Encyclopédie Wikimonde

Christian Doué

Aller à : navigation, rechercher

Christian Doué est un écrivain français né le à Fouquières-lès-Lens dans le Pas-de-Calais.

Christian Doué
Description de l'image Photo christian.jpg.
Naissance (67 ans)
Fouquières-lès-Lens
Nationalité Française

Biographie 

Licencié et maître en histoire en 1974, Christian Doué commence à écrire à 15 ans des poèmes inspirés par Jacques Prévert et Charles Baudelaire. À vingt ans, il écrit sa première pièce de théâtre « La Poudre aux cieux » qui ne sera jamais jouée mais qu'il présente en 1975 à Fernand Deloffre metteur en scène de la Compagnie dramatique Harmines qui lui propose d'entrer dans la troupe comme comédien mais aussi comme auteur.

En 1976 Fernand Deloffre monte « Mégarée » de Maurice Druon et lui demande d'écrire et mettre en scène un prologue à cette pièce. Ce sera chose faite avec les « Chœurs de Mégarée » en 1977.

L'année suivante il écrit, joue et met en scène sa première pièce patoisante « Les Saqueux d'Cordiau » une farce patoisante de type médiéval.

Sa collaboration avec la Compagnie Harmines[1],[2],[3] durera jusqu'en 1995. Pendant cette période il écrira plusieurs pièces patoisantes pour la plupart qui seront jouées dans le Nord et le Pas-de-Calais essentiellement. L'histoire sera l'inspiration prédominante de son écriture (le Front populaire, la Seconde Guerre mondiale, l'Artois au XVIIe siècle …).

À cette date, pour des raisons familiales et professionnelles (il est employé à la Caisse d'épargne de Lens), il cesse le théâtre. Il va alors s'adonner avec plus d'intensité à son autre passion : la numismatique.

Il entre au Denier dainvillois qui deviendra par la suite le Cercle numismatique dainvillois, club de passionné en numismatique régit par la loi de 1901, en 1996. Il en deviendra le Président en 2009.

Il écrira de nombreux articles pour le site du Cercle et pour son propre site.

En 2015, son intérêt pour l'empereur romain Gallien, l'amène à renouer avec la fiction. Il écrit son premier roman « Il s'appelait Gallien et était empereur de Rome » qui est édité en 2016[4].

Romans 

  • 2016 : Il s'appelait Gallien et était empereur de Rome, aux éditions Chapitre.com

Théâtre 

  • 1977 : Les Chœurs de Mégarée
  • 1978 : Les Saqueux d'Cordiau - farce patoisante en 3 actes (14 représentations)
  • 1980 : Ch'Père - comédie patoisante en 3 actes (plus de 40 représentations)[5]
  • 1987 : L'inter'mint d'Gaingaine - sketch patoisant
  • 1987 : Que Dallache ou Ch'père pindant la guerre - comédie patoisante en 3 actes (plus de 40 représentations)
  • 1989 : Et demain ? Peut être la lumière... ? - pièce en 5 tableaux en français
  • 1991 : Lustucru - comédie patoisante en 3 actes (25 représentations)

Pendant toute cette période il jouera et mettra en scène des pièces d'autres auteurs :

Récompenses 

  • 1980 : 1er prix dit Prix Jules Mousseron au festival du patois de Raismes avec Ch'Père [6]
  • 1989 : 1er prix au 9e Festival du patois de Saint-Amand-les-Eaux avec Que Dallache ou Ch'Père pindant la guerre
  • 1994 : médaille d'argent décernée par la Fédération nationale des Compagnies de théâtre et d'animation

Notes et références

  1. Cf. articles dans Nord Matin sur la Compagnie dramatique Harmines et Christian Doué les 31 octobre et 6 novembre 1980
  2. Cf. article dans Nord Matin sur Harmines sous la lumière : « Ils sont forts … » pour la pièce « Et demain, peut être la lumière ? », le 11 octobre 1989
  3. Cf. entretien avec Christian Doué, auteur, metteur en scène et comédien de « Harmines » dans le no 3 de la Gazette d'Harnes en mai 1990
  4. Cf. articles sur le Roman dans dans le no 22 de Sud Artois Magazine en septembre 2016, dans le magazine Artois Métropole d'octobre 2016, dans la Voix du Nord le 5 décembre 2016
  5. Cf. article sur « Le triomphe de l’amateurisme patoisant » du Festival de Théâtre amateur régional, pour Ch’Père de Christian Doué le 2 décembre 1981 dans La Voix du Nord
  6. Christian Doué - Diplôme Harmines
    Christian Doué - Diplôme Harmines

Sources

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).