Encyclopédie Wikimonde

Christian Chavrier

Aller à : navigation, rechercher

Christian Chavrier est un homme politique français né le 15 mars 1965 aux Mées (04). Marié un enfant, vit dans à Lagnes (Vaucluse).

Cet ancien marin âgé de 43 ans a dirigé des paquebots dotés d'équipages de plusieurs centaines de personnes. Provençal enraciné, amoureux de son village, de sa région et du grand large, il a arpenté de nombreuses régions du monde, confronté les points de vues et les hommes.

Forgeant son engagement dans le dialogue et l'ouverture aux autres, il est habitué à maintenir le cap et est pourvu d'une forte capacité à persévérer pour ses idées.

Inventeur d'un nouveau concept de village vacances, il fût le collaborateur de Jacques Maillot. Aujourd'hui consultant, Christian Chavrier est devenu un expert du tourisme internationalement reconnu, militant par ailleurs pour un tourisme responsable et éthique.

Les valeurs républicaines, l'éducation, l'humanisme et le respect sont ses références fondamentales. Citoyen actif, il participe à de nombreuses associations citoyennes et professionnelles.

Son engagement européen pour la paix et le dialogue entre les cultures, ainsi que son combat en faveur de l'environnement, sont salués par de nombreux responsables de renom comme : Bronislaw Geremek, (co-fondateur de « Solidarnosc », ancien ministre des affaires étrangères polonais et député européen), Stéphane Hallegatte (membre du Groupe Intergouvernemental sur l'évolution du climat et prix Nobel de la Paix 2007 aux côtés d'Al Gore), ou encore Kecili Arezki (Député Algérien démocrate d'opposition). Son dernier ouvrage est devenu une référence en matière institutionnelle, ses conférences et ses interventions dans les médias rencontrent un large public.

Le comité de soutien de Christian Chavrier est présidé par Antoine Sfeir, le célèbre politologue, directeur de la revue « Les Cahiers de l'Orient.

Elections

Régionales 2004 : tête de liste dans l'Essone de la liste "De l'oxygène pour l'Ile de France" obtient le meilleur score de sa formation avec 15 000 voix, soit 3%.

Européennes 2004 : pour dénoncer le système injuste de financement des partis politiques au profit des grandes formations, fait une campagne uniquement sur Internet avec le premier bulletin de vote téléchargeable. Après de nombreuses entraves, il obtient gain de cause et ce système est finalement approuvé par les autorités.[1]

Présidentielles 2007 : après une pré-campagne remarquée visant à faire entendre la voix du fédéralisme et près de 400 parrainages engrangés, il rejoint François Bayrou et son équipe de campagne dès janvier 2007. [2]

Législatives 2007 : dans un contexte particlièrement difficile et un secteur ou l'extrême droite reste puissante, il est le candidat de François Bayrou sous les couleurs UDF-Modem dans la troisième circonscription de Vaucluse (Carpentras) et obtient 7% des voix. C'est l'un des tous meilleurs scores en PACA. [3]

Municipales 2008 : dans son village (Lagnes -1700 hab- Vaucluse - ), il conduit une liste de rassemblement et obtient 41%. Un recours en annulation introduit par le Préfet de Vaucluse est en cours d'instruction. [4]

RESPONSABILITES POLITIQUES ET ASSOCIATIVES

2004 : Président fondateur du Club "Besoin d'Europe!" - Vice-président du Parti Fédéraliste en charge des affaires internationales et de l'économie. [5]

2005-2007 : Président du "Parti Fédéraliste". [6]

2006 à ce jour : Président fondateur de l'association locale "Grain de Sel". [7]

2007 : Membre Fondateur du "Mouvement Démocrate".

2008 : Président fondateur du "Mouvement Fédéraliste Européen", Vice-président de l'association locale "Arc en Ciel".

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.