif et un mobilier prévus à cet effet[17].

Bibliographie

Ouvrages

  • Carrier, Christian (dir.), Les Immatériaux (au Centre G. Pompidou en 1985), étude de l'évènement exposition et son public, Paris, Cahier Expo Média 1, 1986.
  • Carrier, Christian, L'Objet expose le lieu : Présentation, représentation, exposition, Paris, Cahier Expo Média 2, 1986.
  • Carrier, Christian, DAVALLON, Jean, La Présentation du patrimoine in situ : communiquer, exposer, exploiter, Paris, Expo Média, 1989.
  • GUIGUE Anne Marie, CARRIER Christian, Les expositions scientifiques techniques, Expo Média, 1987.

Articles

  • Carrier, Christian, « L'exposition, une question de mode ou de politique culturelle », Culture, 2, 1982, p. 37-39.
  • Carrier, Christian, DAVALLON, Jean, « Propos sur la muséologie populaire », Musées, 8 (1), p. 29-31.
  • Carrier, Christian, « Propos sur l'exposition », Brises, 10, 1987, p. 66-68.
  • Carrier, Christian, « Exposition : dans les coulisses », CNAC Magazine, 44, 1988, p. 8.
  • Carrier, Christian, « La exposición temporal como medio de comunicación », Museo, 8, 2003, p. 21-34.[lire en ligne].
  • Carrier Christian, « Le projet de musée Joachim Du Bellay, un musée sans collection », Espaces, 0, avril 1997, p. 1-3.

Actes de colloques

  • Carrier Christian, Synthèse, muséologie et entreprises, in Paul Rasse, André Giordan, Yves Giraul (dir.), "Culture scientifique et technique de l'entreprise", Z Éditions, Collection André Giordan et Jean-Louis Martinand, 1994.
  • Carrier Christian, Médiation culturelle dans un lieu patrimonial en relation avec son territoire, Association pour l'animation du château de Kerjean, 2002.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 Portail Unice
  2. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  3. Muséologie scientifique à Turin
  4. Master 2 Culture et Communication
  5. Archives Peuple et Culture
  6. Peuple et Culture
  7. Peuple et Culture - Plaquette
  8. 8,0 et 8,1 Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  9. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  10. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  11. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  12. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  13. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  14. Les Chemins du Baroque en Savoie
  15. Musée Joachim Du Bellay
  16. Bulletin d'informations
  17. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).